Haut de page.

Grasse carcasse
Blast


Fiche descriptive

Roman Graphique

Blast

Tome 1

Manu Larcenet

Manu Larcenet

Dargaud

Novembre 2009

Chroniques
Grasse carcasse
une claque magistrale

énorme!
la tête la première
monumental !

Un homme raconte comment il a tout lâché pour vivre une autre vie et connaître le fameux « blast », ce moment magique où l’existence touche à la perfection…

Je pèse lourd. Des tonnes. Alliage écrasant de lard et d'espoirs défaits, je bute sur chaque pierre du chemin. Je tombe et me relève, et tombe encore. Je pèse lourd, ancré au sol, écrasé de pesanteur. Atlas aberrant, je traîne le monde derrière moi. Je pèse lourd. Pire qu'un cheval de trait. Pire qu'un char d'assaut. Je pèse lourd et pourtant, parfois, je vole.
un chef d'oeuvre!


une claque magistrale
Manu Larcenet fait partie de ces auteurs qui parviennent en quelques coups de pinceaux à faire naître une émotion poignante à partir d'une histoire simple et intimiste. Il avait frappé un grand coup avec l'incontournable Combat Ordinaire qui ne laissa personne indifférent. Il revient avec Blast dont le premier tome, Grasse carcasse, est dors et déjà une grande claque... Dès les premières pages on est happé par l'histoire que raconte ce personnage hors normes qui nous entraîne à cent lieux des sentiers battus.

Accusé de meurtre, un homme au physique hors norme, écrivain de surcroit, va livrer aux policiers qui l'interrogent un récit pour le moins surprenant où faits réels et délires se mêlent et s'entremêlent de façon inextricable... Jouant avec les nerfs des policier, il a le verbe volubile et s'avère être un personnage complexe et torturé, poussant sa mysantropie jusqu'à se haïr lui même. Mais comment pourrait-il en être autrement puisque tout le monde lui renvoie l'image se sa différence et le pousse à vivre en marge de la société... La lucidité du regard qu'il pose sur ce qu'il est et sa grande sensibilité rendent le personnage attachant et emphatique, contrastant avec la violence des faits qu'on lui impute... Le personnage tout d'abord inquiétant en devient fascinant, à l'instar d'Hannibal Lecter.

L'atmosphère que l'auteur distille dans l'album est pesante et étouffante, comme si le tragique héros marquait l'histoire de son emprunte. Il utilise avec maestria les silences, que ce soit pour alourdir l'atmosphère, poser des questions muettes ou laisser place à la contemplation. Les regards qu'il prête à ses personnages sont sidérant d'expressivité, alors que le dessin est pour le moins dépouillé, sinon minimaliste, le tout rehaussé de lavis sobres mais esthétiques. L'artifice du recours aux dessins enfantin pour représenter le Blast, cassure d'avec la réalité, renouement avec l'innocence et la pureté de l'enfance, est lui aussi particulièrement bien trouvé...

Abordant le thème de la différence, de la solitude, de la folie, de la misère sociale et de la perte de repères, Blast est un album dérangeant, inquiétant mais incroyablement captivant... Les deux cent premières pages de cette fresque pose les bases d'une série qui devrait faire date... Manu Larcenet est décidément un auteur bougrement talentueux...
Le Korrigan


un excellent album!


énorme!
C'est l'histoire d'un homme énorme. Obèse. Répugnant. Il est en garde à vue. Dans un commissariat sordide. Il a, semble-t-il, commis un crime horrible. Et pourtant, malgré tout, cet homme est émouvant, dans sa rondeur extrême. Dans ses yeux immensément tristes. Plein d'humanité, de douceur et de solitude infinies. Et pourtant, il a tué, nous dit-on. Sauvagement. Alors il doit rendre des comptes, raconter. A ces deux flics assis en face de lui. Il commence à parler. Lentement. "Si vous voulez comprendre... il faut que vous passiez par où je suis passé..." nous dit-il, "Tout est parti de cet instant en suspension... de ce blast...". Blast. Cet instant si soudain et si fragile - magique - où le temps s'arrête. Où la souffrance disparaît. Où ce monde en noir et blanc reprend couleur. Où le gros Polza, c'est son prénom, retrouve l'innocence, la légèreté de l'enfance. "J'étais parfait. (...). Débarrassé de ma grasse carcasse, sans mémoire à traîner derrière, sans histoire". Blast, finalement, c'est l'histoire de cet homme qui ne se résout ni à quitter tout à fait l'enfance, en se gavant de barres chocolatées, ni à entrer complètement dans l'âge adulte, en s'enivrant d'alcool jusqu'à l'évanouissement. Blast, c'est l'histoire d'une recherche. Une recherche de ce temps perdu, de cet instant parfait, originel. Des silences éloquents. Une longue errance. Une sensibilité à fleur de pages. Un livre important, lourd et léger à la fois. le premier tome d'une série qui devrait en compter cinq. Une série qui prend son temps. Et une lecture qui a un goût d'éternité.

par Christophe Dumoulin
1000 visages



Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.