Haut de page.

La Petite Fille du Bois Caiman
Les Passagers du Vent


Fiche descriptive

Histoire

Les Passagers du Vent

Tome 6

François Bourgeon

François Bourgeon

François Bourgeon

12bis

septembre 2009

Chroniques
Critique de la Série
L'appel du large...
La Petite Fille du Bois Caiman
le vent de la nostalgie
Le sang des cerises I
Et les pavés sont tout sanglants (*)

Pour se venger et fuir, Isa choisit l'exil. Passagère du vent sur les routes océanes, elle subit les guerres, rencontre les prisons et découvre l'horreur des traites négrières qui assurent l'enrichissement des Amériques et des Antilles. A jamais éprouvée par toutes ces expériences, Isa n'en aime pas moins la vie. Elle aimera des hommes. Elle aimera des femmes et encore plus sa liberté. Elle n'oubliera jamais de demeurer rebelle.
un excellent album!


le vent de la nostalgie
« J’ai dix-huit ans, et toute la vie devant moi »… Ainsi s’exprimait Isa sur les plages de Saint- Domingue alors que s’achevait la fresque des passagers du vent… 25 ans se sont écoulés depuis la publication du dernier tome et voilà que l’on retrouve Isa presque centenaire… Car l’idée, assez savoureuse, de François Bourgeon est de ne pas proposer une suite directe au cinquième tome des passagers du vent, alors que la fin était pour le moins ouverte à de multiples possibilités. Ce n’est d’ailleurs pas Isa qui ouvre l’album, ni même sa fille. Mais Zabo, sa petite fille qui part sur les routes d’un pays ravagé par une guerre fratricide pour retrouver son aïeule. Alors que François Bourgeon avait choisit la traite des noirs comme cadre historique, avec en filigrane la guerre d’indépendance, ce bond dans le temps lui permet d’explorer une autre facette de l’esclavagisme à travers la guerre de sécession.

La première partie du récit qui nous conte le voyage de Zabo vers son ancêtre peut au prime abord sembler un peu trop longue. Elle permet néanmoins de poser le personnage, brossant son portrait de façon soignée, de tracer les contours de l’époque, avant de la confronter à Isa vieillissante dont on a hâte d’entendre l’histoire… Cheminant en compagnie de Coustans, un photographe français, elle est à la fois spectatrice de l’Histoire en marche, actrice de la fresque qui se déroule et victime de la folie des hommes. L’auteur joue ici avec délectation sur la frustration du lecteur, désireux de retrouver Isa pour en connaître l’histoire. En différant la rencontre entre la petite fille et sa vénérable grand-mère, il la rend plus consistante, plus forte…
L’enfance de Zabo s’étant déroulée dans une famille de riches planteurs du sud, avec le système de valeur qui s’y attache concernant l’esclavage qu’elle accepte comme une évidence, la rencontre avec Isa promet d’être détonante… Pourtant, elle semble bien avoir hérité du caractère entier et indépendant d’Isa, et si beaucoup de choses semble les opposer, elle se ressemble au final plus qu’il n’y parait.

C’est avec un réel plaisir que l’on retrouve Isa et l’univers de cette BD historique et aventureuse d’une grande richesse graphique imaginé par l’auteur. Cela donne une furieuse envie de se replonger dans le premier cycle, qui nous conte le destin beau et tragique d’une poignée d’hommes et de femmes poussés par le vent du large…
C’est avec une certaine impatience que nous attendons le second volet clôturera ce dyptique… sortie prévue en janvier 2010…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.