Haut de page.

Une gloire fantôme
Le serment de l'acier



Fiche descriptive

Album pour Enfant

Le serment de l'acier

Tome 1

Gwenael Marce

Elisa Ferrari

Axel Gonzalbo

Bamboo

Drakoo

245 juin 2020


14€850

9782490735082

Chronique
Une gloire fantôme
Le spectre de la guerre

Alors que les peuples du Vaste Pays se remettent à peine de la guerre civile qui a ravagé leurs terres, voici qu'on assassine, au coeur de la cité de Torrède, l'un des héros du conflit. Estèla Ascensal, jeune auxiliaire de la garde aux capacités particulières, est appelée à l'aide par les miliciens pour enquêter sur le meurtre. Facile de se laisser convaincre quand son père adoptif est le maître-chien de la garde. Dans le même temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la ville, elle est chargée par les autorités de cette-dernière de rechercher un scribe disparu aux confins des Provinces Onarques. Elle ne fera pas le voyage seule, une caravane Romani, ce peuple voyageur et marchand, l'accueille en son sein.

Tandis que l'une va plonger dans le ventre de la ville pour en arracher quelques secrets, l'autre va accompagner les Romanis sur les traces de la guerre passée et l'obliger à redécouvrir, non sans difficultés, ces peuples qui furent ses ennemis d'hier. Le bout de son voyage sera aussi celui de ses illusions.

Entre Torrède et les confins, les deux intrigues vont peu à peu révéler leurs liens, liens faisant ressurgir les vieux démons d'un conflit fratricide aux plaies encore béantes.

Et si les héros du peuple n'étaient que des criminels de guerre capables des actes les plus vils pour protéger leur légende ?
un bon album !


Le spectre de la guerre
Le serment de l'acier, planche du tome 1 © Drakoo / Ferrari / Marce / GonzalboLes terres du Vaste Pays n’ont pas encore cicatrisé des stigmates laissée par une guerre meurtrière qui a déchiré les nations durant cinq longues années…

Auxiliaire de la garde, la jeune Estèla Ascensal, est invitée à enquêter sur le meurtre d’un des héros du conflit… Les circonstances du meurtre semblent désigner les Sylvestres, ennemis de la cité onarques de Torrède… Pendant ce temps, Aelis Mendigal, ancienne combattante de Torrède, quitte la cité pour enquêter sur la disparition d’un scribe aux confins des Provinces Onarques, sur les lieux d’une bataille où se joua le destin de la guerre…

L’une et l’autre vont exhumer de vieux secrets que certains espéraient enfouis à tout jamais et pourrait bien souffler sur les braises encore ardentes de la guerre fratricide qui a déchiré ces contrées… Et certains semblent prêt commettre les actes les plus vils pour préserver la légende dont ils se sont injustement parés à l’issue du conflit…


La part des femmes…
Ce récit choral de Gwenael Marce nous permet de découvrir un univers de médiéval-fantasy original porté par des intrigues politiques complexes… Le scénariste tisse deux récits prenant racine dans le passé proche du Vaste Pays avec en filigrane cette guerre fratricide dont l’ombre plane encore dans les âmes et les contrées environnantes. Le ressentiment entre les peuples est encore grand et les héroïnes apprendront bien vite que les récits de ce conflit ont été bâtis sur des mensonges dont la révélation pourrait bien ternir la gloire de puissants personnages, considérés par beaucoup comme des héros.
Le serment de l'acier, planche du tome 1 © Drakoo / Ferrari / Marce / Gonzalbo
Confiant le premier rôle à deux femmes à la forte personnalité, une talentueuse enquêtrice dotée de bien étranges capacités et une soldate émérite, Gwenael Marce confère une appréciable dimension féministe à ce premier tome qui met patiemment en place les différents personnages tout en développant un background complexe et foisonnant…

Le serment de l'acier, planche du tome 1 © Drakoo / Ferrari / Marce / GonzalboLe dessin expressif et généreux d’Elisa Ferrari s’inspire de différentes ethnies pour esquisser les contours de civilisations cohérentes, permettant au lecteur de mieux s’immerger encore dans l’histoire en donnant corps à l’univers, alors qu’Axel Gonzalbo signe une mise en couleur délicate.

Portés par deux femmes au caractère affirmé, mêlant complots, trahisons et mensonges, les intrigues croisées impulsent un rythme soutenu à ce récit de medieval-fantasy intrigant et entraînant.

Aidé par le dessin généreux d’Elisa Ferrari et les couleurs délicates d’Axel Gonzalbo, Gwenael Marce pose les bases d’une histoire captivante en esquissant les contours d’un univers crédible et foisonnant qui semble préexister au récit…

S’il est difficile de savoir où les auteurs vont nous conduire, force est de reconnaître qu’il nous tarde de connaître la conclusion du Serment de l’Acier…


- Les flèches sont d'origine sylvestre, l'empennage, le travail du bois et les pointes sont caractéristiques.
- Les Sylvestres? Par le Démiurge, pourquoi ? Ils n'ont jamais été nos ennemis ! T'es sûre qu'on ne veut pas leur faire porter le chapeau?
- Je ne pense pas, Pernio, contrefaire un objet Sylvestre de cette qualité me semble impossible, même pour le meilleur faussaire de Torrède.
- Les Sylvestres ne sont guère partageur de leur savoir-faire, surtout en ce qui concerne l'archerie. De plus... Une seule flèche aurait suffi pour tuer Gassan Queyrel. M'habilité des archers Sylvestres est légendaires... Le meurtrier voulait que sa victime voie la mort venir.
dialogue entre Estèla Ascensal et Pernio

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.