Haut de page.

Archeos Society
Archeos Society



Fiche descriptive

Adaptation Android

Space Cowboys

Paolo Mori

John McCambridge

Asmodée

2 à 6 joueurs

12 ans et +

60 mn

44€90


Septembre 2023
Chronique

Dirigez votre équipe dans Archeos Society et explorez des sites légendaires !

Vous devez décider de former de petites expéditions pour une progression rapide, ou des expéditions plus importantes qui sont plus efficaces mais plus lentes à aboutir.
un excellent jeu!


Dans les vallées infernales
Dans Archeos Society, les joueurs dirigent chacun une équipe d’archéologue qu’ils envoient aux quatre coins du monde explorer des sites archéologiques légendaires…

Règles et matériel

Archeos Society, un archéologue passioné et compétent © Space Cowboys / McCambridge / MoriPorté par les somptueuses illustrations de John McCambridge, le matériel s’avère élégant. Les cartes toilées s’avèrent particulièrement agréables à manipuler et les meeples véhicules marquant la progression des archéologues sur chaque zone de fouille s’avèrent eux aussi fort sympathiques… Le plateau de Score fait un peu cheap mais comme il n’est pas destiné à être manipulé, ce n’est pas trop grave… dommage mais pas grave… Mention spéciale à la maquette de la boîte qui s’avère être de toute beauté !

Qu’il est loin le temps des thermoformages aux petits oignons réalisés par le dream team des Space Cowboys ! Mais ce qu’on y perd en esthétisme est un indéniable gain pour la planète ! Et les p’tits gars de cette sympathique maison d’édition ont quand même fort bien pensé leur boitage… Du bien bel ouvrage en vérité !

Le livret de règles (8 pages) est tout à la fois clair et aéré. Rehaussés d’exemples bien pensés, les différents rouages du jeu sont expliqués de façon très didactique… Tant et si bien qu’une lecture suffit avant de se lancer dans la grande aventure archéologique… Il est dommage que le matériel ne soit pas présenté, ce qui aurait rendu la lecture des règles plus fluide encore. Le petit récapitulatif des points à ne pas oublier s’avère quant à lui très pertinent.

Contenu de la boîte : une piste de score, 6 plateaux Site Archéologique réversibles, 158 cartes (réparties en 12 deck de 12 cartes - soit 2 de chaque couleur-, sauf le deck étudiant qui en possède 24), 3 cartes singes, 1 tuile Botaniste, 1 piste Linguiste, 6 jetons Professeurs et, pour chacun des 6 joueurs : 1 jeton, 9 véhicules, 6 jetons Relique, 6 Plateau Musée.


Déroulement d’une partie

Mise en place
La mise en place s’avère assez fluide : le plateau de score et les 6 plateaux Site Archéologiques sont placées sur la zone de jeu.
On choisit 6 decks de personnages qui sont mélangés pour former la pioche.
chaque joueur choisit sa couleur et place 1 véhicule (2 sur Ta-sekhet-ma’at) sur la première case de chacun des 6 Sites.

Lancez la B.O. d’Indiana Jones composée par John Williams et la partie peut commencer !
Archeos Society, des archéologue à enrôler © Space Cowboys / McCambridge / Mori
Déroulement
Une partie se déroule en 2 ou 3 saisons de fouille (selon le nombre de joueurs).
Avant le début de chaque saison :

la pioche est mélangée, la Zone de Recrutement approvisionnée (par autant de carte que de joueur + 2) et chaque joueur reçoit 1 carte.
les 3 cartes Singe sont mélangées à la moitié de la pioche et le paquet placé sous l’autre moitié.


Déroulement d’une saison :
A son tour, un joueur peut soit :
Archeos Society, une archéologue aux capacités bien intéressante © Space Cowboys / McCambridge / Mori
1Acquérir une carte en piochant une carte de la pioche ou en prenant une carte de la zone de recrutement. Si la Zone de Recrutement est vide, on peut piocher deux cartes.
Attention : le nombre de cartes en main est limité à 10 !

2Jouer une Expédition : le joueur expose devant lui un nombre de cartes qui doivent posséder une caractéristique commune (Rôle ou Couleur).

Le chef est désigné par la carte placée en bas de la colonne expédition. Le joueur peut ensuite résoudre les effets optionnels activés par son expédition : celui lié au Rôle du chef ou à sa Couleur désignant le continent où se déroulera l’expédition. Si la taille (i.e. le nombre de cartes jouées dans l’expédition) est suffisante, le joueur pourra avancer son véhicule sur le continent associé d’une case (et d’une seule !)



Pour finir, le joueur doit se défausser des cartes restantes en main dans la Zone de Recrutement.

S’il pioche un Singe, le joueur prend une autre carte.

Fin de Manche
Lorsque le troisième Singe est pioché, la saison prend fin et on procède au scoring. Le joueur ayant mis fin à la manche deviendra le premier joueur de la prochaine…

Les cartes non jouées (main et zone de recrutement) sont défaussées
Résoudre les éventuels effets de fin de saison des rôles en jeu
Gagner des points sur les sites (en fonction de la place occupée par le véhicule)
Gagner les points dépendant du nombre de cartes dans chaque expédition.


Fin de Partie
Lorsque le troisième Singe est pioché, on procède à un ultime décompte, la taille des expéditions de la dernière manche départageant d’éventuelles égalités…

Le joueur totalisant le plus de points remporte comme il se doit la partie…

l’Avis de la Rédaction

Archeos Society, aperçu du matériel © Space Cowboys / McCambridge / MoriPour la petite histoire, ouvrons une petite parenthèse d’archéologie ludique : Archeos Society est une version revue, corrigée et rethématisée d’Ethnos, jeu sorti en 2017 chez FFG, le changement principal résidant dans la présence de plateaux Site Archéologie offrant chacun de façon de scorer subtilement différentes.

Archeos Society est porté par un corpus de règles simples qui, une fois assimilées, s’avèrent particulièrement fluides. A chaque tour, le joueur a à choisir entre deux options : recruter un archéologue (zone de recrutement ou pioche) ou lancer une expédition… Simple non ? … En fait non… Parce qu’une foule de paramètres doivent être pris en compte et que la nécessité de se défausser des cartes restant en main dans la zone de recrutement rendent ces choix plus cornéliens encore ! Le vrai choix se situe d’ailleurs ailleurs : faut-il faire plusieurs petites expéditions pour scorer doucement mais sûrement et faire patiemment avancer son véhicule ou opter pour de grandes expéditions pour scorer en fin de manche et tenter de distancier ses adversaires ? Et faire progresser son véhicule est d’autant plus difficile que chaque plateau (qui plus est réversible !) possède sa cohérence propre…

Le mécanisme de fin de partie va introduire à chaque fin de manche un délicieux sentiment d’urgence : lorsque la fin de la manche se profile, le choix de recruter ou lancer une expédition se fait plus cruel encore… Doit-on prendre le risque d’étoffer une expédition potentielle ou est-il préférable d’assurer en minimisant les gains mais en les assurant ?

Archeos Society, des expéditions réussies © Space Cowboys / McCambridge / MoriEt les interactions dans tout cela ? Elles sont à fleuret moucheté… Mais n’est pas normal puisque nos archéologues, bien que concurrents, n’en restent pas moins membre de la prestigieuse Archéos Society ? Pourtant chacun devra prendre soin de retenir la série que s’efforcent de faire ses adversaires afin de s’efforcer de ne pas leur offrir des cartes par trop avantageuses en les défaussant dans la zone de recrutement après la pose d’une expédition…

Quant à la rejouabilité, elle est tout simplement vertigineuse ! Seuls 6 decks Personnage sont utilisés parmi les 12 disponibles, chacun offrant un pouvoir particulier générant des combinaisons particulièrement intéressantes qui viennent renouveler de façon assez dingue les choix offerts aux joueurs… Ajoutons à cela des plateaux réversibles dont le verso possède une capacité qui lui est propre et qu’il faudra bien évidemment intégrer dans ses stratégies… Si le livret de règles propose des « scénarios » (i.e. combinaison unique Personnage utilisés / côté du plateau) très pertinents, il reste possible pour les archéologues chevronnés de réaliser de nombreuses autres combinaisons, assurant des parties aux physionomies subtilement différentes…

Archeos Society, une boîte aux petits oignons © Space Cowboys / McCambridge / MoriAvec Archeos Society, Paolo Mauri, par ailleurs auteur de Augustus ou de Libertalia, revisite son Ethnos, somptueusement illustré par l’immense John Howe…

La thématique guerrière de la première version laisse place à une noble compétition entre archéologues membres d’un club très sélect et l’auteur en a profité pour modifier le jeu par le truchement de plateaux de Fouille réversibles dont chacun vient enrichir le jeu. A chaque tour, un joueur aura le choix entre recruter un archéologue ou lancer une nouvelle expédition pour progresser sur l’un ou l’autre site de fouille ou bénéficier de l’effet du chef… Simple, mais ces deux seules options obligent les joueurs à se triturer les neurones pour optimiser chaque tour…

Superbement illustré par John McCambridge, le matériel s’avère superbe et contribue au plaisir que l’on prend à jouer et enchaîner les parties de ce jeu doté d’une rejouabilité vertigineuse tant la combinaison de 6 Personnages (parmi 12) et les 6 plateaux Sites réversibles offrent des possibilités subtilement différentes, modifiant en profondeur la physionomie des parties…



On aime...

le design de la boîte
l’élégance du matériel et les illustrations de John McCambridge
les règles simples et fluides
une excellente rejouabilité
la thématique accrocheuse

On n'aime pas...

le plateau de score un peu cheap
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Arkéos est un jeu de rôle d'ambiance pulp classique dans la lignée d'Indiana Jones. Les joueurs y incarnent des personnages aventureux et plutôt stéréotypés vivant des épopées héroïques aux quatre coins du monde dans des années 30 teintées d'exotisme et de surnaturel.