Haut de page.

La mélodie des glaces
Le Belgica



Fiche descriptive

Histoire

Le Belgica

Tome 2

Toni Bruno

Toni Bruno

Anspach Editions

07 Octobre 2022


23€

9782931105108

Chroniques
le Chant de la Sirène
Le clandestin du Belgica
La mélodie des glaces
Les amants esseulés

Jean Janssen, un docker devenu, malgré-lui, passager clandestin va vivre aux côtés du Commandant Adrien de Gerlache un voyage vers l'extrême.

Confronté à une traversée dangereuse, aux difficultés vécues par l'ensemble de l'équipage, à la solitude et au froid polaire, Jean trouvera un sens à sa vie.

Pendant la traversée et le long hivernage, passé dans un bateau prisonnier des glaces pendant treize mois à partir de mars 1898, Jean Janssen gagne la confiance de l'équipage. Ce périple lui permettra de se laisser griser par le souffle de l'aventure, avec l'espoir de revenir à Ostende fort de cette expérience.

Elke, sa petite amie, inconsolable par sa disparition soudaine, rejoint la Ligue Belge des Droits des Femmes et participe aux batailles sociales et féministes pour faire valoir les droits des travailleuses.
un chef d'oeuvre!


Les amants esseulés
La Belgica, planche du tome 2 © Anspach Editions / BrunoD’abord embarqué, bien malgré-lui, comme passager clandestin à bord du Belgica, Jean Janssen trouve un sens à sa vie, dans cette traversée dangereuse et la solitude du froid polaire. Il écrit de nombreuses lettres à Elke, sa fiancée, qu’il a laissé au port, sans même lui dire au revoir, pour vivre cette aventure qui le verra explorer la dernière Terra incognitae… Mais, traçant leur route dans les mers glacées australes, le Belgica se retrouve contraint à chercher coûte que coûte un passage sous peine de devoir hiverner en ces terres gelées…

Inconsolable de savoir que son fiancé a répondu à l’appel du large plutôt que de la rejoindre, Elke, entraînée par son amie Paula, rejoint la Ligue Belge des Droits des Femmes pour remplir le vide laissé par l’absence de Jean. Avec elle, elle participe aux batailles sociales et féministes pour faire valoir le droit des travailleuses et va se rapprocher peu à peu de Monsieur Martens, fils du riche industriel qu’Elke compte bien obliger à répondre aux légitimes revendication de ses ouvriers.


La Belgica, planche du tome 2 © Anspach Editions / Bruno
un monde en pleine mutation
Basé sur une solide documentation puisée dans les journaux et témoignages des officiers et scientifiques qui constituaient l’équipage cosmopolite du Belgica, Toni Bruno nous raconte, à hauteur d’homme, le récit de cette expédition scientifique parti explorer la dernière Terra incognitae du globe.

Mais plutôt que de faire des membres éminents de l’équipage les figure de proue de son récit, il s’attache à deux anonymes. L’un est un jeune homme embarqué à bord du navire comme passager clandestin et qui a, lors d’une escale au Portugal, décidé de se joindre à l’expédition, abandonnant sa fiancée sans nul mot d’adieu. Elle est une jeune femme abandonnée par son fiancé et qui va, comme lui, défricher des territoires inconnus et tenter d’influer sur la marche du monde en s’engageant aux côtés de Marie Popelin dont la retentissante affaire qui porte son nom a abouti en 1882, soit quelques années avant l’histoire qui nous est contée, à la création de la Ligue belge du droit des femmes.

La Belgica, planche du tome 2 © Anspach Editions / BrunoImpulsant un rythme soutenu à l’album, ces récits parallèles alternés esquissent le portrait d’un monde en pleine mutation. D’un côté les scientifiques et les marins embarqués à bord du Belgica qui repoussent les limites du monde connu et s’apprête à passer le premier hivernage en Antarctique. De l’autre des femmes engagées fermement décidée à bouleverser l’ordre établi pour que leur parole compte autant que celle des hommes…

Se répondant l’une l’autre, chacune de ces histoires s’avère particulièrement captivante et possède une ambiance remarquablement bien retranscrite par le trait plein d’élégance de l’impressionnant Toni Bruno. L’artiste italien retranscrit avec force détails la vie à bord du Belgica, de la tension aux difficultés de la vie à bord jusqu’aux dangers menaçant l’équipage. Mais, surtout, il donne à voir, mieux même, à ressentir, le froid mordant de l’hiver austral qui contraste avec le feu de la lutte et des grèves qui ébranlent et bousculent la société belge. C’est peu dire que le trait et les lavis monochromes de l’auteur parviennent à poser une atmosphère envoutante et unique sur ce fascinant diptyque.
La Belgica, planche du tome 2 © Anspach Editions / Bruno
Toni Bruno signe avec la Belgica un diptyque fascinant qui nous raconte à hauteur d’hommes l’expédition en Antarctique commandée par Adrien Victor Joseph et, à hauteur de femmes, les prémisses de la lutte des femmes pour l’égalité des droits.

Porté par deux récits parallèles alternés, l’auteur italien s’appuie sur les destins croisés de deux anonymes, amants esseulés, défrichant à leur manière des territoires inconnus au risque de s’y perdre. Le dessin élégant de l’artiste entre en résonnance avec son récit, s’appuyant sur les témoignages de ceux qui l’ont vécu, distillant une atmosphère poétique aussi sublime qu’envoûtante…

Somptueuse et tragique, la chute de l’album achève de nous convaincre que ce diptyque est un petit chef d’œuvre du neuvième art, une véritable invitation au voyage et à la poursuite de ses rêves…


Vous devriez apprécier votre chance… C’est la peur de l’inconnu qui mène à la sagesse…le Commandant Adrien de Gerlache

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.