Haut de page.

Angela
Angela


Fiche descriptive

Western

Tome 1

PECQUEUR Daniel, VATINE Olivier

VATINE Olivier

Isabelle Rabarot

Delcourt

Conquistador

Mai 2006

Chronique

Angela vit une enfance insouciante. Sa vie est soudain bouleversée quand Jason, l’ancien amant de sa mère, resurgit après douze années d’absence. Il persuade alors celle-ci de le rejoindre avec sa fille afin d’exploiter sa concession minière. Face à l’absence de filon, c’est le découragement. Leur dernier espoir, un hold-up particulièrement audacieux.
un bon album !


sauce bolognaise
Le western est un genre curieusement sous exploité en BD. Il y a bien sur Durango, Blueberry ou Red Dust, et, récemment l’original Règlement de Compte ou le savoureux Lune d’Argent sur Providence… Et puis il y a 500 fusils du trio Thierry Cailleteau (scénario), Fabrice Lamy (dessin) et Isabelle Rabarot (couleurs)et Adios Palomita scénarisé par Alain Clément et dessiné par les deux talentueux auteurs ci dessus…
On retrouve avec Angela l’esprit de ces deux albums, ones shot très réussis qui ne laissent généralement pas de marbre… On retrouve d’ailleurs la coloriste de ces deux albums sur celui ci…

L’histoire développée dans Angela est dynamique, très cinématographique, tant dans sa thématique que dans son traitement. Le plans sont travaillés, le trait nerveux et l’action vraiment très bien rendue. L’attaque du train est notamment à couper le souffle: un modèle de découpage et de cadrages travaillés et dynamiques qui devrait faire date… On retrouve avec un immense plaisir la patte de Vatine (auteur talentueux et directeur de collection chez Delcourt pour le label Série B.) qui se fait trop discret ses derniers temps …
On pourrait regretter que la personnalité complexe des personnages ne soient qu’esquissés, mais comment aller plus en profondeur sur un seul volume bourrés d’action?

Si l’album est réussi, il reste cependant un ton en deçà des incontournables Adios Palomita et 500 fusils, dont les scénarios, plus complexes et plus alambiqués, étaient subtilement teintés d’un humour léger qui donnait à l’ensemble une coloration western spaghetti à la Sergio Leone des plus délicieuses…

Mais ne boudons pas notre plaisir, Angela est une très bonne BD et l’on espère que le trio Daniel Pecqueur, Olivier Vatine et Isabelle Rabarot se reformera pour d’autres one shot à thématique western…

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...