Haut de page.

La Fille sous la Dunette
Les Passagers du Vent


Fiche descriptive

Histoire

Les Passagers du Vent

Tome 1

François Bourgeon

François Bourgeon

François Bourgeon

Casterman

1980 (1ère édition)

Chroniques
Critique de la Série
L'appel du large...
La Petite Fille du Bois Caiman
le vent de la nostalgie
Le sang des cerises I
Et les pavés sont tout sanglants (*)

Pour se venger et fuir, Isa choisit l'exil. Passagère du vent sur les routes océanes, elle subit les guerres, rencontre les prisons et découvre l'horreur des traites négrières qui assurent l'enrichissement des Amériques et des Antilles. A jamais éprouvée par toutes ces expériences, Isa n'en aime pas moins la vie. Elle aimera des hommes. Elle aimera des femmes et encore plus sa liberté. Elle n'oubliera jamais de demeurer rebelle.
un chef d'oeuvre!


L'appel du large...
Les passagers du vent conservent encore aujourd’hui une fraîcheur certaine, une dimension épique et aventureuse rarement égalée. Lorsque sort le premier tome en 1980, François Bourgeon n’en est pas à son premier essai puisqu’il signe les deux premiers tomes de Brunelle et Colin scénarisé par Robert Génin… Pourtant, avec cet album dont il signe dessin, couleurs et scénario, il inaugure une série qui fera date et qui marquera durablement une génération de lecteurs.

Bien sûr, les courbes avantageuses d’Isa et l’érotisme qui se dégage de ses planches n’est pas pour rien dans l’émoi que procure cette série en cinq tomes. Mais c’est surtout le souffle de l’aventure qui la balaye de la première à la dernière case, les personnages hauts en couleur, la minutie du trait, l’idée d’explorer une zone sombre de l’histoire de l’humanité, la traite des noirs, et de donner le premier rôle à une femme, quatre ans après le premier tome d’Adèle Blansec de Jacques Tardi et huit après celui de Yoko Tsuno de Roger Leloup… Tout cela contribue à faire de cette série une grande série, une des œuvres majeure du neuvième art…

Et le fait est qu’à l’instar d’Adèle Blansec, Isa dénote par son indépendance et son esprit éclairé. Son enfance brisée et son nom spolié n’y sont sûrement pas pour rien. Mais à l’instar des autres personnages, elle est dépeinte de façon subtile, avec ses forces et ses faiblesses, ses lézardes et ses blessures secrètes. D’ailleurs, elle n’est pas à proprement parler une héroïne, elle souffre est n’est pas ménagée par l’intrigue, et il faut attendre la dernière case pour savoir comment elle achèvera cette histoire. En cela aussi, François Bourgeon était novateur. Le destin de ses personnages est porté par le vent, les entraînant dans des tempêtes et des naufrages, sur des écueils dangereux qui révèle cette part d’humanité qui donne sa force au récit en conférant un semblant de vie à ces êtres de papier.

Le dessin et les couleurs magnifiques de François Bourgeon, très en avance sur son temps, ont fait le reste, de même qu’un scénario qui entraîne le lecteur de la France aux geôles anglaises en passant par les côtes africaines pour l’abandonner aux amériques, sur une fin très ouverte qui portait peut-être déjà les germes de la suite qui vient de paraître…
Le travail réalise par l’auteur sur le décorum est impressionnant, tant dans la profusion de détails sur les mœurs et coutumes de l’époque en général et sur la vie à bord d’un navire en particulier. Les dialogues ne sont pas en reste et achève de convaincre le lecteur. Si certaines planches semble très chargées, tant au niveau du texte que du découpage (certaines propose plus de 12 cases !), la narration n’en reste pas moins impeccablement maîtrisée. Du grand art…

Une superbe série d’Aventure à côté de laquelle il serait bien dommage de passer…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Pavillon Noir est un jeu de rôle basé sur l'histoire de la piraterie, qui couvre près de trois siècles depuis les Caraïbes jusqu'aux Indes Orientales, en passant par l'Afrique ou même l'Europe. Les joueurs sont appelés à interpréter flibustiers, gueux des mers, corsaires ou boucaniers et à se tailler une place dans la légende de la piraterie, aux côtés de l'Olonnais, Barbe Noire et autres Rackham le Rouge.