Haut de page.

CS Files
CS Files


Fiche descriptive

Jeux familial

Iello

Tobey Ho

Tommy Ng

Benjamin Carré

Iello

4 à 12 joueurs

14 ans et +

20 mn

30 septembre 2016


31€50
Chronique

Menez l'enquête, le tueur est parmi vous !

Un crime horrible a été commis ! Menez l’enquête, étudiez les indices donnés par le médecin légiste et tentez de démasquer le meurtrier qui se cache parmi vous. Mais attention, chacun d’entre vous n’aura droit qu’à une seule accusation. Soyez observateur, car le coupable fera tout pour faire accuser un innocent...
un excellent jeu!


Lycanthropus Mysterium (*)
CS Files vous propose d’incarner des enquêteurs qui, aidés par le médecin légiste, vont tenter d’élucider un meurtre et de démasquer l’assassin… Mais ce dernier pourra entraver l’enquête puisqu’il se cache parmi les joueurs!

Règles et matériel

CS Files, un enquêteur concentré... © Iello / Ng / HoC’est peu dire que l’illustration de la boîte s’avère particulièrement immersive, distillant une mystérieuse ambiance de polar hardboiled… Pour la petite histoire, la couverture est signée par l’immense Benjamin Carré, un artiste ô combien talentueux qui a aussi superbement mis en images Smoke City, une excellente BD scénarisée par Mathieu Mariolle…

Une fois la boîte ouverte, on découvre un matériel de qualité : des grandes tuiles indices en carton épais, des cartes joliment illustrées et des marqueurs balle en bois du plus bel effet…

Le livret de règles (4 pages) s’avère particulièrement clair et concis… Pourtant, CS File est typiquement le genre de jeu pour lequel il est difficile de se faire une idée à la seule lecture des règles… Le plus simple étant de fermer les yeux, de laisser œuvrer l’assassin et de tenter de le percer à jour!


Contenu de la boîte : 12 cartes Rôle (noires), 11 jetons Badge, 200 cartes Objet (rouges), 6 marqueurs Balle en bois, 90 cartes Arme (bleues), 32 tuiles Indice (dont 6 tuiles Évènement)


Déroulement d’une partie

CS Files, Enquête en cours... © Iello / Ng / Ho Mise en place
On peut se lancer très rapidement dans la mise en place du jeu tant elle s’avère simple : chaque joueur reçoit un rôle (réparti selon le nombre de joueur).

Ensuite, on met en place la scène de crime : chaque joueur reçoit 4 cartes Pièce à Conviction, 4 cartes Armes et un jeton Badge (seul le légiste n’en reçoit pas)…

Ensuite, le crime a lieu: tous les joueurs ferment les yeux, sous le contrôle du Légiste, le Meurtrier (et son éventuel Complice) les ouvre et indique une Arme du crime et en pièce à conviction…

L’éventuel témoin ouvre les yeux et le Légiste lui désigne Meurtrier et Complice…

Deroulement
CS Files, règle n°1: ne pas polluer la scène de crime... © Iello / Ng / HoLe Légiste va donner des indices en posant un Balle par carte Rapport d’Analyse exposée. Devant lui, la tuile Cause de la Mort, la tuile Lieu du crime et 4 cartes tuiles Indice tirées aléatoirement… Le Légiste a toute latitude pour poser une à une les Balles (1 par tuile) mais il a une contrainte (de taille) : il lui est interdit de parler! Entre chaque pose de Balle, les joueurs peuvent exposer leur théorie, pouvant influencer le légiste pour les poses futures…

Au cours des deux manches suivantes, le Légiste pioche une nouvelle carte Indice, en écarte une et place la Balle récupérée dessus… Là encore, les joueurs peuvent exposer leurs théories…

A tout moment, un joueur peut se défausser de son Badge pour exposer une théorie et désigner un couple Arme du Crime / Pièce à Conviction… Si personne ne trouve le bon couple, Meurtrier et Complice éventuel gagnent la partie… Dans le cas contraire, le Légiste et les Enquêteurs remportent la partie, envoyant le vil assassin passer quelques longues années à l’ombre…

l’Avis de la Rédaction

CS Files, Enquête en cours... © Iello / Ng / HoA l’instar d’un Loups Garous de Thiercelieux, d’un Dixit ou d’un Mysterium, il est difficile de comprendre comment se déroule une partie de CS Files sans y jouer… D’ailleurs, comme dans les jeux sus-cités, la saveur du jeu dépendra grandement des joueurs présents autour de la table… Avec des joueurs inhibés ou réservés, le jeu sera clairement un flop… Avec des joueurs volubiles amateurs de tchatche, c’est clairement un petit bijou!

Le principe des rôles évoque bien évidemment ceux du best-seller d’Hervé Marly et de Philippe des Pallières, avec le Témoin dans le rôle de la petite fille… Mais le reste des mécanismes, déductions basées sur des associations subtiles et parfois sibyllines, lorgnent plus du côté de Dixit, alors que le rôle du légiste évoque celui du fantôme dans Mysterium… Ces différents mécanismes empruntés à des jeux existants se mêlent de façon savoureuse, créant un jeu unique et particulièrement immersif… D’autant que, contrairement aux Loups-Garous, aucun joueur n’est éliminé avant la fin de la partie, même s’il fait une proposition erronée…

Car, à l’instar de Mystérium, il existe de vrais mécanismes de déduction. Le légiste, s’il ne peut pas parler, peut utiliser avec subtilité les tuiles Indices imposées par le tirage pour faire deviner la paire de cartes. Le tout sera d’être sur la même longueur d’onde que les enquêteurs! Et là où l’arbitraire occupe une grande place à Loup Garou, dans CS File les accusations s’appuient tant sur les indices que sur les argumentations des joueurs… Un joueur défendant lourdement une paire par trop capillotractée attirera sur lui les suspicions… A moins qu’il ne soit que le complice auquel cas il détournerait subtilement les soupçons du meurtrier en attirant l’attention sur lui…

CS Files, collecte d'indices... © Iello / Ng / HoCe qui est fascinant dans ce jeu original et immersif, c’est que la mécanique oblige le Légiste à s’inventer son histoire, à imaginer un meurtre et à tenter de le faire deviner aux Enquêteurs à travers ses rapports d’expertise… En plus d’être indispensable, la contrainte de la parole limite déjà grandement son champ d’action… Il ne peut, pour s’exprimer, qu’utiliser les Balles et les poser sur des cartes indices… Celles-ci étant tirées aléatoirement, la contrainte devient une réelle difficulté… conférant par la même tout son charme au jeu! Et non seulement le Légiste doit s’inventer son histoire, mais en plus il doit entraîner les autres joueurs dans son imaginaire avec des moyens très limités…

Les parties se suivent mais ne se ressemblent pas… Parfois le tirage des cartes de chaque joueur et des tuiles Indice rendent la désignation du coupable évidente… Parfois, Légistes et Enquêteurs devront faire preuve d’une imagination débordante pour démasquer le coupable… Mais les parties sont rapides…

CS Files, Enquête en cours... © Iello / CarréAvec CS File, Tobey Ho signe un jeu enthousiasmant qui mélange avec subtilité des mécanismes empruntés aux Loups Garous de Thiercelieux, à Dixit ou à Mysterium, créant un jeu unique et particulièrement immersif…

Sa force réside sans doute dans la nécessité pour le légiste, contraint par les tuiles Indice, de s’inventer une histoire et de la faire deviner aux enquêteurs, faisant appel à l’imagination de tous les joueurs…

Alors bien sûr, le jeu n’est pas à conseiller aux joueurs trop timides ou réservés… Mais pour les amateurs de jeux d’ambiance, de tchatche et de déduction, c’est un excellent cru qui se consomme en gourmet… Un futur classique, indéniablement…



On aime...

la sublime illustration de la boîte
les règles épurées
le mélange parfait de mécanismes empruntés à d’excellents jeux
la composante d’imagination
l’ambiance inoubliable de certaines parties


On n'aime pas...

l’ambiance des parties est tributaire de l’investissement des joueurs

(*) Latin très approximatif

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.