Haut de page.

la Présidente
la Présidente



Fiche descriptive

Reportage

Tome 1

François Durpaire

Farid Boudjellal

les Arènes

12 Novembre 2015


20€

9782352044628

Chroniques

Le 7 mai 2017, Marine Le Pen est élue première Présidente de la République. Elle vient de battre François Hollande de quelques dizaines de milliers de voix. C'est l'effervescence sur les plateaux télé. Éditorialistes, politologues, politiciens se succèdent, incrédules.

Tard dans la nuit, des partisans de la nouvelle présidente fêtent la victoire. Des affrontements éclatent sporadiquement..

La Présidente est un récit graphique d'anticipation politique, concentré sur les neuf premiers mois du mandat de Marine Le Pen, étayé par une parfaite connaissance des mécanismes économiques, médiatiques et institutionnels. Une plongée dans un futur incertain et chaotique.
un excellent album!


Cauchemar politique
La Présidente, planche de l'album © Arenes / Boudjellal / DurpaireLa Présidente est une fiction politique qui imagine ce que pourrait-être les neuf premiers mois du mandat de Marine Le Pen si elle était élue à la magistrature suprême le 7 mai 2017. Cette hypothèse improbable encore il y a quelques mois, semble désormais être un scénario possible…

Au soir du 7 mai, Marine Le Pen est élue première Présidente de la République, devançant François Hollande de quelques dizaines de milliers de voix. Editorialistes, politologues, politiciens se succèdent sur les plateaux, incrédules. Ses partisans fête la victoire par eux chèrement désirée, alors que des affrontements sporadiques éclatent..

Sous le choc, Antoinette Giraud, ancienne résistante, Fati, Tariq et Steph suivent la soirée présidentielle… Ils vont monter un blog pour dénoncer les dérives du pouvoir. Ils l’appeleront résistance.


Universitaire militant, François Durpaire s’est efforcé d’imaginer les 100 premiers jours de Marine Le Pen à la présidence de la République, en s’appuyant sur le programme politique et économique du FN et en consultant des journalistes spécialisées :Thomas Legrand (journaliste politique), Ulysse Gosset (journaliste spécialisé en politique étrangère) et Emmanuel Lechypre (journaliste économiste).

Le résultat est pour le moins glaçant. Des journalistes abasourdis qui soulignent une abstention record, et des politiques groggys à l’annonce des résultats, l’attitude de chacun semble d’une grande justesse. De la droite, éclatée, se renvoie la balle, accusant les candidats dissidents d’avoir empêché Nicolas Sarkozy d’être présent au second tour alors qu’on reproche à ce dernier de ne pas avoir appelé à voter Hollande en passant par la gauche, assommée par le résultat.

La Présidente, planche de l'album © Arenes / Boudjellal / DurpaireLa suite est plus glaçante encore. Constitution d’une majorité élargie qui fractionne le parti républicain, replis identitaire, expulsions massives, sortie de l’euro et de l’Otan, alliance avec la Russie, grève massive du service public cyniquement orchestrée en coulisse, suppression du Conseil Constitutionnel, embrasement de l’outre-mer… Chaque décision est mise en regard du programme politique du FN dont les événements relatés dans l’album ne sont que la mise en application. L’usage des lois de surveillance, renforcées suite à l’attentat de Charlie Hebdo, interroge sur ces lois sécuritaires qui pourraient devenir liberticides entre les mains d’un gouvernement autoritaire.

Noircissant encore le tableau, la chute de l’album s’éloigne sans doute un peu de ce que pourrait être les premiers jours de l’accession à la présidentielle de Marine Le Pen. Néanmoins, une fois la porte entrouverte, qu’est ce qui empêchera la Bête Immonde de revenir hanter nos contrées…

Délaissant son trait rond et chaleureux, Farid Boudjellal a travaillé d’après photo, conférant à l’ensemble un aspect documentaire qui renforce et étaye le propos. Les unes et les coupures de presse crédibilisent encore l’ensemble, l’encrant dans une réalité tristement plausible.

Récit de politique-fiction, La Présidente est une œuvre inquiétante et édifiante qui donne à voir le visage qui pourrait être celui de notre République si Marine Le Pen était portée à la présidence. La force du récit réside dans le fait qu’il n’est en rien une caricature. Les auteurs se sont projetés dans un avenir sinistrement plausible, en s’appuyant tant sur les propos et le programme du FN que sur sa stratégie de dédiabolisation.
Reste à espérer que ce cauchemar politique ne devienne pas réalité… Surtout en ces périodes de forte turbulence que l’on traverse actuellement…
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.