Haut de page.

Le Crépuscule des Miracles
La Cour des Miracles



Fiche descriptive

Aventure

La Cour des Miracles

Tome 3

Stephane Piatzszek

Julien Maffre

Laure Durandelle

Glénat

Quadrants

22 Septembre 2021


15€50

9782302091528

Chroniques
Anacreon, roi des gueux
Le royaume de truanderie
Vive la reine !
Le Crépuscule des Miracles
Le Crépuscule des Miracles
Acta Est Fabula

La Cour des Miracles fait face à la ténacité du lieutenant La Reynie, déterminé à « nettoyer Paris » de la vilaine engeance qui déstabilise le pouvoir et terrorise les parisiens.

Mais profitant de l'absence du roi Louis XIV au château de Saint Germain, la Reine de la Canaille entraîne les siens, guidés par le comédien Scaramouche à jouir des luxes du palais royal le temps d'une nuit de liesse...
un excellent album!


Acta Est Fabula
La Cour des Miracles, planche du tome 3 © Soleil / Maffre / Piatzszek / DurandelleLa détermination de la Reynie à vider Paris des gueux et de la canaille commence à porter ses fruits et le roi félicite chaleureusement son lieutenant général de police pour son action… Fort de ce succès, le monarque décide de se rendre à Notre Dame pour y entendre une messe au milieu de son peuple… Mais, suivant les conseils de La Reynie qui sait que la ville est encore loin d’être sûr, Colbert le fait escorter par toutes les compagnies de garde, laissant le château Royal de Saint Germain bien dégarni…

Guidée par sa soif de vengeance, la Marquise rameute ses sujets et, guidé par Scaramouche, elle et sa cour investissent le château et y menent ripaille. Les acteurs sont en place, le dernier acte, tragique et sanglant, peut se jouer…


La Cour des Miracles, planche du tome 3 © Soleil / Maffre / Piatzszek / DurandelleSentant la fin des Miracles venir, nous avions baptisé notre précédente chronique « le crépuscule des Miracles », sans savoir que cela allait être le nom du troisième et dernier opus de cette série qui prend l’histoire pour cadre, mêlant sans vergogne personnages fictionnels aux grandes figures historiques…

Il était une fois Paris
S’inscrivant dans une veine très dumasienne, Stephane Piatzszek signe une trilogie flamboyante et romanesque. Dans cet ultime opus, le scénariste de Kilomètre Zéro, des Maîtres des Îles ou de l’Île des Justes nous conte la dispersion de la Cour des Miracles, reprenant en partie la version contestée du journaliste Horace Raisson. Et si le récit s’avère aussi entraînant, sans doute parce qu’il repose sur une formidable galerie de personnages tous plus charismatiques et intéressant les uns que les autres… Qu’ils soient de nobles ascendances ou de simples gueux, le fait est qu’ils ne manquent pas de panache ! A commencer par La Marquise, de La Reynie, Anacréon ou Rohan… Même si je dois avouer avoir un faible pour Tiberio Fiorilli, dit Scaramouche, qui fut l’ami de Molière et protégé du Roi Soleil… La confrontation annoncée entre la Marquise et de la Reynie, point d’orgue de la série, remplit toute ses promesses alors que, soignés et percutants, les dialogues sonnent justes et immerge le lecteur au cœur de l’histoire et d’un Paris du Grand Siècle en pleine mutation…

La Cour des Miracles, planche du tome 3 © Soleil / Maffre / Piatzszek / DurandelleOn appréciera la façon dont le scénariste s’empare de la grande histoire pour la tordre à sa convenance et nourrir son récit. Tel le sac du château royal de Saint-Germain qui précipite l’aménagement de la cour à Versailles, allant jusqu’à expliquer comment le zèle de la Reynie a su empêcher cette honteuse nuit de ripaille de la cour des Miracles de parvenir jusqu’à nous… Le rideau tombe sur ce récit romanesque parfaitement maîtrisé, avec un épilogue plein d’élégance qui évoque l’une des Sept Vies de l’Epervier… Les aventures d’une poignée de sujets de la Cour des Miracles pourraient-elle se poursuivre outre-atlantique comme celle de la Baronne de Troïl ?

Pour porter cette histoire ciselée, il fallait tout le talent de Julien Maffre, formidable artiste à qui on doit notamment les dessins de Stern, enthousiasmant western écrit par son frère, Frédéric Maffre. Ses planches et ses personnages débordent une fois encore d’énergie folle. Et si l’ultime combat des gueux contre la soldatesques s’avèrent retranscrit avec force et fureur, son découpage s’avère quant à lui impeccable, nous offrant des visuels de Paris d’autant plus somptueux qu’ils sont mis en couleur avec subtilité et sensibilité par la talentueuse Laure Durandelle qui officiait déjà sur SternLa Cour des Miracles, planche du tome 3 © Soleil / Maffre / Piatzszek / DurandelleEt que dire de cette couverture une fois encore somptueuse ?

Dans le sillage d’Alexandre Dumas, Stephane Piatzszek et Julien Maffre nous entraînent au cœur du Grand Siècle pour nous conter les dernières heures de la Cour des Miracles.

La Marquise, Reine fraîchement élue de la Cour des Miracles, et de la Reynie, lieutenant général de police du roi, vont jouer au chat et à la souris dans les ruelles d’un Paris romanesque sublimé par un dessin énergique et des couleurs pleines de subtilité.

Comme on pouvait le deviner, le dernier acte de drame historique tout à la fois passionnant et solidement charpenté sera sanglant… Mais quelle formidable et entraînante aventure que cette Cour des Miracles !


- Habille-toi et prends ta mandoline, compère : je te convie à une fête !
- La charmante invitation ! Tu es bien la fille de ton père. Baisse donc ta lame et dis-moi ce que tu veux.
- Que tu nous guides.
… Et où va-t-on ?
- Chez le roi, à Saint-Germain.
- Le roi ? Mais il dort à Paris cette nuit.
- Justement.dialogue entre la Marquise et Scaramouche

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.