Haut de page.

Julius, Livre II, La Révélation, Chapitre 1
Le Troisième Testament


Fiche descriptive

Religion

Le Troisième Testament

Tome 6

Alex Alice, Xavier Dorison

Thimothee Montaigne

François Lapierre

Glénat

Grafica

7 novembre 2012

Chroniques
Critique de la Série
Signez là ;-)!
Jean ou le jour du corbeau
Mouaip...
Julius, livre I
Aux orgines du mythe
Julius, Livre II, La Révélation, Chapitre 1
les Cavaliers de l'Apocalypse
Julius III La Révélation - Chapitre 2
Et Alice invente le Péplum ésotérique
Julius IV
Eli, Eli, lama sabachthani
Julius V
Un pont lancé entre deux époques

La quête du Troisième Testament commence !

Alors que l'occupant romain met la Judée au supplice, celui que l’on appelle maintenant le Prince des Princes, le Messie, part vers l'Orient. Il suit l'appel mystique du Troisième Testament, clé du Royaume de Dieu et promesse de la fin de toute souffrance.

À ses côtés, l'ancien général Julius a une vision plus concrète : il veut faire de ce « messie » un chef de guerre capable de libérer son pays. Il s'impose donc dans le petit groupe qui part vers l'Orient, décidé à ramener son ami à la raison... et auprès de sa fille.

Les épreuves se multiplient, le vent du désert porte la rumeur d'une cavalcade et les cris des corbeaux ; et tandis que des ombres mystérieuses s'étendent sur les murs de Babylone, Julius ignore que la quête du Troisième Testament le mènera plus loin qu'il ne peut l'imaginer...
un chef d'oeuvre!


les Cavaliers de l'Apocalypse
Dès le premier tome, le Troisième Testament a fortement marqué par ses qualités graphiques et narratives. Et c’est d’autant plus impressionnants qu’il était signé par deux jeunes auteurs alors inconnus qui ont depuis tracé leur voie : Xavier Dorison et Alex Alice. Mais aussi et surtout, leur formidable tétralogie a réouvert les portes de l’ésotérisme bien avant le succès planétaire du Da Vinci Code de Dan Brown…
Le récit médiéval était un subtil dosage d’action et d’enquête, le tout servi par un dessin époustouflant doté d’une colorisation remarquable… C’était en 1997. Au siècle dernier…

Dès l’élaboration de l’histoire, l’idée de créer une série exposant la source des évènements qui nous furent relatés était en germe dans l’esprit des auteurs. Il aura fallu que s’écoule de nombreuses années avant qu’elle ne prenne forme dans un récit passionnant mettant en scène Julius Publius Vindex, un général romain qui poursuit sans vergogne juifs et de chrétiens qui l’affublent du surnom de « Boucher d’Alexandrie ». Comment un homme agnostique qui se plie aux rituels romains au cas où il existerait des puissances supérieures a-t-il pu devenir Julius de Samarie, le prophète mythique du Troisième Testament? Est-il le véritable héros de l’histoire où est-ce celui qu’on appelle désormais le Prince des Princes, le Messie annoncé par les Saintes Ecritures? Rien pour l’heure ne permet de le savoir avec précision mais les destins de ces deux hommes que tout oppose semblent inextricablement liés…
L’appel du Troisième Testament attire cet illuminé vers l’Orient, sur les pas d’Alexandre. S’il ne demande à personne de le suivre, il se sent malgré tout investit d’une mission d’inspiration divine. Est-il réellement le frère de ce Jésus de Nazareth en qui la secte des chrétiens voyait le messie? Un petit groupe de fidèle le croie fermement et l’accompagne dans sa longue marche vers l’Orient qui commence par une traversée du désert et le mènera jusqu’à Babylone… L’ultime révélation se cache-t-elle derrière la sublime porte d'Ishtar ou l’antique cité de Nabuchodonosor n’est-elle qu’une étape dans cette longue quête?
Au fil de la progression du récit, les deux principaux protagonistes que sont ce possible messie et Julius poursuivent leur quête initiatique. Difficile d’imaginer deux personnages plus antagonistes que ces deux-là et c’est ce qui fait la force et la richesse de la trame de cette préquelle… Mais si tout les oppose, le général déchu marche dans les pas du messie, caressant le rêve d’en faire un chef de guerre, alors que ce dernier n’aspire qu’à trouver la révélation qu’il pressent… Mais dans leur sillage planent l’ombre inquiétante du corbeau qui menace de fondre sur eux pour lacérer leurs chairs et déchiqueter leurs âmes. Quelle est cette force inquiétante et ténébreuse réveillée par le Sénateur Modius?

Le trait de Thimothee Montaigne qui succède à Robin Recht sert impeccablement ce récit historique qui entraîne le lecteur aux sources du mythe esquissé dans la série mère. Son travail graphique sur cet album est remarquable. Son trait, moins anguleux que celui de d’Alice ou de Robin Recht n’en demeure pas moins doté d’une forte personnalité qui est la marque des grands dessinateurs. Il suffit de laisser son regard se perdre dans les somptueux Jardins Suspendus construits pour Amytis de Médie pour être émerveillé par le talent de ce jeune auteur qui n’a pourtant que peu d’albums à son actif. La construction de ses planches, sur un storyboard d’Alex Alice, est d’une efficacité redoutable alors que la colorisation de François Lapierre s’avère quant à elle encore et toujours magistrale. Le regard bleu, profond et insaisissable, du personnage du Messie conférant à lui seul au personnage une aura christique et un charisme hors du commun n’est qu’une illustration du formidable travail graphique réalisé sur cet album.

Ce second opus tant attendu rempli toutes ses promesses et laisse augurer d’une suite haute en couleur. Ce prologue au Troisième Testament enchantera sans nul doutes plus d’un lecteur. Gageons que ses qualités graphiques et narratives intrinsèques à cette préquelle donneront à beaucoup l’envie de découvrir la série mère, tout comme il poussera, n’en doutons pas, les fans de la première heure à se replonger une nouvelle fois dans la tétralogie originelle. Le changement de dessinateur se fait sans heurts et la tension, qui va crescendo entretien le sombre attrait de cette série de haute tenue…
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.