Haut de page.

L'amour est une haine comme les autres
L'amour est une haine comme les autres


Fiche descriptive

Roman Graphique

Stéphane Louis

Lionel Marty

Véra Daviet

Bamboo

Grand Angle

01 Fevrier 2017


16€90

9782818940860

Chronique
L'amour est une haine comme les autres
Au-delà de la haine…

William est un enfant peu doué. À l’inverse, Abelard a des capacités intellectuelles hors normes.

Mais il ne peut aller à l’école : les Noirs n’y sont pas acceptés. Entre les deux enfants, un pacte est scellé. Abe aidera William pour ses devoirs, et ce dernier lui trouvera toujours du travail. William gravit ainsi tous les échelons de la société locale, fondant sa propre entreprise dans laquelle Abe, l’homme à tout faire, prend les décisions dans l’ombre.

William se décidera-t-il à donner à Abe la place qui lui revient, à placer un « nègre » dans son fauteuil ? Une amitié d’enfant, si forte soit elle, peut-elle survivre à de telles tensions ?
un excellent album!


Au-delà de la haine…
L'amour est une haine comme les autres, planche de l'album © Bamboo / Marty / Louis / DavietL'amour est une haine comme les autres… un titre qui claque et évoque celui du film de Jean-Jacques Zilbermann mais dont l’histoire se rapproche plus de celle d’un Roméo et Juliette ou l’amour impossible entre membres de deux familles rivales serait remplacé par une amitié semblant presque incongrue au regard du douloureux contexte…

Abelard aurait pu être un élève brillant si la couleur de sa peau l’avait autorisé à aller s’assoir sur les bancs de l’école. William est le fils du dirigeant local du Klan et fait office de cancre…
Les deux enfants vont sceller un pacte : Abe aidera William à faire ses devoirs et ce dernier lui trouvera un travail… Avec cette aide précieuse, William parvient à créer une entreprise prospère dans laquelle il emploie Abe… Ce dernier y officie comme homme à tout faire mais c’est lui qui dans l’ombre prend les décisions…

Leur belle amitié résistera-t-elle à l’épreuve du temps? Quelle chance a-t-elle dans cette Amérique profonde et ségrégationniste?


Le récit poignant d’une amitié aussi belle qu’impromptue…
L'amour est une haine comme les autres, planche de l'album © Bamboo / Marty / Louis / DavietStéphane Louis et Lionel Marty nous entraînent en Louisiane, avec ce récit poignant se déroulant entre les années 1927 et 1963, dans une Amérique ségrégationniste… C’est dans ce contexte retranscrit avec finesse, qu’envers et contre tous, va naître une solide amitié entre Abelard et Williams, alors même qu’ils ont été éduqués dans la haine et la peur de l’autre…

La structure du récit introduit d’emblée la question qui servira de fil rouge au récit : l’amitié entre Williams et Abe résistera-t-elle aux pressions familiales et au rascisme qui gangrène la société? Tout commence dans une ruelle sombre ou un jeune noir plutôt chétif est battu à mort par une bande de salopards… A l’approche de la mort, Abe, le narrateur de l’histoire, revit ses jeunes années et nous parle de la naissance d’une amitié… Stéphane Louis joue des flashbacks avec finesse pour compléter le portrait de ces deux jeunes garçons et montrer comment, malgré une éducation et une condition sociale radicalement différente, ils vont se rapprocher et se tenir les coudes face à l’adversité…

L'amour est une haine comme les autres, planche de l'album © Bamboo / Marty / Louis / DavietLionel Marty nous livre un album graphiquement très réussi. Son trait généreux et expressif souligne joliment les émotions qui animent les personnages de ce récit, des pires salopards aux plus attachants. Tout en subtilité, la colorisation de Véra Daviet met joliment en lumière les ambiances lourdes ou légères qui émaillent le récit…

Stéphane Louis et Lionel Marty signe un album poignant mettant en scène deux garçons que tout aurait dû opposer dans l’Amérique ségrégationniste de l’entre-deux-guerre… Mais les heureux hasards de la vie vont faire naître une belle et solide amitié, envers et contre leur propre famille Mais cette amitié d’enfance résistera-t-elle à l’épreuve du temps et aux coups de boutoirs que la société?

L’Amour est une haine comme les autres est un récit fort et bouleversant qui nous rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, noirs et blancs n’avaient pas les mêmes droits au prétendu pays des liberté… Espérons que l’inquiétant résultat des élections outre atlantique et les hommes dont s’entoure le président fraîchement élu n’annonce pas le retour d’idées nauséabondes qu’on croyait à jamais révolues…

L'amour est une haine comme les autres, case de l'album © Bamboo / Marty / Louis / Daviet
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

L'Appel de Cthulhu est un jeu qu'on ne présente plus. C'est principalement un jeu d'ambiance et d'enquête qui propose aux joueurs d'évoluer dans le monde étrange et inquiétant de H.P. Lovecraft. En découvrant peu à peu l'autre face de la réalité, les courageux investigateurs sombrent lentement dans l'horreur et la folie.
Mississippi, Tales of the Spooky South est un jeu proposant aux joueurs d'interpréter des archétypes de marginaux dans leur lutte contre le Malin. Le cadre est le fleuve Mississippi à une date indéterminée entre 1920 et 1930, avec le blues pour fond sonore. Les personnages se sont accidentellement retrouvés impliqués dans cette confrontation surnaturelle et participent maintenant à un mouvement organisé.