Haut de page.

Dracula - L'Ordre du Dragon
Dracula - L'Ordre du Dragon



Fiche descriptive

Fantastique

Marco Cannavo (d'après le roman épistolaire de Bram Stoker)

Corrado Roi

Corrado Roi

Glénat

24 avril 2024


22€50

9782344062715

Chronique
Dracula - L'Ordre du Dragon
Fascinante et somptueuse réécriture

Hongrie, 1890. Piégé par le prince Vlad Dracula, Jonathan Harker se retrouve emprisonné entre les murs lugubres de son cachot. Mais Greta, l’épouse répudiée de ce prince sanguinaire, décide de lui venir en aide.

Elle lui apprend qu’au même moment, Dracula navigue vers l’Angleterre afin d’épouser sa fiancée, Lucy, et d’assouvir dans la capitale britannique sa soif de sang neuf. Lorsque le bateau accoste au port de Whitby, Dracula a déjà pris plaisir à décimer tout l’équipage, regagnant ainsi une bonne partie de ses pouvoirs.

Quand Jonathan parvient à son tour enfin à rejoindre Londres, une impitoyable traque commence. Mais bien qu’affaibli, Dracula n’a pas encore révélé toute la puissance de ses pouvoirs…
un excellent album!


Fascinante et somptueuse réécriture
Dracula - L'Ordre du Dragon, planche de l'album © Glénat / Roi / Cannavo / StokerHongrie, dans les Carpates, 1890. Jonathan Harker est envoyé par son employeur pour signer l’acte au Prince Vlad Dracul l’acte de vente de l’Abbaye de Carfax… Mais ce dernier est plus que troublé lorsqu’il pose ses yeux pénétrants sur le portrait de la promise de Harker, Lucy Westenra…

Lorsqu’il émerge des brumes d’un sommeil tout sauf naturel, Harker est enchaîné dans un cachot sombre et lugubre… Répudié par le prince, Greta, l’une de ses trois épouses, décide de lui venir en aide et de l’aider à regagner l’Angleterre pour sauver sa bien-aimée, pour recouvrer son ténébreux époux…

Mais Lucy est déjà sous l’emprise du vampire et une course contre la montre s’engage pour la sauver alors que Dracula n’a pas encore donné la mesure de ses pouvoirs défiants l’entendement…


Dracula - L'Ordre du Dragon, planche de l'album © Glénat / Roi / Cannavo / Stoker
une fascinante réécriture d’un chef d’œuvre de la littérature fantastique
Les lecteurs les plus attentifs verront que dans cette trame connue se glisse déjà quelques éléments surprenants qui nous font entrevoir que Marco Cannavo et son talentueux complice, Corrado Roi, ne se sont pas contentés d’adapter ce roman épistolaire qui, plus que le Vampire de Polidori, a jeté les bases de cette créature des ténèbres qui n’a pas fini de faire couleur de l’encre… et du sang…

Et, bien qu’il s’inspire du roman de Bram Stoker, ce Dracula, l’Ordre du Dragon n’est pas une adaptation, mais une réécriture, audacieuse et captivante qui ajoute à la trame des éléments iconoclastes et tord les personnages pour en brosser un portrait parfois radicalement différent de celui qu’on connaît. Dans cet album, ce n’est pas Mina mais Lucy qui ressemble à sa défunte épouse et, contrairement au Dracula de Francis Ford Coppola, ce n’est pas la mort de cette dernière qui a conduit le Prince à renier Dieu, mais celle de son fils…ce qui, on le verra, aura de funestes conséquences sur la suite du récit… Dracula - L'Ordre du Dragon, planche de l'album © Glénat / Roi / Cannavo / StokerEt si le Dracula dépeint dans ce fascinant récit n’a rien perdu de sa puissance ténébreuse, de sa sauvagerie, de sa sensualité et de sa cruauté, le pouvoir de son sang aiguise bien des appétits, à même de tourner la tête de figures jusque-alors héroïques…

un dessin virtuose et des lavis somptueusement envoûtant
Mais l’envoûtant et glaçant scénario de Marco Cannavo se devait d’être mis en image par un auteur particulièrement talentueux pour sublimer toute sa puissance narrative. Corrado Roi est celui-là. Ses somptueux lavis posent avec art l’ambiance sensuelle et horrifique qui sied à tout récit mettant en scène Dracula, jouant avec les ombres avec maestria pour nous entraîner dans la noirceur et l’ineffable beauté des ténèbres… Les compositions du maître italien s’avèrent tout juste virtuoses, impulsant un rythme fascinant au récit alors que sa direction d’acteurs est tout juste parfaite, donnant à chaque personnage toute l’ampleur nécessaire pour faire de cette réécriture un album aussi somptueux que captivant…

Personnage emblématique de la littérature fantastique, le Dracula de Bram Stocker n’en finit pas d’inspirer romanciers, cinéastes et scénaristes qui, de Francis Ford Coppola à Georges Bess, de Pascal Croci à Hyppolyte en passant par Hermann ou Mike Mignola, se sont efforcés de livrer leur Dracula…

Dracula - L'Ordre du Dragon, planche de l'album © Glénat / Roi / Cannavo / StokerMais, Marco Cannavo et l’impressionnant Corrado Roi s’inspirent du roman épistolaire de Bram Stocker, c’est pour en proposer une complète réécriture, puisant avec audace dans la matière de l’œuvre originelle pour tisser un récit original et fascinant… Dès les premières pages, on comprend que les auteurs ne se contentent pas de signer une nouvelle transposition en bande-dessinée de l’histoire de Dracula… Et bientôt, un savoureux changement de paradigme, alimenté par de subtiles modifications viennent bouleverser la trame canonique pour tisser un récit délicieusement apocryphe, réussissant le tour de force de ne pas dénaturer la figure emblématique du Prince Vlad Dracul qui n’a rien perdu de sa cruauté, de sa bestialité et de sa perverse sensualité…

Dracula - L'Ordre du Dragon est d’ores est déjà un album incontournable pour tout amateur du fascinant mythe des vampires, un futur classique, comme l’est le chef d’œuvre de Georges Bess…


Je renie Dieu ! Je renie la lumière ! Je vous renie, tous, hypocrites qui croyez en lui !le Prince Vlad Dracul

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Vampire est un jeu de rôle dédié au Monde des Ténèbres, univers bâti par Whitewolf s’appuyant sur les romans d’Anne Rice et sa célèbre trilogie des Vampires et sur la littérature gothique.