Haut de page.

Crève Saucisse
Crève Saucisse



Fiche descriptive

Drame

Pascal Rabaté

Simon Hureau

Claire Champion

Futuropolis

10 janvier 2013

Chronique
Crève Saucisse
Quel étrange cri

Didier est boucher, amateur de bande dessinée et... cocu !
Cela lui bousille la vie. Sandrine, son épouse, le trompe avec leur meilleur ami, Éric. Cela fait au moins un an que cela dure, depuis les vacances passées. Il aime sa femme plus que tout, il est patient, mais il ne supporte plus ses mensonges et ne peut définitivement plus encadrer son ancien copain.
Il décide donc de se venger. Le cocu magnifique prend les choses en main. Il organise leurs vacances avec Sandrine et celles d'Éric et de son épouse sur l'île de Noirmoutier. Il empêche par tous les moyens les deux amants de se retrouver seuls. Et il parvient à isoler le traître, afin de s'en débarrasser : de le tuer, ni plus ni moins ! Il a tout prévu. L'idée a germé en relisant une de ses bd préférées...
un excellent album!


Quel étrange cri
Crève Saucisse est une histoire de vengeance orchestrée en coulisse par Pascal Rabaté et mis en image par Simon Hureau. Inutile de présenter Rabaté, maître du neuvième art et des histoires intimistes laissant une belle part à l'humanité de ses personnages. Passé depuis peu derrière la caméra avec la sensibilité qui le caractérise, il tisse avec cette album au titre étrange qui résonne comme un étrange cri. Un récit inquiétant mettant en scène Didier, un boucher passionné par son travail, amoureux fou de sa femme et s'occupant avec tendresse de son fils. Mais sa vie bascule le jour où il découvre que sa femme a un amant, et qui plus est son meilleur ami... Peu à peu, il va se laisser envahir par l'impérieuse nécessité de se venger de son ami qui a planté des cornes sur sa tête. Il va alors échafauder un plan machiavélique s'inspirant du scénario d'un classique de la BD franco-Belge né de l'imagination de Maurice Tillieux, La Voiture immergée, second tome de Gil Jourdan. Une fois son amant mort, c'est sûr, tout redeviendra comme avant... Mais le lecteur perçoit déjà que l'on s'achemine peu à peu vers un point de non retour... La fin sera dramatique, ou ne sera pas...

Ce récit intimiste nous montre la lente descente aux enfers d'un homme qui voit sa vie s'écrouler et sombre peu à peu, s'accrochant à la moindre parcelle d'espoir comme un noyé à une bouée. Avec une désarmante facilité, Pascal Rabaté nous entraîne dans l'intimité de cet homme, dans sa souffrance qu'il porte chaque jour comme une croix. La scène du coup de fil de l'amant laissant présager la fin de leur relations est un petit bijou de précision. Remarquablement bien écrit, les dialogues de l'album sonnent de façon très authentique. Les personnages évoluent de façon crédible, conférant à l'ensemble une cohérence saisissante. Le dessin semi-réaliste de Simon Hureau fait plus que porter joliment cette histoire. Il en accentue étrangement l'humanité. Son trait, très épuré, met en relief les sentiments ressentis par ces derniers, leur conférant une force évocatrice poignante. Sa façon de traiter les non-dits est saisissante, une larme qui coule, un regard suffit à dire bien plus que des mots.

Crève Saucisse est un album qui dévoile la part sombre de l'humanité, la façon dont la souffrance vous fait peu à peu glisser vers ma haine et la folie. La chute de l'histoire est forte et apparaît comme la suite logique de l'enchaînement des événements. Quand à la dernière planche, qui apparaît comme une sorte d'épilogue, elle est glaçante et pour le moins inquiétante, ancrant définitivement le récit dans le drame. Un remarquable drame d'une grande justesse esquissé par petites touches, façon impressionniste, à la manière d'un film de Chabrol...
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.