Haut de page.

Spectaculaires contre la Brigade du Pitre
une aventure des Spectaculaires



Fiche descriptive

Aventure

une aventure des Spectaculaires

Tome 5

Régis Hautière

Arnaud Poitevin

Christophe Bouchard

Rue Sèvres

10 Février 2021


14€

9782810217717

Chroniques
Le Cabaret des ombres
Le déjanté Cabaret des Ombres
la divine amante
Qui veut tuer Sarah Bernhardt?
Les spectaculaires prennent l'eau
Paris sous Seine
Les Spectaculaires dépassent les bornes
les zinzins du volant
Spectaculaires contre la Brigade du Pitre
L’ombre de Gwynplaine (*)

Des clowns d'un nouveau genre font leur cirque dans les rues de Paris. Pillage, saccage, chantage, outrage, cambriolage, tapage, ces anarchistes rigolards ne reculent devant aucune forfaiture pour terroriser le Tout-Paris et ridiculiser les autorités.

Mais voici que face à eux se dressent les as du cafouillage, les princes du dérapage, les rois du naufrage : les Spectaculaires ! Prenez place sans plus tarder, le spectacle va commencer...
un excellent album!


L’ombre de Gwynplaine (*)
une Aventure des Spectaculaires, planche du tome 5 © Rue de Sèvres / Poitevin / Hautière / BouchardLe jour se lève sur la capitale endormie… Un clown aborde deux cognes patrouillant place Vendôme pour les remercier du zèle qu’ils mettent à défendre les riches bourgeois du quartier avant de s’enfuir à hurlant de rire… C’est alors que les pandores s’aperçoivent que la fameuse Colonne Vendôme a été vandalisée et recouvertes d’odieuses inscriptions anarchistes… Ce n’est que le début de la vague de terreur que la Brigade des Pitres allait faire régner sur la Paris !

Cette bande d’anarchiste rigolards sans foi ni loi, ni dieu, ni maître va s’ingénier à ridiculiser les autorités et les bourgeois… Mais les Spectaculaires vont entrer dans la danse lorsqu’un riche banquier vient les mander pour qu’ils retrouvent sa femme qui vient d’être enlevée par une bande de rustres dirigés par le bouffon… Hors de question pour lui de verser les cinq millions de francs demandés par les ravisseurs ! Il tient trop à son argent pour le dilapider pour sauver sa femme !

Et s’il s’est décidé à aller trouver les Spectaculaires dont les exploits ont fait la une des gazettes à sensation, c’est d’une part parce que Charles Haucolme, le célèbre détective, était occupé et que, d’autre part, sa femme est le parfait sosie de Pétronille… De là à penser qu’elle pourrait être sa sœur jumelle…


Le drapeau noir flotte sur la capitale !
une Aventure des Spectaculaires, planche du tome 5 © Rue de Sèvres / Poitevin / Hautière / BouchardChaque nouvel album des Aventures des Spectaculaires fait partie de ces lectures récréatives qu’on attend avec une impatience jubilatoire et plus encore en cette période de morosité !

Sur un mode délicieusement feuilletonesque, l’inventif Régis Hautière nous entraîne une fois encore dans le Paris de la Belle Epoque revisité à la sauce loufoque, burlesque et subtilement azimutée… Il faut dire que les membres de cette joyeuse bande de bras cassés plus malchanceux et maladroits les uns que les autres s’avèrent particulièrement attachants… Leur entrée en scène dans ce présent album s’avère tout aussi spectaculaires que pathétique… Heureusement que la pétillante Pétronille a la tête sur les épaules et un sens de l’observation et de la déduction particulièrement aiguisé… Sans quoi chacune de leurs aventures tournerait rapidement au retentissant fiasco !

Les dialogues sont tout juste irrésistibles et chacune des séquences fait montre d’une inventivité débridée tant dans la narration que dans sa mise en scène… Le Pitre et sa brigade de clown acrobates n’est évidemment pas sans évoquer le Joker, némésis de l’homme chauve-souris dont l’ombre plane sur l’album… avant de se fracasser dans un taco de police !

une Aventure des Spectaculaires, planche du tome 5 © Rue de Sèvres / Poitevin / Hautière / BouchardMais si la série est aussi entraînante et va au-delà de la farce burlesque, c’est aussi que le scénariste parvient à insuffler à chacun de ses scénarios ce petit soupçon de gravité et de sérieux qui rend l’aventure plus captivante encore, continuant de dérouler le fil rouge qui rattache Pétronille à son étrange et interlope famille que nous avions découvert dans le précédent opus…

à hurler de lire (non ce n’est pas une coquille !!!)
Il faut dire que le dessin follement expressif d’Arnaud Poitevin est une fois encore fabuleusement expressif… Les trognes truculentes qu’il prête à ses personnages déjantés et leurs postures délicieusement théâtrales accentuent l’aspect décalé et loufoque de l’histoire… Scénariste et dessinateurs s’en donnent à cœur joie pour truffer leur récit de références et de clins d’œil en tous genre, pillant sans vergogne la littérature de la Belle Epoque, les comics de super-héros, les figures du milieu artistique, la BD franco-belge ou le septième art ! La lecture des planches se déroulant pendant le Gala de bienfaisance donné au profit du Sacré Cœur (symbole anti-communard par excellence !) s’avère ainsi tout à la fois ludique et follement jubilatoire… Mais le reste est à l’avenant et le plaisir pris par ce tandem à faire l’album s’avère on ne peut plus communicatif ! Et le coloriste Christophe Bouchard n’est pas en reste et ses couleurs chatoyantes sont indéniablement l’un des (nombreux) charmes de la série…

une Aventure des Spectaculaires, planche du tome 5 © Rue de Sèvres / Poitevin / Hautière / BouchardLes spectaculaires aventures des Spectaculaires sont indéniablement un excellent remède à la morosité ambiante… Sans doute devrait-il même être remboursés par la Sécu tant la lecture de ce nouvel album nous donne la patate !

Il faut dire que scénariste et dessinateur s’en donnent à cœur joie pour truffer leur récit d’aventure romanesque et burlesque de clins d’œil appuyés et de références joyeusement décalées… Avec cette bande d’anarchistes goguenards dirigés par un bouffon revendicatif qui s’attaquent aux fondements de la société bourgeoise, ils pointent avec un irrésistible humour les travers d’une société où fleurissent les inégalités…

Le pétillant personnage de Pétronille s’étoffe au fil des pages, rendant notre héroïne, tête pensante des Spectaculaires, plus attachante encore ! C’est peu dire que nous aimons cette série drôle et jubilatoire née sous la plume de Régis Hautière et mis en scène de façon drôlement inventive par un Arnaud Poitevin, comme de coutume très inspiré… En un mot comme en cent : on en redemande !!!


- Vous vous fichez de moi ? C’est ça que vous appelez « être discrets » ?
- Euh… le journaliste a un peu exagéré… Ce n’est pas tout à fait ce qu’on a…
- C’est une vraie déclaration de guerre !
- Bonjour les amis ! Tout va bien ?
- J’ai vu dans le journal que vous avez décidé de jouer cartes sur tables.
- On peut dire ça, oui…dialogue entre Pétronille, Evariste et Propsper Pipolet


(*) personnage tiré de L'Homme qui rit de Victor Hugo et dont l’interprétation saisissante de Conrad Veidt a servi de matrice au Joker de Bob Kane et Bill Finger, créateurs de Batman

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.