Haut de page.

l'Or des dieux
Astra Saga



Fiche descriptive

Science-Fiction

Astra Saga

Tome 1

Philippe Ogaki

Philippe Ogaki (assisté au dessin par Alexis Coridun et à la 3D par Yvan Roche)

Sanoe, Fleur D., Arturo Perez Orts, Agnès Loup, Soryanna Lansac

Delcourt

Neopolis

22 Septembre 2021


14€95

9782413019626

Chronique
l'Or des dieux
Du grand spectacle !

Un cargo spatial traverse l'espace profond. A son bord une cargaison des plus précieuses qui ne doit surtout pas tomber entre de mauvaises mains car les forces politiques qui régissent la galaxie pourraient changer drastiquement de camps et ainsi le cours de l'histoire.

Une escouade de soldats dragons mandatée par l'empire aborde le cargo et perce sa coque épaisse en quête de l'Or Sacré.
un excellent album!


Du grand spectacle !
Astra Saga, planche du tome 1 © Delcourt / Ogaki / Coridun / Roche / Sanoe / Fleur D. / Perez Orts / Loup / LansacDes année après le Ragnarök qui vit les Ases et les Jötun s’exterminer mutuellement, les hommes ont bâti un empire qui prospéra sur les ruines de l’ancien monde… Mais les idéaux qui avaient présidé à l’édification de l’Empire ne tardèrent pas à péricliter. Pour servir leurs propres intérêts, les grandes maisons s’affrontèrent, menaçant la survie même de l’Empire…

Pour rétablir son autorité, l’Empereur envoie ses troupes sillonner la galaxie et tenter de mater les rebellions qui éclosent sur de trop nombreuses planètes. Lorsque s’amorce notre histoire, une escouade de Dragons, soldats impériaux d’élite, se lance à l’assaut d’un cargo et perce son épaisse coque pour trouver dans ses entrailles une précieuse relique des temps anciens qui pourrait bien permettre à un Ase rescapé du Ragnarök de restaurer son ancien pouvoir et son hégémonie sur la galaxie… Mais l’artefact est âprement défendu par des créatures semblant surgies du fond des âges et dont l’existence même était jusque-là sujette à caution…


un space-opera sombrement somptueux
Joliment maquettée et rehaussé d’or, la couverture de l’album s’avère somptueuse… Et c’est bien le dessin de Philippe Ogaki qui donne au lecteur la furieuse envie de se lancer dans la lecture de cet intrigant récit dont les racines étendent leurs ramifications jusqu’aux confins d’Asgard… Astra Saga, planche du tome 1 © Delcourt / Ogaki / Coridun / Roche / Sanoe / Fleur D. / Perez Orts / Loup / LansacModélisés en 3D, décors et vaisseaux spatiaux sont tout juste impressionnants, donnant corps à une civilisation futuriste et à un empire qui, s’il semble fragilisé, n’en reste pas moins extrêmement puissant. Mais si le trait énergique du dessinateur des Guerriers du Silence est littéralement sublimé par une mise en couleur hallucinante qui joue avec la lumière de façon confondante et soigne tout particulièrement les effets pyrotechniques qui rendent les séquences de combat particulièrement impressionnantes. Il faut dire que ce n’est pas moins de cinq coloristes qui ont charge de mettre cette histoire en couleur ! Et le fait est que le résultat est tout juste époustouflant, que ce soit dans les scènes d’actions comme dans les scènes de dialogues plus intimistes…

Mais si le graphisme justifie à lui seul qu’on se penche sur l’album, quid du scénario ? L’auteur choisit d’immerger d’emblée le lecteur au cœur même de l’action en le plongeant dès les premières pages dans un combat dantesque où s’affrontent rebelles et troupes impériales d’élites sans qu’on en connaisse les enjeux… Au fil de cette bataille chorégraphiée avec soin, on comprend qu’un mystérieux artefact est l’objet de ce combat, sans qu’on en connaisse la véritable nature… Puis, par le truchement de plusieurs flashbacks mettant en scène les membres d’une famille issue de la noblesse d’empire ou de jeunes soldats en formation qui font partie des Dragons montés à l’assaut du Transporteur V-45, Philippe Ogaki précise son univers de façon vertigineuse… Astra Saga, planche du tome 1 © Delcourt / Ogaki / Coridun / Roche / Sanoe / Fleur D. / Perez Orts / Loup / LansacLe lecteur comprend que les éléments dont il dispose ne sont que la partie émergée d’un iceberg qui masque un univers foisonnant que l’on brûle d’envie de découvrir…

Revisitant la mythologie nordique à la sauce space-opera, Philippe Ogaki signe l’amorce d’un récit ambitieux se déroulant dans un univers qu’on devine dense et foisonnant.

L’auteur immerge d’emblée le lecteur au cœur de l’action, ouvrant son album sur un combat spatial d’envergure dont il nous révèle les tenants et les aboutissants que bien après, s’assurant l’attention du lecteur. Si le scénario, construit à rebours, s’avère particulièrement accrocheur, c’est bien le dessin, sublimé par des couleurs impressionnantes, qui fascine et subjugue le lecteur dès la couverture.

Difficile de savoir où l’auteur va nous entraîner mais, amateurs de space-opera, nous le suivrons dans cette aventure galactique !


- Il est trop tard, même si nous parvenons à détruire ces réacteurs maintenant, la force d’inertie du vaisseau le conduirait quand même dans l’écluse. Et nous ne parviendrons jamais à la dévier de sa course au milieu de cet enfer.
- Alors détruisez l’écluse.
- Pardon ? Avez-vous perdu la raison ?
- Commandant je suis las d’avoir à me répéter ! C’est le seul moyen d’empêcher ce vaisseau de partir, donc, vous allez détruire cette écluse dès maintenant !dialogue entre le Commandant Von Zollvernet et Vali Von Folken, Commandeur de la Police Secrète Impériale
Carabin



Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.