Haut de page.

Dolor
Dolor


Fiche descriptive

Roman Graphique

Philippe Paringaux

Catel

Claire Champeval, Catel

Casterman

Univers d'auteurs

3 mars 201

Chronique

Libre et farouchement indépendante,Dolor, 38 ans, journaliste, virevolte entre les amants, menant sa vie à la hussarde. Pourtant, cette jeune femme au caractère bien trempé dissimule une blessure : la disparition soudaine de son père, Paco, qui les a abandonnées, elle et sa mère, alors qu’elle était encore enfant.

Or voilà que le souvenir de Paco se ravive brusquement. Dolor vient d’être avisée de son décès et, lors de l’enterrement, se voit remettre une mystérieuse enveloppe contenant de nombreux documents : des photos, des souvenirs et, surtout, un journal intime. Dolor part alors sur les traces de ce père qu’elle a si peu connu.
un excellent album!


Passé recomposé
Chacun porte en lui des blessures secrètes. Outre son prénom, Dolorès porte en elle la marque de l'abandon, celui de son père qui les a laissé sa mère et elle, pour aller vivre sa vie sous d'autres cieux, alors qu'elle n'était qu'une enfant. Elle a construit sa vie et est devenue une femme libre et indépendante au caractère trempé. Mais la douleur enfouie se ravive au décès de ce père qu'elle n'a pas connu. A son enterrement, elle se voit remettre par celle qu'elle identifie comme la dernière compagne de son père, une enveloppe contenant d'énigmatiques photos et un journal intime dans lequel son père lui parle de sa vie et des raisons qui l'ont poussé à sombrer dans l'alcool avant de quitter celles qu'il disait aimer...

Lui aussi portait une douleur, comme on porte un fardeau. Il a cru un temps pouvoir vivre avec, mais le poids du souvenir et des remords n'en finissait pas de le ronger... Dolorès va découvrir quel homme fut son père, apprendre à le connaître, à le découvrir, au delà de la mort...

L'album est touchant, bouleversant même. Les personnages imaginés par Philippe Paringaux sont denses et complexes, comme les chemins de traverse que va emprunter Dolorès pour rencontrer ce père jusqu'alors inconnu... La façon dont le scénariste s'est emparé d'éléments historiquement avérés (la triste vie de Mireille Balin et les exactions commises à la libération notamment) pour en faire le moteur de l'action est remarquable. Le récit, oscillant entre passé et présent, est particulièrement bien ficelé et happe littéralement le lecteur jusqu'à la révélation finale, qui ne devrait laisser personne indifférent...

Les dessins de Catel sont comme toujours d'une redoutable efficacité. Son trait sobre et élégant porte cette histoire joliment mis en couleur par Claire Champeval et la talentueuse dessinatrice. Les éléments du passé paternel resurgissent de façon délicieusement floutée, artifice narratif particulièrement audacieux mais parfaitement maîtrisé.

Dolor est roman graphique impressionnant de maîtrise qui mêle avec une habilité diabolique le destin croisé de personnages fictionnels et historiques. Mireille Balin, étoile montante du cinéma qui s'est éteinte à la libération, trouve avec cet album un dernier rôle, virtuel... Dolor est un petit bijou bouleversant de justesse à découvrir sans plus tarder...
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.