Haut de page.

Le vétéran [1/2]
Le vétéran


Fiche descriptive

Histoire

Le vétéran

Tome 1

Frank Giroud

Gilles Mezzomo

Gilles Mezzomo

Glenat

Grafica

15 Mars 2017


14€95

9782344011447

Chronique

Paris, 1815. Quelques mois après la tragique bataille de Waterloo, le capitaine du 7e Hussards Maxime Danjou, surnommé « Sang de boeuf », termine sa convalescence à l'Hôpital du Val de Grâce.

Pris dans une rixe à sa sortie de l'établissement, il se réveille dans un poste de police où une femme vient le chercher. Il ne la reconnait pas mais elle lui assure être sa femme : Maxime s'appellerait en réalité Théodore Brunoy, et serait un ancien colonel de l'armée napoléonienne!

Cette vie serait la sienne et il n'en a pourtant aucun souvenir. Maxime croit devenir fou. Est-il victime d'une manipulation ? D'une forme d'amnésie extrême? Ou ne s'agit-il que d'un atroce cauchemar?
un excellent album!


Sueurs froides pour un vétéran amnésique
Le Vétéran, planche du tome 1 © Glénat / Mezzomo / GiroudLe prolifique et talentueux Frank Giroud associe sa plume aux crayons virtuoses de Gilles Mezzomo pour signer un thriller historique immersif et particulièrement captivant…

Dans le tumulte de la bataille de Waterloo qui sonna le glas de l’Empire, Maxime Danjou, capitaine 7e régiment des Hussards, est gravement blessé à la tête… En convalescence au Val de Grâce, il souffre de confusion et de troubles de mémoire…

Sitôt sorti, il est entraîné dans une rixe avec des soldats de l’armée d’occupation et se réveille au poste de police où une femme vient le chercher… Une femme qu’il ne connait pas et qui prétend être son épouse… Pire, il ne serait pas le capitaine Maxime Danjou mais le colonel Théodore Brunoy…

Il va découvrir une vie et une famille dont il n’a aucun souvenir… Le traumatisme lié à sa blessure l’a-t-il rendu amnésique? Est-il victime d’une manipulation d’envergure ou a-t-il irrémédiablement sombré dans la folie?


Un récit historique qui glisse de façon subtile vers le thriller psychologique…
Après avoir révolutionné la narration avec son Décalogue, ses Secrets, ses Destins ou son Quintett Frank Giroud fait une nouvelle fois montre de son talent de conteur…

Après un prologue intrigant qui trouvera son sens dans la suite du récit, le lecteur est plongé au cœur du tumulte de la funeste bataille de Waterlo. Et le fait est que l’histoire de ce vétéran des guerres napoléonienne rentrant blessé de cette dernière bataille happe le lecteur dès les premières pages, le captivant littéralement lorsque le récit glisse vers le thriller psychologique alors que le héros doute de sa propre identité…
Le Vétéran, planche du tome 1 © Glénat / Mezzomo / Giroud
Avec une facilité désarmante, le scénariste pousse le lecteur à faire siens les tourments de Maxime Danjou qui voit ses certitudes voler en éclat avec les assertions de sa prétendue femme… Sombrant peu à peu dans la paranoïa, il va mener sa propre enquête… Comme lui, le lecteur pense d’abord à une méprise puis à un complot sans qu’il ne comprenne d’emblée qui pourrait en être l’instigateur et quel pourrait en être l’objet… Tentant de retrouver sa mémoire et de se réapproprier sa vie, le vétéran va exhumer des indices qui semblent corroborer la version de Mathilde, son épouse, alors qu’un éclairage médical vient donner une possible explication à son amnésie…

Mais plusieurs éléments ne sont pas à leur place et une série d’événements reste encore inexpliqués… Le scénariste aiguille l’attention du lecteur vers un coupable possible… Avant que son final vertigineux et terriblement frustrant ne vienne faire voler en éclat cette séduisante hypothèse, redistribuant les cartes de façon magistrale et nous donnant la furieuse envie de lire la suite de ce récit pour en connaître le fin mot de l’histoire… Du grand art assurément…

Côté graphique, Frank Giroud retrouve Gilles Mezzomo avec qui il a signé les Fleury-Nadal (spin-off du Décalogue) et Destins. Nerveux et réaliste, son trait est une fois encore d’une redoutable efficacité alors que ses cadrages dynamisent le récit de façon saisissante. Le Vétéran, planche du tome 1 © Glénat / Mezzomo / GiroudAvec force détails, le dessinateur fait revivre la France du début du XIXème de façon particulièrement crédible. Etrangement dépouillée, sa couverture reflète subtilement la confusion qui est celle de ce vétéran amnésique et paranoïaque qui se découvre un passé dont il ignorait tout…

C’est peu dire que nous avons été enthousiasmés par le premier tome de ce diptyque qui voit un vétéran des guerres napoléonienne en quête de sa propre identité…

Porté par le dessin nerveux et réaliste de Gilles Mezzomo, le scénario solidement charpenté de Frank Giroud s’avère particulièrement intrigant. Glissant de façon subtile et captivante du récit historique au thriller psychologique, il fait de Danjou / Brunoy une sorte de reflet inversé de Martin Guerre, le vétéran n’étant plus le mystificateur mais le mystifié… A moins qu’il n’ait véritablement perdu la mémoire ou la raison!

Que dire de plus sinon «vivement le tome 2»!

Le Vétéran, planche du tome 1 © Glénat / Mezzomo / Giroud
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.