Haut de page.

Un ogre à marier
Robilar ou le Maistre Chat



Fiche descriptive

Contes et Légendes

Robilar ou le Maistre Chat

Tome 2

David Chauvel

Sylvain Guinebaud

Lou

Delcourt

Conquistador

13 Janvier 2021


15€50

9782413020035

Chronique
Un ogre à marier
Top Princesse

Robilar est vengé. Le chambellan, le roi, sa fille et même Panisse croupissent dans les geôles, tandis qu'il règne sur le château en compagnie de l'ogre... qui déprime.

Amnésique, ce dernier souhaite retrouver mémoire et forme humaine, en embrassant une princesse. Robilar organise donc un concours de prétendantes, sans imaginer ce que les cinq furies qui se présentent au château vont déclencher...
un excellent album!


Top Princesse
Robilar ou le Maistre Chat, planche du tome 2 © Delcourt / Guinebaud / Chauvel / LouAprès s’être vengé de ses anciens maîtres, il est vrai quelque peu ingrats, Robilar s’est mis au service de l’ogre qu’il a fait maître du royaume pour devenir son chambellan.

Mais l’ogre, amnésique, semble en pleine dépression et le Maître Chat ne parvient pas à le dérider… Mais lorsqu’il apprend que son maître souffre d’une trop grande solitude et qu’il espère retrouver forme humaine et ses souvenirs grâce au baiser d’une princesse, le greffier décide d’organiser un grand concours pour trouver l’élue de son cœur…

Tout ne se déroulera bien évidemment pas tout à fait comme prévu… Car pour épouser le roi, cinq princesses en furie seront prêtes à tous les coups bas…


Un récit drôlement rafraîchissant et follement jubilatoire…
Après avoir revisité de façon particulièrement jubilatoire et iconoclaste le célèbre conte de Charles Perrault, lui-même inspiré d’un conte de l’italien Giovanni Francesco Straparola, David Chauvel et Sylvain Guinebaud sont de retour pour nous en proposer une suite aussi apocryphe que déjantée…

Robilar ou le Maistre Chat, planche du tome 2 © Delcourt / Guinebaud / Chauvel / LouOn retrouve donc Robilar, chat diaboliquement malin et indéniablement manipulateur qui a la rancune tenace et qui va s’efforcer de trouver une princesse pour son maître… et s’il peut se sucrer au passage, ça n’en sera que mieux… Si, malgré ses airs de courtisan, il semble particulièrement roublard, il ne l’est au final pas plus que le Maître Chat du conte originel qui, faisant fi de toute morale, semble glorifier mensonges, corruption et manipulations…
Le concours qu’il organise pour son maître déprimé s’avère d’autant plus burlesque que les péreuves s’avèrent délicieusement décalées et que les princesses y participant sont toutes, à leur façon, joyeusement ravagées… Inspirées de contes populaires, elles se trouvent être aussi méprisantes envers les concurrentes que désespérantes de vanité… et leurs animaux de compagnie, bien souvent plus malins qu’elles, ne sont pas en reste et devront composer avec les exigences de Robilar qui se soucie peu du fairplay et du respect des règles…

Dans un château très très sombre, il y avait un ogre qui déprimait…
Le scénario concocté par David Chauvel s’avère tout à la foi jubilatoire et follement inventif, porté par des personnages croquignolesques et d’irrésistibles dialogues. Le récit est rythmé par des scènes totalement barrées et truffées de références incongrues qui participent indéniablement au plaisir de lecture…

Si le récit est aussi plaisant, le trait de Sylvain Guinebaud, une petite merveille d’expressivité, n’y est bien évidemment pas étranger… Le dessinateur retranscrit avec art les émotions qui traversent chacun des personnages, qu’ils soient humains, ogre ou animaux, donnant vie à une formidable galerie de personnages, telles ces princesses arrivistes rêvant de faire un beau mariage avec un prince charmant… Son découpage précis et inventif renforce à merveille le comique de situation imaginé par David Chauvel alors que les superbes couleurs de Lou accentuent l’élégance naturelle du trait de Maître Guinebaud…

Robilar ou le Maistre Chat, planche du tome 2 © Delcourt / Guinebaud / Chauvel / LouQuel plaisir que de retrouver Robilar, Maître Chat malin et manipulateur jadis déchu et aujourd’hui bien décidé à continuer à vivre dans l’opulence… Tout droit sorti du conte de Perrault, le greffier est un fieffé coquin et les autres personnages, eux aussi empruntés aux contes populaires, ne sont pas en reste en matière de roublardise…

David Chauvel joue avec un plaisir jubilatoire et communicatif avec les codes du genre, revisitant sans vergogne les contes de notre enfance pour tisser un récit follement inventif et joyeusement débridé, superbement mis en image par le trait élégant et délicieusement expressif de Sylvain Guinebaud…

Après l’excellente surprise du premier tome, force est de reconnaître que les auteurs parviennent à maintenir le cap en signant un second tome particulièrement enthousiasmant. Un Ogre à marier mettra à rude épreuve vos zygomatiques, tant grâce au comique de situation dont font montre les auteurs que par sa structure délicieuse, riches en rebondissements aussi irrésistibles qu’impromptus…

Il nous tarde de nous aventurer dans les couloirs du Fort Animo, troisième opus de cette série indéniablement originale et rafraîchissante…


- Des Nouvelles ?
- Pas encore… Mais ça ne saurait tarder. Ceci étant, et si je peux me permettre…
- Oui ?
- Êtes-vous vraiment décidé à renoncer à votre ogritude ?
- Sûr et certain. Je ne suis pas né ogre, vous savez. Et cette grande carcasse pèse une tonne. Je ne demande qu’à en être débarrassé…
- Et vous pensez que ça marchera ? Le baiser, tout ça…
- C’est ce que dit la légende. Pour le reste, allez savoir…
dialogue entre l’Ogre et Robilar


Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.