Haut de page.

Barcelona
Ekhö Monde Miroir


Fiche descriptive

Heroic-Fantasy

Ekhö Monde Miroir

Tome 4

Christophe Arleston

Alessandro Barbucci

Nolwenn Lebreton

Soleil Productions

02 Septembre 2015


14€50

9782302047440

Chroniques

Grace, en tournée à Barcelone, ville des chats et des artistes, est accusée du vol d'une oeuvre d'art assez particulière, création unique du grand maître Salvador. (Dali, bien sûr).

Fourmille et Yuri la rejoignent et enquêtent pour l'innocenter. Mais alors que l'esprit d'un chat occupe parfois celui de Fourmille, qui se retrouve sur les toits à miauler à la lune, la ville est inquiète des nombreuses disparitions de jeunes filles.

Une situation d'autant plus difficile que parallèlement, Yuri et Fourmille ont emmené dans leurs bagages le préshaun Sigisbert, ligoté et bâillonné, pour lui faire avouer le secret des Préshauns...
un excellent album!


variations catalanes
Ekhö Monde Miroir, planche du tome 4 © Soleil / Barbucci / Arleston / LebretonAvec Ekhö Monde Miroir, Christophe Arleston et Alessandro Barbucci on crée un univers de fantasy tout à la fois original et jubilatoire. Après nous avoir entraîné dans un New-York, un Paris et un Los Angeles loufoque et décalé, les deux auteurs nous font visiter un bien étrange reflet de Barcelone, moderniste et baroque…

La sensuelle Grace, en tournée à Barcelone, est accusé du vol d’une œuvre d’art unique crée par le grand maître aussi génial que mégalo, le grand (que dis-je, l’Immense!) Salvador (Dali)… Fourmille et Yuri vont se lancer dans une folle enquête pour l’innocenter alors que l’agence de détective de la pétillante héroïne croule sous les dettes, factures et impayés, tentant tant bien que mal d’échapper aux banquiers et autres créanciers…
Mais l’affaire semble corsée, surtout que d’étranges et mystérieuses dispari-tions sont signalées dans Barcelone et que Fourmille est hanté par l’esprit du chat de Schrödinger, à la fois mort et vivant, on s’en doute bien… Histoire de pimenter le tout (parce que ce n’était pas assez compliqué comme cela !), Yuri et la pulpeuse détective ont eu la bonne idée d’emporter avec eux Sigisbert, le préshaun… dument ligoté et bâillonné, histoire de lui faire avouer le mysté-rieux secret de ces étranges rongeurs…


Ekhö Monde Miroir, planche du tome 4, édition de Luxe © Soleil / Barbucci / Arleston / LebretonLe monde d’Ekhö apparaît comme un formidable terrain de jeu pour ces deux auteurs qui lâchent la bride à leur imagination pour esquisser un univers drôle, inventif et rafraîchissant dans lequel on replonge avec un réel plaisir…

Les lecteurs qui ont déjà arpenté les rues de cette fabuleuse cité qu’est Barcelone s’amuseront à reconnaître ses hauts lieux touristiques, dans cette réalité distordue et déformée… L’occasion pour Arleston et Barbucci de porter un regard joyeusement décalé sur la Sagrada Familia, le Musée Dali ou la superbe Rambla et ses immanquables (ben oui, il y en a partout!) statues vivantes… Ils se sont semble-t-il éclaté à donner vie à un Salvador plus extravagant que jamais… Son phrasé incomparable est judicieusement bien rendu, rendant le personnage délicieusement caricatural… Mais ne l’était-il pas déjà de son vivant?

L’enquête est comme toujours menée tambour battant, portée par les dessins superbes et expressifs d’Alessandro Barbucci qui nous propose de superbes vues de Barcelone, rehaussé par des cadrages extrêmement dynamiques et un sens du mouvement comme toujours époustouflant… Ekhö Monde Miroir, planche du tome 4 © Soleil / Barbucci / Arleston / LebretonSon trait virtuose fait une fois de plus merveille et mérite à lui seul le détour. On se perd dans ses cases fourmillant ( smiley) de détails et une deuxième lecture est souvent nécessaire pour en apprécier toute la richesse…

L’album se décline en deux éditions. L’une, la version de Luxe fait la part belle au trait énergique du dessinateur italien, permettant d’admirer son style plein de charmes et d’élégance. L’autre, superbement mise en couleur par Nolwenn Lebreton… Dès lors, la question se pose : quelle version choisir? Couleur ou noir et blanc… et d’abord, pourquoi choisir, prenez les deux!

Ce quatrième opus de la série s’inscrit dans la droite ligne des précédents albums : une mise ne scène somptueuse et inventive, un rythme échevelé, un humour potache omniprésent et un univers joyeusement chaotique et décalé, reflet déformé et amplifié de notre petit monde, qui fait souffler un vent de fraîcheur sur la fantasy… Si vous avez aimé visiter le New-York, Paris et Los Angeles d’Ekhö, embarquez sans tarder pour Barcelone la moderniste… Vous ne le regretterez pas!
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.