Haut de page.

Joséphine Baker
Joséphine Baker


Fiche descriptive

Biographie

José-Louis Bocquet

Catel

Casterman

Ecritures

07 Septembre 2016


26€95

9782203088405

Chronique
Joséphine Baker
Une vie romanesque

Entre glamour et humanisme, la vie tumultueuse de la première star mondiale noire. Joséphie Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l'idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon.

Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s'impose comme la première star noire à l'échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d'Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale.

La preuve par l'exemple : au cours des années 1950, dans son château des Milandes, elle adopte douze orphelins d'origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l'amour et la liberté jusqu'à son dernier souffle.
un chef d'oeuvre!


Une vie romanesque
Joséphine Baker, planche de l'album © Casterman / Bocquet / CatelAprès Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouge, José-Louis Bocquet et Catel mettent en scène Joséphine Baker, une femme pétillante et malicieuse qui érigea la liberté en mode de vie…

Joséphine Baker voit le jour en 1906 à Saint-Louis dans le Missouri et grandit entre école et travaux domestiques. Doué pour la danse la petite est très tôt montée sur les planches où elle capta d’emblée le regard… A vingt ans, la petite danseuse américaine débarque à Paris et devient vite l’idole des Années Folles, envoûtant et fascinant les hommes et les femmes dont elle croisait la route de Picasso à Cocteau en passant par Mistinguett, Le Corbusier, Georges Simenon, Ernest Hemingway ou Colette…

Lorsque la guerre éclate, elle est une star de renommée mondiale et risque sa vie pour s’engager comme dans les services secrets de la France libre. Rêvant de fraternité universelle, elle accompagne la lutte de Martin Luther King pour les droits civiques. Elle adopte douze orphelins venus des quatre coins de la terre, formant une tribu arc-en-ciel… Libre et indépendante, elle chantera jusqu’à son dernier souffle, s’éteignant le lendemain d’un concert…


Portrait d’une femme farouchement éprise de liberté…
De Joséphine Baker, le tout un chacun ne connaît finalement que peu de chose : une danseuse de cabaret noire qui, vêtue d’une ceinture de bananes conquit les foules par ses danses exotiques et sensuelles... Pourtant, lorsqu’on cherchait une femme à enterrer au Panthéon au côté de Jaurès, Zola ou Curie, son nom fut évoqué, révélant un personnage hors du commun, mu par des convictions chevillées au corps et qui érigea la liberté en art de vivre…

Joséphine Baker, planche de l'album © Casterman / Bocquet / CatelCar la vie de Joséphine Baker est en elle-même un roman si riche en rencontres et en événements qu’il ne fallait pas moins de 568 pages pour en faire le tour… Et on ne s’y ennuie pas un seul instant! Basé sur une solide documentation, le scénario de José-Louis Bocquet esquisse le portrait d’une femme farouchement éprise de liberté qui s’est forgée un personnage et un destin et qui a tracé sa route en allant sans cesse de l’avant et s’engageant corps et âme pour défendre un idéal de liberté et de métissage…

Si cette biographie s’avère si passionnante, c’est parce que les deux auteurs l’ont truffé d’anecdotes drôles ou tragiques qui aident le lecteur à mieux cerner ce personnage riche et complexe.

Aux crayons, Catel livre un album superbe. Vif et énergique, son trait est en parfaite adéquation avec la vie de Joséphine. Si certaines cases sont très structurées, d’autres s’affranchissent des cases pour des compositions superbes, hommage à cette liberté si chère à leur héroïne.

Joséphine Baker, planche de l'album © Casterman / Bocquet / CatelL’album est complété par des fiches biographiques des personnages connus ou moins connus qui ont compté et traversé la vie de Joséphine et que l’on croise dans l’album…

Après les formidable Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouges, José-Louis Bocquet et Catel mettent en lumière une autre femme exceptionnelle… Ils font voler en éclat l’image d’Epinal de la danseuse exotique pour tisser le portrait d’une femme libre et charismatique qui rêva sa vie et vécu son rêve.

Mue par une volonté farouche, un esprit espiègle et un destin hors du commun, Joséphine Baker méritait qu’on lui consacre un album… C’est fait… et très bien fait…

Un album précieux et indispensable…

Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.