Haut de page.

dans l'enfer du bagne
Forçats


Fiche descriptive

Policier

Forçats

Tome 1

Patrice Perna

Fabien Bedouel

Florence Fantini

Les Arenes

07 Septembre 2016


15€

9782352045496

Chroniques
dans l'enfer du bagne
Espérer des soleils disparus (*)
Le prix de la liberté
Porter sa plume dans la plaie

La forêt vierge, les serpents venimeux, la chaleur étouffante... et le bagne.

L'existence des forçats ne tient qu'à un fil : l'espoir fou de s'évader de cette île du malheur.

Au milieu des ténèbres, deux hommes: L'anarchiste Eugène Dieudonné, incarcéré depuis 10 ans pour un crime qu'il n'a pas commis, et le grand reporter Albert Londres, venu « porter la plume dans la plaie » de ce monde inhumain. Leur amitié va changer l'histoire de ce bagne.
un chef d'oeuvre!


Espérer des soleils disparus (*)
Forçats, planche du tome 1 © Les Arènes / Bedouel / Perna / FantiniVenu sur le tard à la bande-dessinée, Patrice Perna fait partie de ses rares scénaristes qui impressionnent dès leur premier album. Avec Kersten, médecin d'Himmler, déjà mis en image par le talentueux Fabien Bedouel, il nous offrait une page d’histoire à travers le destin saisissant de cet homme qui côtoya le mal… Avec ce nouveau passionnant, il nous entraîne avec talent dans l’enfer suffoquant du bagne de Cayenne, à la suite d’Albert Londres…

Reporter engagé travaillant pour le Petit Parisien, Albert Londres se rend au bagne de Cayenne pour témoigner de ce qu’il y voit. Sa route va croiser celle d’Eugène Dieudonné, membre supposé de la Bande à Bonnot condamné à perpétuité pour un braquage qu’il n’a pas commis et qui, pour avoir tenté de s’évader, est enfermé dans un cachot du camp disciplinaire de Saint-Joseph sur les Îles du Salut…

Car si le bagne est un enfer en soit, l’environnement s’avère plus terrible encore… La forêt vierge, les serpents venimeux, les maladies, les moustiques et les chasseurs de primes gardent plus sûrement les forçat que des murs ou des barreaux…


La rencontre de deux hommes au cœur des ténèbres…
Forçats, planche du tome 1 © Les Arènes / Bedouel / Perna / FantiniPatrice Perna signe une nouvelle fois un album poignant mettant en scène la rencontre entre Albert Londres, journaliste engagé épris de vérité, et Eugène Dieudonné, bagnard injustement condamné. Leur rencontre allait changer leur vie à tous les deux…

Si le scénario s’avère aussi passionnant que glaçant, son découpage s’avère pour le moins percutant, ménageant des flashbacks remarquablement bien construits qui viennent éclairer le passé et le caractère du personnage d’Eugène Dieudonné, rendant plus atroce encore le calvaire qu’il subit et que le journaliste retranscrit de façon saisissante: la seconde cavale de Dieudonné qui pose le décor glauque du bagne, la traque sanglante et impitoyable des chasseurs de prime, le braquage de la société générale du 21 décembre 1911 par la Bande à Bonnot, l’enquête orientée qui a précédé l’arrestation de Dieudonné, son procès et sa condamnation…

Les confidences du bagnard dépeignent un univers glaçant qui donnent le vertige et la nausée, esquissant les contours d’une justice désincarnée ignorant sans doute tout du poids de la condamnation délivrée en métropole et pointant l’échec cuisant de la politique carcérale de la République… L’équilibre entre récit fictionnel et témoignage historique s’avère des plus subtil, rendant l’album particulièrement poignant…

Forçats, planche du tome 1 © Les Arènes / Bedouel / Perna / FantiniSi le scénario est de haute tenue, le dessin de Fabien Bedouel est loin d’être en reste. Le dessinateur des remarquable un long destin de sang, de l’Or et le sang ou de Kersten, médecin d'Himmler signe une fois encore un album incroyablement immersif. La première séquence est impressionnante de maîtrise. Son trait anguleux, ses cadrages incisifs et son encrage ménageant des masses noires oppressantes font une fois de plus merveille. Et que dire de la subtile et superbe mise en couleur de Florence Fantini et son usage parcimonieux de la couleur rouge, sinon qu’elle accentue à merveille l’ambiance de chaque scène, distillant cette atmosphère glauque et étouffante qui baigne l’album…

Complété par une solide bibliographie et un dossier captivant, ce premier tome de Forçats s’avère être l’une des délicieuses surprises de cette rentrée littéraire.

Solidement charpenté et documenté, le scénario de Patrice Perna s’avère aussi glaçant que prenant. Superbement mis en image par Fabien Bedouel, ce premier tome nous narre la rencontre entre Albert Londres, reporter engagé, et Eugène Dieudonné, bagnard injustement condamné qui ne rêve que de retrouver sa liberté volée…

S’inscrivant dans une veine littéraire et cinématographique, ce premier tome est un petit bijou sombre et incontournable…


(*) extrait de la Chanson du forçat, Serge Gainsbourg
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

L'Appel de Cthulhu est un jeu qu'on ne présente plus. C'est principalement un jeu d'ambiance et d'enquête qui propose aux joueurs d'évoluer dans le monde étrange et inquiétant de H.P. Lovecraft. En découvrant peu à peu l'autre face de la réalité, les courageux investigateurs sombrent lentement dans l'horreur et la folie.
Maléfices a pour cadre la France de la Belle Époque (1870-1914), où les superstitions campagnardes et la mode citadine du spiritisme côtoient la pensée scientifique.
Crimes se déroule à la même époque et inscrit dans la tradition des littératures classique, fantastique et horrifique du XIXe siècle.