Haut de page.

Argo
Argo


Fiche descriptive

Grand Jeux

Flatlined games

Bruno Faidutti, Serge Laget

Miguel Coimbra

Atalia

2 à 4 joueurs

13 ans et +

40 mn

21 novembre 2016


39€90
Chronique

Poussez les autres pour vous déplacer dans les étroits couloirs, et utilisez les Astronautes des autres équipes pour ralentir les Aliens. Soyez cependant modéré car si trop d'Astronautes périssent, les Aliens gagnent!
un excellent jeu!


Un jeu fun, fourbe, cruel et méchant (mais tellement bon!)
Argo, un chef autoritaire © Flatlined gamesCréé par deux pointures du jeu de société moderne, doté d’un matériel très attractif pour qui apprécie la SF en général et Alien en particulier, Argo ne pouvait qu’attiser notre attention… Amis pacifistes ou amateurs de hasard, passez votre chemin… S’il n’était doté d’une thématique forte et immersive fun et particulièrement bien pensée, Argo aurait tout du jeu abstrait… Et pourtant, il raconte une histoire (la marque des grands jeux!)…

Dans Argo, les joueurs incarnent des équipes Astronautes dans une station en perdition et infestée d’Alien… Leur mission, qu’ils n’ont d’autre choix qu’accepter : sortir au plus vite en utilisant les navettes de secours… Le hic : elles sont trop peu nombreuses pour rapatrier tout le monde… Commence dès lors une lutte à mort pleine de fourberie et de coups tordus… Mais rassurez-vous : dans l’espace, personne n’entendra vos anciens collègues crier… Dès lors, pourquoi se priver?

Règles et matériel

Argo, into the Box © Flatlined gamesIllustré par Miguel Coimbra, le jeu est indéniablement attractif, immergeant d’emblée dans le bain… Les tuiles composant le plateau de jeu et donc la station s’avèrent particulièrement réussie, de même que les figurines dont l’une en rose très girly d’une équipe rend le jeu accessible aux daltoniens. Les salles semblent un brin petites… Mais c’est normal car on y est (très) à l’étroit!
Chaque tuile disposant d’effet qui lui est propre, notons tout d’abord que l’iconographie a été bien pensée pour permettre une grande lisibilité et rendre les parties particulièrement fluides! Les joueurs pourront ainsi consacrer toute leur attention à l’action proprement dite…

Argo, un soldat énervé et une pilote sexy © Flatlined gamesLe livret de règles (8 pages) s’avère particulièrement dense, fourmillant d’informations pas toujours faciles à retrouver durant une partie… L’idéal étant comme souvent de lire le livret, de jouer, et de le relire pour être bien sûr d’avoir assimilé chaque mécanisme…
On appréciera les aides de jeux bien pensées qui auraient toutefois gagnées à ne pas être multilingue pour plus de clarté…

Contenu de la boîte : 5 figurines Alien, 6 tuiles Navettes, 1 Grande Tuile Salle de Réveil, 27 tuiles Salles, 2 Aides de jeu multi-langue, 3 Pistes de Score Alien (fonction du nombre de joueur), 3 Marqueurs de difficulté, 1 Piste de score Astronautes et, pour chacun des 4 joueurs : 5 figurines, 10 marqueurs d’activation et 2 marqueurs de Score (dont 1 de rechange!)


Déroulement d’une partie

Argo, zoom sur les figurines © Flatlined gamesMise en place
Une fois passée la première partie, la mise en place est simple et fluide : on choisit la piste de score Alien et les tuiles Navette en fonction du nombre de joueurs… On connecte 4 corridors à la salle de réveil, on mélange les tuiles Salle et on en dévoile 3…

Deroulement
A son tour de jeu, un joueur doit

1Déplacer un Alien (et tuer sauvagement d’éventuels Astronautes se trouvant bêtement sur la même tuile qu’un Alien). Un joueur marque des points pour chaque victime adverse… mais augmente aussi les points des Alien!

2Ajouter un module à la Station (et éventuellement un Alien)

3Effectuer deux actions parmi déplacer une de ses figurines ou activer une salle… Les salles étant dotées d’une capacité maximum, un joueur entrant dans une salle pleine pousse joyeusement un autre pion dans une pièce adjacente, provoquant souvent des poussées en chaînes (qui finissent souvent entre les griffes d’un alien)…


Argo, un alien assez peu sympathique © Flatlined gamesChaque figurine est dotée d’une capacité spéciale : le Soldat peut tuer un Alien lors d’un déplacement, l’Exploratrice se déplacer de 2 cases, le Robot est insensible aux Aliens, le Chef double les points engrangés et le pilote peut déplacer une Navette ou en faire partir une à moitié vide…

Chaque salle ne peut être activée que deux fois et par des joueurs différents…

Fin de partie
La partie s’arrête si les Aliens arrivent au bout de leur piste de score, si les Navettes ont toutes quitté la station ou si, à son tour, un joueur ne peut plus bouger le moindre Astronaute… Le joueur totalisant le plus de point remporte la partie… à condition que les Aliens n’aient pas plus de points que lui! (auquel cas les bestioles gagnent, niark! niark!)…

l’Avis de la Rédaction

Argo, on air © Flatlined gamesTout abstrait qu’il soit, malgré une thématique très immersive, Argo n’en reste pas moins un jeu délicieusement fourbe et cruel

Malgré des règles simples et somme toute facilement assimilables, la première partie peut s’avérer quelques peu déroutante, les nombreuses subtilités (qui sont autant de perfidies!)du jeu se révélant par petites touches… et rarement pour notre bien…
De plus, chaque salle et chaque personnage possédant des caractéristiques propres, il faudra quelques tours aux joueurs pour les maîtriser, révélant un jeu bien plus subtil et calculatoire qu’il n’y parait au prime abord…

Argo, un sympathique robot © Flatlined gamesOn s’en doute de par leur apparence peu sympathique, les rencontres avec les Aliens sont souvent définitives… Le soldat peut en se déplaçant éliminer une bestiole et à deux transformer un intrus extra-terrestre en charpie… S’ils ne sont pas seuls dans la salle, leur art du combat leur permet de ne pas être pris pour cible par un Alien passant par-là… Pour les relations diplomatiques avec les représentants du Troisième Type (la baston quoi!), les Soldats sont indéniablement une pièce maîtresse… Mais chacun des autres personnages a son rôle à jouer, à commencer par les robots qui intéressent bien peu les Aliens! Le pauvre Asimov doit d’ailleurs se retourner dans sa tombe car les robots du jeu se foutent éperdument de sa première loi de la robotique, n’hésitant pas à pousser le moindre être humain passant à portée entre les bras peu calins des Aliens…

Le mécanisme de scoring est particulièrement vicieux (en fait, à bien y réfléchir, chaque rouage du jeu l’est particulièrement…): c’est le joueur dont l’action (déplacement d’un Alien vorace ou réaction en chaîne d’une poussée) a causé la mort d’une figurine qui marque les points… Et comme c’est le joueur actif qui est maître des poussées, il faut bien réfléchir à chacun de ses déplacements sous peine de se prendre rapidement un retour de flamme! Mais quel plaisir d’utiliser un soldat adverse pour dézinguer un Alien et l’exposer dans le même temps à une autre créature!

Argo, on air © Flatlined gamesD’autant que le tempo Déplacement d’Alien (et repas éventuel) / Pose d’une tuile / et Action du joueur s’avère subtilement diabolique! Qu’un joueur place une tuile avec un Alien dessus à côté d’une tuile contenant un pion adverse et ce dernier pourrait bien être obligé de boulotter son propre pion lors du déplacement ennemi de son tour! Et c‘est d’autant plus triste et cruel qu’on ne gagne pas de point en sacrifiant ses propres hommes! Pas facile d’être astronaute!

Mais ce n’est pas tout : les navettes dont la première place rapporte moins que la seconde n’incitent pas nécessairement les joueurs à se ruer à bord… Sauf s’il s’agit de leur pilote (qui peut se faire la malle seul), de leur chef (qui double les points), si le joueur a les moyens de la remplir avec un autre personnage ou de faire partir la navette à moitié pleine par le truchement de l’activation d’un Centre de Sécurité ou l’arrivée inopinée mais salvatrice d’un Alien à proximité!... Elle constitue néanmoins un refuge salutaire face à une poignée d’Alien un brin trop entreprenant (« non monsieur l’Alien, jamais le premier soir »)…

Argo, aperçu du matériel © Flatlined gamesPour finir, il y a ce savoureux petit mécanisme qui offre aux vils aliens la possibilité de remporter la partie et qui limite les comportements trop grégaires de certains joueurs: tuer joyeusement des adversaires en déplaçant un Alien ou en les poussant malencontreusement (tu parles!) dans ses griffes permet certes d’engranger un petit point et d’amoindrir les possibilités d’action du dit joueur… mais il augmente aussi substantiellement les points des Alien, rendant la victoire d’une équipe plus incertaine! Quelle bonne idée que cette piste de score qui oblige les joueurs à tempérer leurs ardeurs (ou les inciter à massacrer à tour de bras quand ils voient que la victoire leur échappera de toutes façons, niark! niark!)… Quant aux jetons permettant de moduler les chances de victoire Alien, c’est là encore une brillante et ingénieuse trouvaille…

Très calculatoire à deux joueurs, le jeu se fait plus chaotique à quatre… Ce n’est pas une critique, loin de là : à quatre, on est certes moins maître de son destin mais si les sensations de jeux s’avèrent très différentes, elles restent néanmoins pour le moins plaisantes!

Bruno Faidutti et Serge Laget signent avec Argo un jeu fourbe, cruel et méchant qui ravira les joueurs sadiques amateurs de coups tordus, de fourberies et de mesquineries…

Demandant un peu de temps pour en comprendre les cruelles subtilités, Argo est clairement un jeu qui possède une bonne courbe d’apprentissage… Difficile de ne pas être séduit par la parfaite symbiose existant entre la thématique très immersive et les mécanismes somme toute assez abstraits du jeu…

Si son aspect méchant en font clairement un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains, Argo possède les atouts pour séduire un large public…



On aime...

le matériel immersif
la symbiose parfaite entre la thématique et des mécanismes assez abstraites
bien plus cérébral qu’il n’y parait
l’aspect fourbe, cruel et méchant

On n'aime pas...

l’aspect fourbe, cruel et méchant… qui ne plaira clairement pas à tout le monde! (mais nous on aime smiley)
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.