Haut de page.

Qui Paire Gagne
Qui Paire Gagne


Fiche descriptive

Jeux familial

Le Scorpion Masqué

Stephen Glenn

3 à 8 joueurs

10 ans et +

30 mn

mars 2015


22€50
Chronique

Créez les paires les plus populaires !

Lors de chaque manche, 11 photos sont étalées sur la table. Sous la pression du temps, chaque joueur crée secrètement 5 paires en associant les images selon leur thème, leur couleur, leur forme, etc. À la fin du temps imparti, on révèle les choix de tous : plus une paire a été réalisée par les joueurs, plus elle rapporte de points à ceux qui l’ont créée !

Chaque joueur reçoit 11 cartes numérotées de 1 à 11 ainsi qu'une feuille de score. Placez 11 photos au centre de la table, chacune devant un jeton blanc numéroté (de 1 à 11 également). Retournez le sablier : tous les joueurs jouent en même temps !

Chaque joueur réalise secrètement 5 paires d'images tout en essayant de deviner celles que feront les autres joueurs.

Pour cela, prenez dans votre main les cartes correspondant aux numéros des deux photos que vous souhaitez associer, et posez-les ensemble devant vous, face cachée. Formez ainsi 5 paires.
Enfin, posez également la carte inutilisée face cachée : elle sera votre « pomme pourrie » et pourra vous rapporter des points!

Une fois le sablier écoulé, ou lorsque tous les joueurs ont réalisé leurs paires, le premier joueur énumère les paires qu'il a choisit. Chaque fois qu'une paire est annoncée, TOUS les joueurs ayant formé la même paire lèvent la main et marquent un point par main levée. Chacun inscrit ses points sur sa feuille de score. Attention : une paire réalisée par un seul joueur (ou par tous !) vaut zéro.

Chaque joueur révèle également sa pomme pourrie et marque deux points par main levée !

Le joueur avec le plus de points après 4 manches est déclaré vainqueur.
un chef d'oeuvre!


« Je suis ta paire » (Darth Vader… ou presque)
Qui paire gagne… Derrière ce jeu de mot de ce qui est aussi le nom du jeu se cache un party game simple et malin, étrange et savoureux croisement entre Unanimo et Dixit.

Règles et matériel

Qui paire gagne, apperçu du matériel © Le Scorpion MasquéL’illustration enfantine de la boîte confère d’emblée au jeu cette fraîcheur qui ne se démentira pas… La boîte, elle, semble bien grande pour contenir le matériel sobre mais parfaitement fonctionnel du jeu.

Les règles (1 page recto) se lisent en une poignée de minutes. Simples et facilement assimilables, elles s’expliquent en très peu de temps. Le format idéal donc pour un party game!

Contenu de la boîte : 150 cartes photos réversibles, 1 sablier de 90 secondes, 11 jetons blancs numérotés de 1 à 11 et, pour chacun des 8 joueurs, un set de 11 cartes numérotées de 1 à 11.

Déroulement d’une partie

Qui paire gagne, manche en cours © Le Scorpion MasquéLe jeu se déroule en 4 manches… A l’issue des 3 manches, le joueur totalisant le plus de points remporte la partie…

Mise en place
Les tuiles numérotées sont placées sur la table, dans l’ordre. Les cartes photos sont mélangées.
Chaque joueur prend son set de carte en main.
On place une carte photo devant chaque tuile. Le sablier est retourné. Hop ! la partie peut commencer!

Déroulement
Les joueurs doivent utiliser leurs cartes pour appareiller les cartes photos en formant une pile par paire. La dernière carte est posée seule… Ce sera la « pomme pourrie ».

Fin de manche
Tour à tour, les joueurs vont énoncer leurs paires. Les joueurs ayant constitué la même lève la main et chacun marque autant de points que de mains levées… Mais attention! Si tous ont trouvé, la paire vaut zéro! De même, si un joueur est le seul à avoir constitué cette paire!
Le joueur révèle enfin sa « pomme pourrie » (la carte esseulée) et tous les joueurs ayant la même marquent un nombre de point que le nombre de joueurs ayant la même x 2.
On passe alors au joueur suivant qui présente les paires non décomptées et ainsi de suite…

l’Avis de la Rédaction

Qui paire gagne, manche en cours © Le Scorpion MasquéQui paire gagne est clairement un petit bijou qui tient la dragée haute aux autres party game. Le concept est tellement simple qu’on se demande pourquoi personne n’y a pensé avant!

Alors certes, on peut jouer de façon purement comptable, en se contentant de noter les points pour chaque paire en commun. Mais le jeu n’a alors que peu d’intérêt… Il prend tout son sel lorsque les joueurs explicitent les raisons (parfois inquiétantes smiley ) de leur choix… Fous rires garantis car, le sablier aidant, les dernières paires sont souvent associées à l’arrache, avec des justifications capilotractées particulièrement savoureuses!

Si le jeu est praticable à 3 joueurs, le vieil adage (« plus on est de fous… ») n’en demeure pas moins vrai…

150 cartes réversibles permettent un nombre énorme de combinaison, assurant une excellente rejouabilité à cet excellent jeu d’ambiance…

Par sa manière de scorer et le concept d’association d’idées, Qui paire gagne fait clairement penser à Unanimo et Dixit. Les mécanismes du jeu sont tout à la fois simplissimes et brillantissimes… Tellement simple et malin qu’on se demande bien pourquoi personne n’avait eu l’idée avant!
Stephen Glenn (Ballon Cup…) signe avec ce jeu un futur hit se doit de figurer en bonne place dans la ludothèque de tout amateur de jeux d’ambiance!



On aime...

le stress du sablier qui vous fait faire des trucs louches
le concept simple et brillant
les crises de fous rires mémorables

On n'aime pas...

la taille de la boîte (mais bon, au final on s’en tamponne le popotin)
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.