Haut de page.

Mysterium
Mysterium


Fiche descriptive

Jeux familial

Libellud

Oleg Sidorenko, Oleksandr Nevskiy

Igor Burlakov, Xavier Collette

2 à 7 joueurs

10 ans et +

42 mn

Septembre 2015


36€
Chroniques
Mysterium
Esprit es-tu là ?
Mysterium, l'application
Fantôme virtuels

Vous avez osé franchir les portes du manoir hanté de Mysterium... Quel courage ! Installez-vous confortablement autour de la table, ouvrez votre esprit et réveillez votre 6e sens : vous allez participer à une séance de spiritisme exceptionnelle et tenter d’apporter la paix à une pauvre âme égarée...

Mysterium est un jeu d’enquête coopératif dans lequel tout le monde perd ou tout le monde gagne. Tous les joueurs sont unis dans un même but : découvrir la vérité sur la mort du fantôme qui hante le manoir et lui apporter la paix !
un chef d'oeuvre!


Esprit es-tu là ?
Rarement le matériel d’un jeu m’aura autant donné envie d’y jouer… Libellud ne s’est pas contenté de proposer une version française de Mysterieum, petit bijou de Oleg Sidorenko et Oleksandr Nevskiy. Outre les subtiles modifications apportées aux règles, ils ont retravaillé en profondeur le design jeu, confiant au talentueux Xavier Colette le soin de réaliser des illustrations tout juste sublimes qui immergent d’emblée les joueurs dans cette atmosphère victorienne du début du XXème siècle…

Règles et matériel

Mysterium, l'affiche © LibelludLa boîte, magnifique, qui évoque une affiche de film d’épouvante, est remplie d’un matériel foisonnant et somptueux. Comme dit plus haut, l’éditeur a fait un formidable travail d’édition en proposant un matériel superbe et immersif.

Il y a d’abord cet incroyable écran qui donne à voir l’entrée du manoir du Comte de Warwick , aussi inquiétant qu’élégant. Puis ces cartes, fourmillant de détails qui évoquent l’atmosphère pesante des séances de spiritismes auxquelles s’ajoutent les boules de cristal, utilisées pour marquer la progression des joueurs dans leur enquête occulte, ce sablier aux couleurs inquiétantes, cette magnifique horloge qui égraine le temps qui passe et accentue la tension ou ces inquiétants corbeaux, messagers de l’au-delà qui viennent se poser sur l’écran… Et que dire de la superbe maquette de règles qui donnent l’impression de jouer à une murder-party? Rien n’a laissé au hasard pour entraîner les joueurs dans l’univers du jeu… Il n’y a guère que les marqueurs clairvoyance qui sont un brin trop petits…

La règle (12 pages dont 4 racontent l’histoire à laquelle le jeu nous propose de participer) est claire et aérée. Les nombreux exemples viennent illustrer les points qui pourraient sembler obscurs, rendant l’ensemble très fluide et parfaitement digeste.

Contenu de la boîte : 54 cartes vision, 108 cartes médiums et fantôme, 1 paravent, 1 sablier, 6 jetons coupable, 6 jetons Fantôme, 3 pions Corbeaux, 5 plateau de progression et horloge, Piste de clairvoyance et, pour chacun des 6 joueurs, 1 pion Intuition (boule de cristal), 1 étui, 1 marqueur Clairvoyance, 6 jetons Clairvoyance.


Déroulement d’une partie

Mysterium, le logo © LibelludMise en place
Aidé d’une double page très bien pensée, la mise en place s’avère plutôt fluide. Certains paramètres sont modifiés fonction du nombre de joueurs et de la difficulté choisie.
Un joueur va incarner le fantôme, les autres les médiums. Le joueur endossant le suaire du fantôme va constituer aléatoirement une carte Personnage / Lieu et Objet pour chaque médium et les met à l’emplacement prévu sur le paravent.
Deroulement
Le jeu va se dérouler en deux phases, rythmées par l’horloge qui sonne les heures…

Mysterium, un des médium © Libellud1Phase 1 : Reconstitution des Evènements
Cette phase se déroule en 7 tours de jeu. Durant cette phase, les médiums vont devoir tenter de déterminer quels sont les suspects possibles du crime, le lieu du crime ainsi que l’arme ayant servi à trucider la pauvre victime. Pour se faire, le fantôme va leur donner des visions à l’aide des cartes en sa possession. Il va librement choisir l’ordre dans lequel il va aider les médiums en leur donnant une ou plusieurs cartes qu’ils devront interpréter pour deviner l’élément (Personnage / Lieu / Arme) recherché par chacun. Il peut, en utilisant un corbeau, se défausser de tout ou une partie de ses cartes Vision pour refaire sa main.

Lorsque tous auront eu une vision, le sablier est retourné. Avant que le sable ne s’écoule, les médiums devront trouver et placer leur pion intuition sur la carte sur laquelle le fantôme a, selon eux!, attiré leur attention… Ensuite, chaque médium peut poser un ou plusieurs marqueurs Clairvoyance pointant un pion Intuition, selon qu’il juge pertinente la ou les propositions de ses collègues

Ensuite, le fantôme valide (les joueurs déplacent leur pion Intuition sur le prochain plateau) ou non chaque proposition. Les marqueurs Clairvoyance justes permettent à leur possesseur d’avancer leur jeton d’une case sur la piste de Clairvoyance. Un joueur ayant trouvé ses trois cartes Medium avance son marqueur Clairvoyance d’autant de cases que d’heures restantes sur l’horloge.

A l’issue de cette manche, on avance l’horloge d’une heure et on commence une nouvelle manche, jusqu’à ce que le temps soit écoulé ou que tous les médiums aient trouvé leurs 3 cartes.

Mysterium, un cuisinier très suspect © Libellud2Phase 2 : Révélation du coupable
Cette phase n’a lieu que si tous les médiums ont trouvé leurs 3 cartes Médium.
Chaque médium forme un groupe avec ses 3 cartes Médium devant lesquels sont placés les jetons fantômes numérotés.
Le fantôme sélectionne trois cartes de sa main pour donner une ultime vision aux joueurs et leur permettre de trouver le coupable (il pose le jeton coupable correspondant au groupe de carte désigné face caché sur la table). Selon leur progression sur la piste Clairvoyance, les Mediums pourront en voir 1, 2 ou 3… Dès qu’ils ont pris connaissance de l’ensemble des cartes qu’ils peuvent visualiser, les joueurs doivent voter, sans se concerter, en glissant le jeton Clairvoyance correspondant dans leur étui…
Quand tous les joueurs ont voté, on révèle les votes. Le suspect ayant récolté le plus de voix est désigné comme coupable par le groupe. En cas d’égalité, le jeton du joueur le plus clairvoyant tranche. Le coupable est alors révélé… S’ils ont désigné le véritable coupable, les joueurs remportent la partie et le fantôme peut enfin être libéré… Dans le cas contraire il faudra attendre la prochaine nuit de Samhain pour tenter de résoudre le mystère du Manoir du Conte Warwick!


l’Avis de la Rédaction

Mysterium, aperçu du matériel © LibelludD’abord séduit par le matériel, on est littéralement envoûté par l’ambiance très particulière qui règne au cours des parties, par cette tension qui monte crescendo au fur et à mesure que les heures tournes et que le table s’écoule. Improbable rencontre du Cluedo et de Dixit, Mysterium est une des perles de cette année qui s’impose comme la seconde grosse claque ludique après l’excellent Time Stories… C’est dire…

Au Cluedo il emprunte le triptyque Personnage / Lieu / Arme et à Dixit l’idée de faire deviner quelque chose en s’appuyant sur de superbes illustrations. Mais, alors que le Cluedo est un jeu de déduction et que les indices de Dixit sont purement verbaux, Mysterium innove à plus d’un titre…
Tout d’abord en introduisant une dimension coopérative ingénieuse et subtile qui fait souffler un vent de fraîcheur revigorant sur les jeux coopératifs.
Ensuite, les indices donnés par le fantôme sont purement graphiques. Ils se doivent d’être interprétés et doivent d’autre part être suffisamment éloquents. Contrairement à Dixit, les indices se doivent être le moins ambivalent possible. De plus, l’esprit donne de une à plusieurs cartes à un médium, celles-ci pouvant se compléter et s’enrichir… mais risquent aussi de prêter à confusion si les images semblent partir dans de nombreuses directions!

Mysterium, l'horloge qui égraine les heures © LibelludAidé par le matériel magnifique, l’ambiance des parties est réellement très prenante… Et si le fantôme valide ou non le choix des mediums en frappant un ou deux coups plutôt que de parler, l’immersion est plus grande encore! D’ailleurs, plus que d’ambiance, c’est d’atmosphère dont il est question ici avec une mécanique sobre et fluide en parfaite adéquation avec la thématique du jeu…

Le tirage des cartes en début de partie (aidé par l’ingénieuse numérotation des cartes) assure des parties sans cesse renouvelées qui donneront du fil à retordre aux médiums et au fantôme, d’autant que l’on peut doser la difficulté de façon simple et subtile...

Mysterium, illustration du jeu © LibelludSi le jeu tourne à 2 et 3 joueurs, avec un petit aménagement (chacun incarne 2 Mediums), le jeu y perd néanmoins beaucoup de sa saveur, faute d’interactions entre les médiums, les échanges verbaux entre les joueurs enrichissant considérablement le jeu, permettant de plus au fantôme de rebondir sur les idées de certains joueurs pour affiner ses indices et clarifier ses visions…

Avec Mysterium, Oleg Sidorenko et Oleksandr Nevskiy (auteurs ukrainiens aux noms imprononçables mais rapportant beaucoup au scrabble), font souffler un vent de fraîcheur sur les jeux coopératifs avec cet étrange mais envoûtant mix entre le classique Cluedo et le poétique Dixit. Jeu coopératif asymétrique superbe, formidablement immersif et d’une grande richesse ludique, Mysterium s’impose comme l’un des jeux incontournable de cette année 2015. Un petit bijou superbement édité…


On aime...

le matériel superbe et immersif
la formidable ambiance murder party
l’aspect coopératif assymétrique
le subtil mixage entre Cluedo et Dixit
un jeu poétique et… spirituel smiley

On n'aime pas...

les marqueurs Clairvoyance trop petits
un jeu peu intéressant à deux joueurs
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.