Haut de page.

Maison-Vide
Le Serpent et la Lance



Fiche descriptive

Policier Historique

Le Serpent et la Lance

Tome 2

Hub

Hub (assisté au storyboard par Emmanuel Michalak)

Li

Delcourt

Terres de Légendes

24 Novembre 2021


19€99

9782413039624

Chroniques

Afin d'assurer l'avenir de ses trois soeurs, Oeil-Lance accepte la proposition du prêtre Cozatl : il va enquêter sur les meurtres des très nombreuses jeunes filles dont les cadavres sont retrouvés momifiés un peu partout aux alentours de la cité de Tenochtitlan.

Une mission difficile mais aussi délicate puisqu'elle va l'obliger à croiser à nouveau la route de son ennemi d'enfance : Serpent.
un chef d'oeuvre!


Peur sur Tenochtitlan
Le Serpent et la Lance, planche du tome 2 © Delcourt / Hub / Li / MichalakDes rumeurs commencent à bruisser entre les murs de la cité lacustre de Tenochtitlan… En dehors de sa puissante enceinte, de jeunes femmes disparaissent et sont sauvagement assassinées… Leurs corps sont retrouvés mutilés et momifié.

Pour éviter que le trouble ne s’empare de la population, les autorités de la ville ont mandaté Serpent, officier de justice cruel et calculateur, pour trouver le coupable. De son côté, Cozalt, prêtre de Tlaloc influent, ayant compris que les preuves convergent vers son ordre, force son vieil ami, Œil-Lance, de mener une enquête parallèle. Serpent et Œil-Lance se connaissent pour avoir fréquenté la même maison du peuple et leurs rapports, à l’époque, étaient déjà détestables.

Serpent a retrouvé une jeune fille, probablement enlevée par l’assassin mais, encore sous le choc, elle se mure dans le silence. De son côté, Œil-Lance refuse les évidences et pensent qu’il faut chercher le coupable ailleurs que du côté de l’ordre auquel appartient Cozalt. Il reste persuadé que le mal prend ses racines dans les ténèbres de son passé et s’efforce de se remémorer une période que son esprit semble avoir occulté…


Le Serpent et la Lance, planche du tome 2 © Delcourt / Hub / Li / Michalak
Le rôdeur est de retour
Après un premier tome particulièrement enthousiasmant, ce second tome du Serpent et la Lance faisait indéniablement partie des albums les plus attendus de cette fin d’année…

Après avoir exploré le japon médiéval avec Okko, fresque épique et fantastique, c’est au cœur même de l’Empire Aztèque que nous entraîne le talentueux Hub. Et une fois encore, il fait montre d’un remarquable talent pour dérouler une enquête ciselée tout en posant avec art chacun de ses personnages. Mais si la série s’avère aussi captivante, c’est que, prenant appuis sur une solide documentation, l’auteur prend le temps d’installer un background tout à la fois foisonnant, crédible et cohérent et à faire revivre la civilisation aztèque avec tant de force et d’efficacité qu’on a la furieuse impression d’être en terrain connu, alors qu’elle reste mystérieuse à nos yeux d’occidentaux.

Le Serpent et la Lance, planche du tome 2 © Delcourt / Hub / Li / MichalakEcartelé entre deux époques, le récit particulièrement entraînant. On retrouve les mêmes personnages à quelques années de distances. Le passé éclaire le présent de façons saisissante et ces allers-retours entre les eux époques assurent un rythme soutenu à l’histoire et la façon dont les faits survenus dans le passé viennent éclairer les évènements présents confère à l’album une atmosphère très particulière…

Il faut dire qu’en plus d’être un formidable conteur, Hub s’avère être un dessinateur virtuose. Ses planches sont bien évidemment magnifiquement composées. Le soin apporté aux cadrages apporte à son dessin une force saisissante et un impact visuel indéniable. Mais sa façon éminemment subtile de gérer les flashbacks est une petite merveille d’efficacité, telle la scène où Maison-Vide évoque une scène du passé dans laquelle on glisse tout en douceur pour revivre un dialogue capital presque effacé de la mémoire d’Oeil-Lance… Le son apporté aux décors foisonnant, aux bâtiments ou aux costumes apporte cette authenticité indispensable pour qu’on adhère à cette histoire. Chacun de ses personnages s’avère particulièrement bien campé, avec un travail impressionnant réalisé sur leurs expressions ou leurs postures. Et si son dessin s’avère virtuose, son encrage souple et élégant est indéniablement l’un des atouts majeurs de cette envoûtante série, aux côtés des somptueuses et immersives couleurs de Li dont le travail sur la lumière force l’admiration…

Le Serpent et la Lance, planche du tome 2 © Delcourt / Hub / Li / MichalakAprès nous avoir entraîné dans un Japon médiéval-fantastique épique et envoûtant avec son formidable Okko, Hub nous invite au cœur de l’Empire Aztèque pour suivre une inquiétante enquête sur une série de meurtres particulièrement sordide.

Alors que les autorités cherchent à étouffer l’affaire pour ne pas inquiéter la population en mandatant Serpent, un officier de Justice implacable et cruel pour trouver le coupable et le châtier, un prêtre de Tlaloc oblige Œil-Lance, un vieil ami d’enfance, à faire la lumière sur cette affaire qui semble conduire tout droit à son ordre. Serpent et Œil-Lance se connaissent et se déteste depuis qu’ils se sont connus dans la maison du peuple.

Ce second opus du Serpent et la Lance poursuit un récit en tout point passionnant. Orchestré de main de maître, porté par des personnages bien écrits et mis en image par un trait virtuose rehaussé d’un encrage subtile et de couleurs savamment travaillées, la série impressionne par la facilité désarmante avec laquelle l’auteur parvient à poser un background foisonnant fourmillant de détails qui crédibilise l’ensemble…


Impossible de me remémorer le moindre détail des mois qui suivent le départ de Cozatl pour le Calmecac de Tenochtitlan… Raaah, maudite mémoire !!! Les souvenirs de cette période de mon enfance semble irrémédiablement effacés. […] Que Racontes-tu là, Vieille Chouette ? C’est quoi cette histoire de mur infranchissable… Qui se dresserait entre mois et eux ? Pourrais-tu être un peu plus explicite ?

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.