Haut de page.

L'Or de Morrison [1/2]
L'Or de Morrison


Fiche descriptive

Western

L'Or de Morrison

Tome 1

Roger Seiter

Daniel Brecht

Daniel Brecht

Editions du Long Bec

17 février 2017


16€50

9791092499452

Chroniques

Même s’il a servi un drapeau qui aujourd’hui n’existe plus, le Colonel Marion Michaël Morrison n’en reste pas moins un excellent officier et le plan qu’il a conçu n’a aucune raison d’échouer.

Avec ses hommes, il va attaquer ce fichu train, mettre la main sur les 350 000 dollars qu’il transporte, puis traverser la montagne pour rejoindre San Francisco et sauter sur le premier voilier en partance pour l’Australie. Une fois là-bas, lui et ses compagnons pourront enfin recommencer leur vie sur de nouvelles bases.

Mais comme souvent, les choses ne se déroulent pas comme prévu. L’attaque du train est une boucherie et le détachement de l’armée qui escorte l’argent est massacré. Les chevaux qui devaient permettre aux assaillants de fuir sont volés par des Apaches. Enfin, pour se procurer de nouvelles montures, Morrison et ses complices mettent Laramie à feu et à sang.

Et c’est donc avec l’armée des Etats-Unis, la milice du shérif de Laramie et une bande d’Apaches à leurs trousses que Morrison et ses hommes s’engagent finalement dans la montagne et s’enfoncent dans les territoires hostiles de l’ouest sauvage…
un excellent album!


Pour quelques milliers de dollar de plus...
L'Or de Morrison, planche du tome 1 © Editions du Long Bec / Brecht / SeiterLe western a décidemment le vent en poupe et l’ouest américain n’a pas fini d’inspirer scénaristes et cinéastes, pour notre plus grand plaisir! Signé Roger Seiter et mis en image par Daniel Brecht, L’Or de Morrison s’inscrit dans la plus pure tradition des grands westerns historiques…

Ancien officier de l’armée sudiste, le Colonel Marion Michaël Morrison voit son rêve de communauté icarienne s’effondrer avec l’arrivée prochaine du chemin de fer qui drainera les escrocs et la corruption jusque dans les rocheuses. Pour avoir suffisamment d’argent et gagner l’Australie pour y fonder une nouvelle communauté, il a en bon stratège échafaudé un plan audacieux pour s’emparer de la paye des ouvriers du chemin de fer, soit près de 350.000 dollars… Pour le mettre en action, il doit s’associer à une bande d’outlaws composés de mexicains renégats ou de déserteurs du corps expéditionnaire français…

Hélas, tout ne se déroulera pas exactement comme prévu… Les soldats convoyant l’or sont massacrés, les chevaux sont dérobés par une bande de jeunes apaches et Morisson et ses complices n’ont d’autres choix que de mettre Laramie à feu et à sang pour trouver de nouvelles montures…

L'Or de Morrison, planche du tome 1 © Editions du Long Bec / Brecht / SeiterS’enfonçant dans les territoires hostiles de l’ouest sauvage, voilà donc notre petite bande traquée par l’armée des Etats-Unis, le shérif de Laramie et des Apaches…


Un western classique et bougrement efficace…
Avec l’Or de Morrison, Roger Seiter rend un vibrant hommage aux westerns qui ont sans doute bercé son enfance et sa jeunesse… Il suffit pour s’en convaincre de regarder de plus près le nom de certains de ses personnages: Marion Morrison (plus connu sous le nom de John Wayne!), Robert Taylor ou Henry Toutant Beauregard… Comme de coutume, cet historien de formation a appuyé son récit sur une solide documentation et le dossier historique et graphique qui ouvre l’album resitue le récit dans son contexte, permettant de mieux comprendre le passé des différents protagonistes.

Car c’est bel et bien un groupe de personnages hétéroclites qui va tenter de s’emparer de la cargaison d’un train gardé par des soldats de l’Union : d’anciens soldats sudistes qui ont tout perdu dans la guerre civile, des mexicains sans foi ni lois, des zouaves du corps expéditionnaire français, une femme qui a combattu sur les barricades de la Commune, des indiens… Pas sûr que leur alliance de circonstance survive à l’adversité…
L'Or de Morrison, planche du tome 1 © Editions du Long Bec / Brecht / Seiter
Après Death Mountains (sur un scenario de Christophe Bec) et Les ombres de la Sierra Madre (de Philippe Nihoul), Daniel Brecht signe donc un nouveau western dont il maîtrise indéniablement les codes… Dès la première page, du cahier historique, on est séduit par la force qui se dégage de ses crayonnés et l’on regrette presque qu’il n’y en est pas plus! Rehaussé par un encrage élégant, son trait de facture classique s’avère particulièrement efficace pour mettre en scène le scénario de Roger Seiter… Ses personnages sont pour le moins convaincants alors que son sens affuté du découpage et du cadrage nous offre de superbes visuels dignes des meilleurs westerns…

Cerise sur le gâteau, le papier choisit pour imprimer l’album rende sa lecture particulièrement agréable…
L'Or de Morrison, planche du tome 1 © Editions du Long Bec / Brecht / Seiter
Porté par un scénario précis de Roger Seiter basé sur une solide documentation et par le trait élégant de Daniel Brecht qui maîtrise parfaitement les codes du genre, l’Or de Morrison s’avère d’ores et déjà incontournable pour tout amateurs de de western.

Avec l’armée, le shérif et les indiens à leurs trousses, le Colonel Morrison et sa bande vont avoir fort à faire pour se sortir du guêpier dans lequel il s’est fourré…

L'Or de Morrison, planche du tome 1 © Editions du Long Bec / Brecht / Seiter
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 2 jeux de rôle.

Nous sommes en 1876, mais l’histoire n’est pas celle que vous connaissez. La guerre de Sécession fait rage, et aucun des deux camps ne semble prendre l’avantage. La mer a englouti une grande partie de la Californie, la Nation Sioux revendique les territoires du Dakota. Et les morts marchent parmi nous…
Tecumah Gulch est un jeu de rôle dans lequel on incarne des pionniers, habitants d’une petite ville fictive américaine à la fin des années 1860, peu après la fin de la Guerre de Sécession et de la Guerre Mexicaine. L'ambiance est au western non fantastique et respecte l'histoire des Etats-Unis : il n'y a aucun élément surnaturel et l'évolution de la ville fictive de Tecumah est influencée par les événements réels. Guerres, mouvements de population et autres drames de la conquête de l'Ouest sont le sujet des scénarios officiels. Les portraits et les caractéristiques de nombreuses figures historiques de la période que les héros pourront croiser sont aussi données : Buffalo Bill, Jesse James, Geronimo, etc...