Haut de page.

Le Cylindre
La Voix des Ténèbres


Fiche descriptive

Policier Fantastique

La Voix des Ténèbres

Tome 1

Jean-Louis Le Hir

Jean-Louis Le Hir

Jean-Louis Le Hir

Glénat

Loge Noire

Mars 2005

Chronique

Par une sombre nuit londonienne de 1897, l'enquêteur Jonas Demm de Scotland Yard et son ami l'écrivain Rudyard Kipling discourent sur l'adaptation théâtrale du roman de Bram Stoker « Dracula prince des ténèbres » qu'ils viennent de voir. Pour Demm, la fiction est parfois dépassée, hélas, par la plus sordide réalité. Ainsi débute le récit de Demm sur l'apparition du Dragon.

Tout commence en 1887, lorsque le cardinal Lazlo Czuck - gardien des archives du Vatican - mande le père Mervin Lancaster et le professeur Wheeler pour des fouilles archéologiques secrète s. Dans un temple sur les rives du Tigre en Irak, l'équipe déterre un étrange cylindre qu'elle s'empresse de ramener et cacher dans la crypte de l'état pontifical...

En novembre 1890, Londres connaît à nouveau des nuits sanglantes : Jack l'Eventreur mystérieusement discret depuis deux ans serait-il à nouveau à l'oeuvre et laisserait des meurtres horribles sur son pavé ? C'est ce que doivent éclaircir l'inspecteur Demm et le sergent Croodge. Bien vite, l'hypothèse du retour du célèbre assassin est écartée et les deux enquêteurs s'orientent vers une sombre histoire de démonologie...

Le lien avec le cylindre irakien serait-il avéré ? Le Dragon serait-il réveillé ?
un bon album !


une atmosphère lovcraftienne
La Voix des Ténèbres est une nouvelle série de la collection Loge Noire, faisant la part belle à l’ésotérisme et l’occultisme. Tout commence au sortir d’une pièce de théâtre où Jonas Demm, enquêteur à Scotland Yard et son ami Rudyard Kipling ont put voir l’adaptation théâtrale du célèbre roman de Bram Stoker qui s’était inspiré comme on le sait d’un personnages de chair et de sang connu sous le nom de Vlad Tepes. Arguant que la réalité dépasse parfois la fiction, Jonas Demm se lance dans un récit étrange et apparemment décousu qui débute par une expédition archéologique en Irak, sur les berges du Tigre.

Bien vite, on se rend compte que ce premier opus semble montrer les pièces d’un puzzle complexe qui ne s’assemblera que dans les tomes à paraître. L’auteur, à la fois dessinateur et scénariste, jalonne son récit de personnages réels ou fictifs auquel le lecteur associe immanquablement l’époque victorienne. On y croise Kipling bien sur, mais aussi l’enquêteur Abberline qui traque l’éventreur, Walter Sickert (dont Patricia Cornwell a fait un éventreur convainquant dans « Jack l'Eventreur, Affaire Classée »), John Merric alias Elephant Man, un sloop baptisé Corto destinée à être offerte à un marin originaire de Malt vivant avec une gitane de Séville et parents d’un petit garçon de trois ans, son Altesse Royale le Prince Albert Victor, un trafiquant d’arme nommé Rimbaud, Conan Doyle et j’en passe, le tout truffé de références à l’œuvre dérangeante de Lovecraft car n’est pas mort celui qui a jamais dort...
Tous les éléments du drame semble être en place, empruntant aux récits d’épouvante du crépuscule du XIXième siècle, le tout teinté du sang des crimes de Jack qui maculent à jamais les pavés de White Chapel.

L’ambiance est lourde, sans que l’on sache trop bien vers quels rivages va nous entraîner l’auteur. Son trait tourmenté et sa mise en couleur si particulière nous entraînent dans une sombre et intrigante histoire.

Un premier tome intriguant dont le point fort est incontestablement son atmosphère lugubre et oppressante… Mais nous devrons attendre la suite pour en apprendre plus sur cet énigmatique récit et voir comment les différentes pièces éparses de ce puzzle narratif vont bien pouvoir s’assembler…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.