Haut de page.

Forêt Mixte
Forêt Mixte



Fiche descriptive

Jeux familial

Lookout

Kosh

Toni Llobet, Judit Piella

Asmodée

2 à 5 joueurs

10 ans et +

60 mn

octobre 2023


24€95
Chronique

A quelques pas d'ici, la forêt est plein de vie. Les animaux arpentent les clairières en quête de plantes ou d'insectes à se mettre sous la dent.

Certains aiment se percher au sommet de l'épais couvert forestier, tandis que d'autres préfèrent de tapir dans les sous bois.
un excellent jeu!


Besoin d’un peu d’air pur
Dans Forêt Mixte, les joueurs vont devoir chacun créer le fragile écosystème d’une forêt peuplée d’animaux et d’insectes en tout genre qui vont devoir cohabiter avec des plantes et des champignons divers et variés…

Règles et matériel

Forêt Mixte, une poignée de plantes, d'animaux et d'insectes © LookoutComposé pour l’essentiel de cartes, auquel il faudra ajouter un magnifique plateau, le matériel de jeu s’avère somptueux, porté par les magnifiques illustrations de Toni Llobet et Judit Piella qui nous donnent à regarder les mystérieuses beautés de la nature… L’iconographie a été bien pensée pour qu’on comprenne rapidement l’effet des différentes cartes… Bref, c’est tout à la fois beau et bien pensé…

Malgré sa densité, le livret de règles (8 pages) s’avère clair et parfaitement digeste. Les mécanismes sont exposés de manière didactique, permettant d‘expliquer les règles facilement aux autres joueurs avant de se lancer dans la première partie…

Contenu de la boîte : 175 (magnifiques) cartes (66 arbres, 3 Hiver, 14 cartes références et 92 cartes Faune et Flore), un plateau Clairière, un bloc de score et, pour chacun des 5 joueurs, une carte Grotte


Déroulement d’une partie

Mise en place
La mise en place d’une partie est tout aussi fluide que la lecture des règles : on place le plateau quelque part sur la table et chaque joueur prend une Grotte.

On mélange joyeusement les cartes, on en enlève de 30 à 0 (en fonction du nombre de joueur) et on sépare la pile en 3 piles… On mélange 2 cartes Hiver avec l’une des piles et on place le troisième Hiver sur cette pile avant de mettre les deux piles restantes par-dessus la pile ainsi constituée…

On distribue 6 cartes à chaque joueur et la partie peut commencer !
Forêt Mixte, chut, la forêt pousse... © Lookout
Déroulement
A son tour de jeu, le joueur peut soit

1Piocher deux cartes l’une après l’autre, soit de la pioche soit choisie dans la clarière. Si un Hiver est pioché, il est remplacé par une autre carte. Si le troisième Hiver est pioché, la partie s’achève immédiatement…

2Jouer une carte et vérifier la clairière : le joueur paye le coût de la carte jouée en défaussant le nombre de carte indiqué de sa main dans la clairière. Si la carte est un arbre, il est placé dans la forêt. Sinon, la carte devra être glissée sur, sous, à droite ou à gauche d’un arbre de sa forêt… On applique son éventuel effet immédiat. Un effet permanent pouvant être activé plus tard dans la partie… Certaines cartes offrent des bonus si elles sont uniquement payées avec des cartes de la couleur de la carte posée…

Si plus de 10 cartes se trouvent dans la clairière, elles sont défaussées… Le joueur suivant peut amorcer son tour…


Fin de Partie
La partie s’achève dès que le troisième hiver est pioché. On procède alors au décompte : chaque joueur additionne les points glands figurant sur les cartes de sa forêt auxquels sont ajoutés le nombre de cartes se trouvant dans sa Grotte… Le joueur totalisant le plus de cartes, a créé la plus belle forêt et remporte la partie !

l’Avis de la Rédaction

Voilà un jeu dont les règles fluides sont rapidement expliquées et digérées… Sa thématique à connotation écologique s’avère particulièrement agréable et fort bien retranscrite par les somptueuses illustrations de Toni Llobet et Judit Piella… Mais n’allez pas croire que c’est un jeu simpliste, loin s’en faut ! Il vous faudra peser chaque décision avant que de jouer votre tour !
Forêt Mixte, chut, la forêt pousse... © Lookout
On pourrait croire que le choix auquel sera confronté un joueur à son tour est réduit à sa portion congrue… Ce serait faire une lourde erreur ! Certes, on doit choisir entre deux options : piocher 2 cartes ou jouer une carte… Mais chacune de ces options offre au final une foule de choix cornéliens !

Lorsqu’on pioche, chaque carte peut se prendre soit dans la pioche (ah, le hasard !) soit dans la clairière… Et là, l’éventail des possibles peut être important ! Car il faut tout à la fois choisir les cartes les plus intéressantes que celles qui intéresseraient un peu trop ses adversaires !

Lorsqu’on joue une carte de sa main, on doit défausser dans la clairière d’autres cartes de sa main pour s’acquitter de son coût… cartes qui deviennent dès lors prenables par d’autres joueurs ! Oui, comme dans l’excellent Race of the Galaxy de Tom Lehmann… Là encore, il faudra bien réfléchir aux cartes utilisées pour payer sans quoi on risque d’avantager un peu trop l’un ou l’autre de ses concurrents… Bref, il faudra bien peser chaque décision avant de la prendre… Et les cartes divisées en deux dans la hauteur ou la largeur offrent chacune deux possibilités qui augmentent le champ des possibles et complexifient encore la prise de décision… Ajoutons à cela que les cartes combottent à foison et vous obtenez des choix plus cornéliens encore… Et si les premiers tours vous font chauffer les neurones au vu de l’éventail des choix, une fois assimilées les conséquences et les implications de ces derniers, les tours se font plus rapides et plus fluides…

Les parties sont tendues à souhait avec cette clairière où se nouent les interactions entre les joueurs… Une fois passés les trois petits hivers, chacune des forêts s’avère être une petite œuvre d’art dont on se sent fier, qu’on ait perdu ou gagné !
Forêt Mixte, de magnifiques cartes Arbre © Lookout
Doté d’un ancrage écologique fort, Forêt Mixte est un jeu somptueux aux règles simples et fluides à même de séduire un large public…

A son tour de jeu, on peut soit développer sa forêt en y jouant une carte plante ou bestiole en s’acquittant de son coût (en défaussant des cartes de sa main dans la clairière), soit piocher des cartes soit dans la pioche, soit dans la clairière… Des choix en apparence simples mais qui masquent un jeu d’autant plus subtil que si, prise séparément, l’effet de chaque carte semble simple, elles interagissent entre elles de façon savoureuse, offrant une réelle profondeur ludique au jeu…

Judit Piella et Toni Llobet signent de somptueuses illustrations qui habillent magnifiquement ce premier jeu de Kosh tandis que sa fabrication éthique et durable rende le tout particulièrement cohérent… Un jeu qui trouverait toute sa place sous le sapin !



On aime...

les somptueuses illustrations
la thématique délicieusement écologique
les choix cornéliens
devoir payer les cartes posées en défaussant les cartes
la beauté des forêts créées

On n'aime pas...

donne envie de se balader en forêt

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.