Haut de page.

Automne 1152
Légendes de la garde


Fiche descriptive

Contes et Légendes

Légendes de la garde

Tome 1

David Petersen

David Petersen

David Petersen

Gallimard

01/2008

Chroniques

Depuis la nuit des temps, la Garde protège les souris des mille dangers qui menacent leur existence. Trois de ses membres les plus solides, Kenzie, Saxon et Lieam, découvrent lors d’une mission de routine un noir complot ourdi dans la ville de Barkstone. Trop tard ! Lieam est fait prisonnier, les deux autres sont laissés pour mort aux portes de la ville et une armée traîtresse marche déjà vers Lockhaven, la légendaire forteresse de la Garde.
un excellent album!


Amateurs de contes, ceci est pour vous!
Nous voici devant une petite pépite qui ne m’a pas laissé insensible. Il s’agit d’un conte mettant en scène le monde des souris en les dotant d’une structure de « société humaine ». Mais là s’arrête la transposition avec la nature les souris restant des souris c'est-à-dire de petits animaux qui doivent affronter l’immensité de la nature et de ses prédateurs.

Trois soldats de la garde, sorte de milice que l’on pourrait comparer aux moines hospitaliers ou aux templiers (pour la protection des voyageurs et la garde des frontières, pas pour la religion) sont envoyés en mission de routine et découvre un complot menaçant leur citadelle.

L’histoire est simple, sans véritable surprise. Cet élément pourra en rebuter certain mais ce n’est clairement pas le but recherché par l’auteur. Il s’agit d’un conte, donc l’intérêt n’est pas dans l’intrigue elle-même mais dans la qualité de la narration, dans le charisme des personnages, dans l’utilisation d’effets certes attendus mais qui gardent tout leur attrait pour peu qu’ils soient bien amenés (le traître, le retour du héros de légende, la paire constituée du calme et réfléchi et du combatif et instinctif, le novice plein de promesse,…)

Et comme un conteur qui doit rapidement saisir l’attention de son auditoire, l’auteur nous offre un récit soutenu qui marque des pauses que pour mieux nous imprégner de l’ambiance qu’il cherche à créer.

Il est en ça bien aidé par son dessin aux couleurs douces, sobre plus proche des illustrations des livres de jeunesse que de nos bandes dessinées. Il est propice à créer les ambiances, à donner vie à ce monde médiéval mais cela se fait au prix d’une certaine rigidité des personnages et ce même dans les scènes d’action qui ne manque. Certains pourront reprocher une difficulté à distinguer les différents protagonistes. S’il est vrai que rien ne ressemble plus à une souris qu’une autre souris, je trouve qu’avec un minimum d’attention les différences de couleur de pelage et de capes permettent très rapidement de situer chacun des principaux personnages.

Au final, un récit certes « enfantin », ce qui n’est pas un défaut en soi, qui saura charmer ceux qui veulent faire remonter leur âme d’enfant. Fermez les yeux. Vous êtes devant la cheminée. La voix grave et chaude de votre grand-père résonne : Oyez, oyez ! Voici l’histoire des soldats de la Garde !
mome



Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.