Haut de page.

Itinéraire d'une garce
Itinéraire d'une garce



Fiche descriptive

Erotisme

Céline Tran

Grazia La Padula

Grazia La Padula

Glénat

Porn'pop

08 Juin 2022


24€95

9782344040515

Chronique
Itinéraire d'une garce
La rencontre de soi

Élise, 52 ans, est journaliste pour un magazine féminin à Paris. A l'aube de sa ménopause, elle mène une vie plutôt confortable et routinière avec son époux. Un matin, en tombant par erreur sur un message, elle découvre que ce mari aimant la trompe !

Bouleversée, Elise décide pourtant de ne rien laisser paraître et de mener son enquête. Elle doit découvrir qui est cette maîtresse. En parallèle, c'est une autre quête qui commence. À travers cette épreuve, c'est sa propre initiation qu'Élise va entreprendre. En passant de la colère à la révolte, elle devient une femme désireuse de redécouvrir son corps et sa sensualité. Sa métamorphose s'amorce petit à petit, jusqu'au jour où elle croise enfin sa rivale... Et si c'était mieux ainsi ?

Quant à elle, que veut-elle vraiment ?
un chef d'oeuvre!


La rencontre de soi
Itinéraire d'une garce, planche de l'album © Glénat / La Padula / TranTravaillant comme journaliste dans un grand magazine féminin, Elise, 52 ans, est à l’aube de sa ménopause. Elle vit avec un mari qu’elle aime et qui l’aime en retour… Mais un jour, tout bascule lorsqu’écoutant le message laissé par sa fille sur le téléphone de son mari, elle tombe par erreur sur un autre message dans lequel elle apprend que son mari a une liaison avec une femme qu’il retrouve régulièrement à l’hôtel…

Profondément bouleversée, elle décide de rencontrer cette femme que lui préfère son mari… Mais, une fois devant la porte de la chambre d’hôtel, elle renonce à le confondre, restant seule avec sa souffrance…

Pourtant, au fil des jours, passant de la colère à la révolte et de la révolte à l’introspection, elle va s’ouvrir à elle-même, découvrir son corps et la sensualité et amorcer sa mue… Et si l’insupportable trahison de l’homme qui partageait sa vie allait-elle la révéler à elle-même ?


Itinéraire d'une garce, planche de l'album © Glénat / La Padula / Tran
libérer la garce qui sommeille en nous
Avec Itinéraire d'une garce et après des titres envoûtants tels que la Chute de Dante ou Oscuro en Rosa, la collection Porn’pop, dédié à la sexualité sous toute ses formes, s’enrichit d’une nouvelle pépite aussi envoûtante que fascinante, montrant si besoin était combien le porno peut être bouleversant quand il est exploré avec intelligence et sensibilité…

Et le fait est que le subtil scénario de Céline Tran, par ailleurs directrice de la collection et ancienne star du X, s’avère particulièrement poignant et bouleversant. Avec finesse, l’autrice nous dépeint les états d’âmes d’une femme qui voit son petit monde s’écrouler lorsqu’elle apprend que son mari a une liaison… Toutes ses certitudes vont une à une s’effondrer devant le drame qu’elle traverse et ses questionnements sont subtilement retranscrits par de petits textes tout en justesse et en retenue qui viennent rythmer le récit et nous entraînent, à chaque fois, un peu plus loin dans l’intimité d’Elise… et dans la nôtre… Car les questions qu’elles se posent alors que sa vie chancelle touchent à l’universel, interrogeant sur la routine qui s’installe dans le couple, le désir qui s’émousse, les tabous sociétaux entourant la sexualité, et sur la nécessité d’apprendre à se connaître soi, à connaître son corps, à être à l’écoute de ses désirs et attentif à ses sens et à se laisser guider par son imagination… autant de composantes nécessaires à une sexualité et à une vie épanouie. Itinéraire d'une garce, planche de l'album © Glénat / La Padula / TranOn va donc suivre Elise dans ce long processus d’acceptation qui s’apparente à celui d’un deuil… Elle doit s’efforcer d’accepter de perdre ce qu’elle pensait être pour devenir celle qu’elle a toujours été au fond d’elle-même, sans pourtant le savoir… C’est le prix à payer pour se défaire de sa panoplie de victime et devenir, à plus de cinquante ans, enfin actrice de sa vie…

un dessin somptueux désarmant de douceur et de sincérité
Si l’album est aussi troublant que fascinant, le dessin sensible, sensuel et délicat de Grazia La Padula, dessinatrice italienne à qui on doit notamment l’envoûtant Jardin d’hiver, conte urbain plein de poésie signé Renaud Dillies, n’y est pas étranger. Si son dessin envoûte le lecteur dès la somptueuse couverture de l’album, montrant Elise se mirant dans le miroir et se voyant, pour la première fois, telle qu’elle est vraiment, chacune des planches de l’album est une petite merveille de douceur qui retranscrit avec force et pudeur les états d’âme de la jeune femme, la faisant passer avec une désarmante évidence par une large palette d’émotions que le lecteur fera sienne, grâce à une construction narrative tout juste parfaite.

Itinéraire d'une garce, planche de l'album © Glénat / La Padula / TranDirigée par Céline Tran, ancienne star du porno, la collection Porn’pop nous réserve bien des pépites… Parmi elles, Itinéraire d'une garce, écrite par ses soins, est peut-être l’un des plus beaux albums de la collection et est, en soit, un petit chef d’œuvre du neuvième art…

Certes, le somptueux dessin de Grazia La Padula, tout en pudeur et en retenue, est une petite merveille qui retranscrit avec une rare justesse les émotions de notre héroïne, Elise, femme blessée par un mari volage… Après avoir ébranlé les fondations de son petit monde, la trahison de son époux allait entraîner une salutaire remise en question et une découverte de son corps et de ses désirs, de sa sensualité et de ses fantasmes trop longtemps refoulés… et du plaisir que peuvent procurer l’imagination et les caresses…

Rarement textes et images auront connu pareille harmonie et la beauté qui se dégage de l’album, les réflexions et les ressentis de cette femme subtilement restitués par le somptueux dessin, les dialogues subtils et les textes ciselés qui ponctuent le récit… tout contribue à pousser le lecteur à amorcer une salutaire réflexion sur sa relation au corps, au plaisir et sur sa sexualité… N’est pas le propre d’un excellent livre que de susciter pareils questionnements ?


J’essaie de me souvenir la dernière fois où tu m’as embrassé. Je veux dire, un vrai baiser. Je me souviens du regard que tu me portais à nos débuts. Je me sentais belle. C’est cet amour qui m’a donné les ailes pour porter notre enfant. Tu te souviens comme nous étions bien, au début. C’est vrai, j’ai perdu un peu de ma fougue après la grossesse. Nous avons construit un nid et les habitudes qui vont avec. Je croyais que c’était ça l’amour. Juste… se sentir bien à deux. Comme je suis conne.Elise

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.