Haut de page.

Petites coupures
Petites coupures


Fiche descriptive

Policier

Joseph Incardona

Vincent Gravé

Les enfants rouges

Isturiale

Janvier 2009

Chronique
Petites coupures
destin brisé

Le temps d’un combat opposant Paul Norman à Max Chavez. L’histoire se déroule en 9 rounds sur et autour du ring. Inserts et flash-back permettent de dérouler deux existences que tout oppose en apparence et qui se retrouvent confrontées lors d’un match de gala : d’un côté Paul Norman, le champion déchu et, de l’autre, Max Chavez, l’étoile montante.

Ce qui doit être alors une simple confrontation sans enjeux spécifiques, sinon pour Norman d’empocher une bourse rondelette et pour Chavez de peaufiner les derniers « réglages » avant son combat pour le titre, prend soudain une tournure inattendue et tragique…
un chef d'oeuvre!


destin brisé
Petites Coupures ne déroge pas à la règle voulant que les histoires de boxe soit un prétexte pour raconter la vie d'un homme...

L'histoire se déroule le temps d'un combat. 9 rounds d'un match d'exhibition sans enjeu. Paul Norman, le champion déchu, affronte Max Chavez, l'étoile montante à deux doigt du titre... Mais au cours de ce match va se jouer autre chose que personne n'aurait pu prévoir.
A travers de nombreux flashback et récitatifs, on va entrevoir la lente descente de celui qui fut un temps promis à un bel avenir, connaître les blessures qui meurtrissent son âme et son corps vieillissant et comprendre ce qui se joue sous les yeux de spectateurs rendus hystériques par l'odeur de sang et de sueur émanant du ring.
Le scénario du romancier et scénariste Joseph Incardona est une fois encore des plus percutants. On se passionne pour ce combat aux enjeux incertains et pour le destin de ce looser magnifique. Les coupures de presse qui encadrent le récit et confèrent à ce dernier et au titre de l'album un relief saisissant, sont une trouvaille des plus savoureuses.

Vincent Gravé signe une fois de plus un album brillant, confirmant le potentiel incroyable de ce jeune et talentueux dessinateur. Fausse route nous avait déjà fortement impressionné, et il récidive ici, avec son dessin inimitable, à la fois réaliste et expressionniste, qui colle si bien à l'ambiance sombre des polars des années 50. L'auteur ne donne pas seulement à voir mais aussi et surtout à ressentir. Usant avec brio du vocabulaire cinématographique pour souligner son propos, son travail sur la lumière, qu'il sculpte avec talent, est des plus saisissant. L'osmose entre l'histoire concoctée par Joseph Incardona et le dessin de Vincent Gravé est parfaite, livrant au final une histoire forte qui prend le lecteur aux tripes et qui ne devrait laisser personne indifférent...

Petites coupures est un album impressionnant de maîtrise, un œuvre forte et passionnante, l'histoire d'un destin brisé, solidement charpentée et magnifiquement mise en image... un pur chef d'oeuvre... incontournable...
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.