Haut de page.

Taxi Molloy
Taxi Molloy



Fiche descriptive

Drame

François Dimberton

Alexis Chabert

Cyril Saint Blancat

Bamboo

Grand Angle

Mai 2009

Chronique
Taxi Molloy
Conte cruel

New York 1960.
Faire le taxi est pour Molloy un rêve d’enfance. Bien calé dans son siège rouge en porc de Ceylan, les mains cramponnées sur le volant en acajou de Cuba, il attend son premier client. Une cliente serait mieux, car les femmes ont toujours attiré Molloy.

Malgré ses dix-huit ans, le jeune homme a déjà eu l’occasion de parler à une demoiselle. C’était à la campagne. Mais la femme qui monte dans son taxi n’a rien à voir avec une petite fermière. Blonde, légèrement cambrée, un sac en vachette du Benelux à la main, elle sera la première d’une jolie liste.

Vous aimeriez bien être à la place de Molloy, n’est-ce pas ? Et pourtant, si vous saviez…
un excellent album!


Conte cruel
Taxi Malloy est un conte cynique et cruel concocté par François Dimberton, un scénariste rare mais talentueux, comme le montre cet album.

Molloy est un pauvre gars, quelque peu benêt, qui a eu une enfance des plus difficile. Mais tout change l’année de ses 16 ans, suite au décès du chien de sa grand-mère… Cette dernière, n’écoutant que son cœur n’hésite pas un seul instant et décide de le sortir de l’orphelinat où il a grandit depuis la mort, tragique, de ses parents.
A 18 ans, il réalise son rêve d’enfance : devenir chauffeur de taxi. Bien calé dans son siège rouge en porc de Ceylan, les mains sur le volant en acajou de Cuba de son taxi de quatrième main, ses premiers clients sont de superbes jeunes femmes qui troublent quelque peu le brave jeune homme plutôt simplet. Mais les femmes, il connaît, puisqu’il a déjà eu l’occasion de parler à la voisine de sa grand-mère…

Le récit ne s’attache pas à raconter une histoire mais nous révèle peu à peu la personnalité de Molloy, triste victime inconsciente de la rapacité de certains. L’usage des flash back est subtile et permet au scénariste de dévoiler avec parcimonie les nouveaux éléments permettant de mieux cerner l’étendue du drame qui se déroule sous les yeux du lecteur.

Le dessin d’Alexis Chabert à qui l’on doit le sublime Rogon le Leu est magnifique, rehaussé par une mise en couleur des plus somptueuses signée Cyril Saint Blanca et évoquant parfois le travail exemplaire réalisé par François Lapierre dans Magasin Général.

Taxi Molloy est un récit prenant et dramatique particulièrement bien mené, tant scénaristiquement que graphiquement. L’originalité de son thème en font un ovni à côté duquel il serait bien dommage de passer…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.