Haut de page.

South Central Stories
DoggyBags presente


Fiche descriptive

Policier Fantastique

DoggyBags presente

Tome 1

Neyef

Neyef

Neyef

Ankama

Label 619

14 février 2014


13€90
Chronique

À la carte de « South Central Stories » : une initiation de gang qui dégénère, une vengeance surnaturelle et brutale, un conte sombre, le tout servi par le Diable en personne.

Los Angeles, 1992. Ronny, bientôt 16 ans, rêve d’intégrer le 66 street gang. Jacob, ancien marine, essaye de vivre honnêtement tout en s’efforçant de préserver son petit frère Billy de la brutalité de South Central. Chacun tente de vivre dans ce quartier rongé par la guerre des gangs.

Mais un meurtre va suffire à plonger leurs trois vies dans une spirale de violence autodestructrice, et si en plus le Diable se mêle à la danse, alors il reste peu de place au « happy end »
un chef d'oeuvre!


un chef d’œuvre de noirceur et de violence
Dérogeant à la règle des 3 histoires mises en image par trois dessinateurs différents, Doggybags propose, sous l’intitulé Doggybags présente, une histoire sombre en trois chapitre concoctée par l’époustouflant Romain Maufront, alias Neyef…

South Central Stories, case de l'album © Ankama / NeyefLos Angeles, quartier de South Central, peu après les émeutes de 1992.
Quand on a grandi dans ce quartier, intégrer un gang semble être la seule chance de survie. Ronny et Travis, quinze ans à peine, désirent passer les épreuves d’admission dans le gang des 66 et porter le bandana rouge, leur signe de ralliement. Après un tabassage en règle par les membres du gang pour éprouver leur résistance et leur motivation, ils se voient confier la mission de refroidir « Oncle Phil » d’une balle dans la tête. Si Travis est prêt à tout pour intégrer le gang, Ronny a encore quelques scrupules…
South Central Stories, planche de l'album © Ankama / NeyefJacob est un ancien soldat viré du corps des marines pour avoir refait le portrait de son sergent à coups de poings. Un ancien pote a dans l’idée de le faire intégrer le gang des Slain mais lui n’aspire qu’à une vie simple, s’efforçant de préserver son petit frère Billy de la violence qui règne à South Central… Mais sa sœur est abattue et la police locale ne semble pas vraiment décidée à élucider l’affaire… Et puis il y a Billy, qui du haut de ses huit ans semble bien décidé à aider son grand frère qui se lance à corps perdu dans une dangereuse vendetta…
Et puis il y a le mythe de Robert Johnson et de son Cross Road Blues et Satan, dont l’ombre plane sur ce one-shot sulfureux et jubilatoire…

Le scénario de Neyef est un petit bijou de noirceur faisant la part belle à la violence. Son chapitrage apporte une structure solide à son récit et la narration parallèle, rythmée par des flash-back faisant la part belle au suspens, est un travail d’orfèvre. Le glissement de l’intrigue vers le fantastique est particulièrement bien mené et la chute de l’histoire, tout à la fois sublime et tragique, clôt le récit de façon cinglante et saisissante. Les dialogues, cyniques et finement ciselés, sont quat à eux particulièrement percutants, conférant à l’ensemble toute sa noirceur et sa crédibilité.

South Central Stories, planche de l'album © Ankama / NeyefLe trait cartoonesque et très expressif de Neyef porte à merveille son récit sans concession. Au fil des albums, son style si particulier et envoûtant s’affine et s’enrichit. Son sens de la mise en scène est saisissant et ses cadrages, extrêmement dynamiques, renforce l’impact de l’ensemble. Les séquences de bastons ou de fusillades sont remarquablement mises en image dans un chaos parfaitement maîtrisé et sa façon d’intégrer les onomatopées à l’image, donnant autant à voir qu’à entendre, force l’admiration.

South Central Stories est un petit bijou de noirceur et de violence qui immerge le lecteur au cœur d’une guerre des gangs avant de faire prendre à l’intrigue un tournant fantastique aussi jubilatoire qu’inattendu, le fameux twist dont les auteurs de Doggybags ont le secret… Le sens de la narration et de la mise en scène de Neyef est une fois de plus mis en exergue avec ce nouvel album…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

COPS se propose de vous entraîner dans un proche futur, celui de la Californie des années 2030. Jeune recrue fraîchement émoulue de l'Académie de Police, fils à papa pistonné, ex-fédéral ou vétéran issu de la police ou de l'armée, c'est à vous désormais de combattre le crime sous toutes ses formes au coeur de la Cité des Anges, en intégrant les rangs de l'unité COPS - Central Organisation for Public Security, élite et vitrine d'un LAPD à bout de souffle. ...