Haut de page.

Héros
SuperS


Fiche descriptive

Super Héros

SuperS

Tome 2

Frédéric Maupomé

Dawid

Dawid

Editions de la gouttiere

26 Août 2016


18€

9791092111385

Chroniques

La vie continue pour Mat, Lili et Benji, qui jonglent désormais entre école et poursuite du criminel connu sous le nom de Pyroman.

Mais depuis un malencontreux cliché paru dans les journaux, les rumeurs vont bon train sur les nouveaux super-héros qui opèrent en ville. Ils vont alors devoir redoubler d’effort pour ne pas être découverts, et les choses vont s’annoncer plus compliquées que prévu…
un excellent album!


Héros en culotte courte…
SuperS, illustration de la page de garde du tome 2 © Editions de la gouttiere / Dawid / MaupoméDifficile de ne pas tomber d’emblée sous le charme de cette série jeunesse intelligente et pétillante de malice.

Sans qu’ils sachent Mat, Lili et Benji ont été abandonnés sur Terre par leurs parents. Dotés de supers-pouvoirs, ils apprennent à vivre seuls en s’efforçant d’avoir une vie la plus ordinaire possible… Pas facile quand on n’est qu’un enfant!

Un jour, dans un immeuble en flamme, ils sauvent la vie de plusieurs personnes et leur exploit extraordinaire fait la une des gazettes… Pour Mat, quelque peu écrasé par le poids de ses nouvelles responsabilités, il est temps pour eux de faire profil bas… Mais sa cadette et son jeune frère ne l’entendent pas de cette oreille… La presse parle d’eux comme des supers héros alors pourquoi ne pas se servir de leur pouvoirs pour faire le bien? Leur enthousiasme finit par convaincre leur grand frère et ensemble, ils aident à faire régner l’ordre et tenter de trouver ce mystérieux pyromane (Pyroman?) qui sème la terreur dans leur ville…


Pas facile d’être un héros quand on n’est encore qu’un enfant…
Frédéric Maupomé signe un second opus à la hauteur du premier tome… Si la fratrie est confrontée aux traditionnels dilemmes des super-héros, fut-ce-t-ils en culottes courtes, le scénariste n’oublie pas de les immerger dans un quotidien de jeunes gens ordinaires : relations parfois difficiles avec les professeurs, amours naissants, relations conflictuelles entre frères et soeur… Mais Mat, Lili et Benji ne sont pas tout à fait ordinaires et, privés de leurs parents, ils doivent assumer des responsabilités qui les dépassent aussi parfois… et leurs pouvoirs conjugués à l’immaturité de leur jeune âge les entraînent parfois à jouer à des jeux dangereux qui peuvent avoir de funestes conséquences…

SuperS, planche du tome 2 © Editions de la gouttiere / Dawid / MaupoméLe trait souple et énergique de Dawid est un enchantement pour les mirettes. Ses cadrages vertigineux confèrent le dynamisme nécessaire aux scènes d’action, mais accentue aussi les passages intimistes, les rendant particulièrement touchants. Et il y a ses couleurs chaleureuses qui baignent le récit d’une atmosphère pleine de tendresse et qui confèrent son identité à la série…

C’est avec un réel plaisir que l’on suit les premiers pas de super-héros de nos jeunes venus d’une autre planète… Avec finesse et tendresse, Frédéric Maupomé et Dawid signent un second album intelligent et enthousiasmant qui invite le lecteur à découvrir la vie de personnages peu ordinaires… qui leur ressemble pourtant…

Supers est décidemment une série pleine de surprise qui ravira les lecteurs en culottes courtes (et leurs parents!) tant pour sa qualité d’écriture que pour ses dessins dynamiques et superbement mis en couleur...

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

En 2010, les super-héros arpentent le monde d'Humanydyne depuis bientôt 60 ans, et pendant que certains faisaient les marioles devant les médias de tous les pays en collants spandex, la plupart choisirent de vivre une existence aussi normale que possible, quasiment anonyme. Et parmi ceux-là, la nature humaine (et post-humaine) étant ce qu'elle est, certains choisirent d'agir pour le compte de cartels du crime, de politiciens véreux ou encore d'organisations militaires secrètes. La tension entre humains et "masques" - le surnom donné aux post-humains - ne cessa de croître, jusqu'à forcer la création d'un état autonome et indépendant où se réfugièrent la plupart des super-héros, la Madreselva, dont la capitale, San Sepulcro, est devenu une mégalopole. Mais à San Sepulcro comme dans le reste du monde, loin des caméras et du crépitement des flashs des paparazzi avides de super-images, il faut maintenir l'ordre. Et maintenir l'ordre lorsque le criminel que l'on doit stopper est capable d'éventrer un tank par la pensée relève de la gageure. Gageure qu'assume sans sourciller l'agence Humanydyne, organisme non gouvernemental composé à la fois d'humains et de post-humains. Et parmi eux, les personnages.