Haut de page.

l'évangile selon Emma
Infinity 8


Fiche descriptive

Science-Fiction

Infinity 8

Tome 3

Lewis Trondheim, Fabien Vehlmann

Olivier Balez

Olivier Balez

Rue de Sèvres

25 Janvier 2017


17€

9782369812593

Chroniques
Romance et macchabées
Un tiers de jour sans fin
Retour vers le Fuhrer
le retour de la vengeance du Fürher
l'évangile selon Emma
un space op' pulp & vintage
Guérilla symbolique
Un space op’ psychadélique…
le jour de l'apocalypse
Les zombis de l’espââââce (*)
Connaissance ultime
L’antépénultième reboot
Et rien pour finir
Pauvre Douglas

Reboot à bord de l'Infinity 8 ! Détournées de leur mission pour sauver le vaisseau au bord de la destruction, Yoko Keren et Stella Moonkicker ont malgré tout rapporté de leur exploration des informations cruciales : Kornaliens nécrophages et aspirants nazis sont désormais neutralisés ; le champ est libre pour activer une nouvelle trame temporelle et un nouvel agent.

Ce sera le Marshall Emma O'Mara : pacifiste, pieuse, respectueuse de la hiérarchie et des traditions, cette véritable légende des forces de l'ordre puise sa détermination et sa redoutable efficacité dans sa foi. Mais les convictions les plus sincères sont parfois les plus dangereuses...

Sous sa couverture d'agent irréprochable, Emma attend son heure : à la 3e boucle, elle le sait, le Capitaine la choisira pour la procédure 8. Alors elle fera ce qu'elle doit pour empêcher le prochain reboot. Car cette trame temporelle doit rester la dernière : quelque part parmi les sépultures se trouve le dernier évangile de Tholman, le fragment manquant d'écriture sacrée qui unira enfin les adeptes du prophète et mettra fin à la Guerre Sainte.

Mais la nécropole regorge de trésors et les pilleurs de tombes auxquels Emma s'est associée pour financer son expédition ont leurs propres motivations...
un excellent album!


un space op' pulp & vintage
Infinity 8, planche du tome 3 © Rue de Sèvres / Balez / Trondheim / VehlmannPour ce second reboot, Olivier Vatine cède la place à Fabien Vehlmann qui cosigne le scénario avec Lewis Trondheim alors qu’Olivier Balez qui se charge de la (somptueuse) partie graphique… Et qui dit nouvelle mission dit nécessairement nouvel agent…

Malgré leur succès tout relatif, les missions de Yoko Keren et Stella Moonkicker ont quelque peu clarifié la situation : Kornaliens et aspirants nazis ont été neutralisé (parfois in extremis!), laissant au capitaine la possibilité d’activer une nouvelle trame temporelle et d’y lancer un nouvel agent pour enquêter sur la nécropole qui entrave la progression de l’Infinity 8.

Pacifiste, pieuse, redoutable combattante respectueuse de la hiérarchie et des traditions, le Marshall Emma O’Mara sera cette nouvelle agente... Mais les apparences sont parfois trompeuses et O’Mara n’a rien de l’agent intègre… Elle est plutôt du genre intégriste! Elle sait que parmi les sépultures se trouve le dernier évangile de Tholman, vénéré par les membres de sa secte. Elle compte bien mettre la main sur ces saintes écritures qui pourraient bien mettre un terme à la guerre sainte qui déchirent les multiples églises tholmaniste. Persuadée de servir une juste cause, elle ne reculera devant aucun dommage collatéral pour mener à terme sa sainte mission …

Mais pour financer cette expédition, elle s’est uni à des pilleurs de tombes sans foi ni loi qui poursuivent eux même des objectifs pas toujours avouables… L’expédition tourne rapidement au massacre… Mais le pire est à venir!


Une héroïne ambivalente et sexy prête à tous les sacrifices pour servir sa cause…
Infinity 8, planche du tome 3 © Rue de Sèvres / Balez / Trondheim / VehlmannC’est peu dire que les auteurs prennent le lecteur à contre-pied avec ce troisième tome, envoyant aux orties un schéma narratif qu’on avait tort de croire bien établi… Car si le capitaine de l’Infinity 8 envoie bien un nouvel agent poursuivre l’enquête amorcée par Yoko Keren et Stella Moonkicker, Emma O’Mara n’en a cure!

Car loin de se soucier de la mission qu’on lui a confiée, la nouvelle O’Mara va jouer sa propre parti-tion et sa traîtrise sera révélée de façon fracassante dans les premières pages de l’album. Elle abat de sang-froid le lieutenant Reffo et coupe les vannes de renouvellement de l’eau du capitaine, le condamnant à une mort aussi certaine qu’atroce… Mais lorsqu’on pense œuvrer à la paix univer-selle, que sont ces quelques vies sacrifiées au regard de l’enjeu?

Cette note de mysticisme apporte une dimension savoureuse à ce space-opéra qui semble se faire un brin moins déjanté que dans les précédents albums tout en conservant sa fraîcheur inimitable et son inventivité débridée!

Infinity 8, planche du tome 3 © Rue de Sèvres / Balez / Trondheim / VehlmannLe dessin généreux et délicieusement vintage d’Olivier Balez ancre l’histoire dans les récits SF des sixties. Pour donner chair à son Emma O’Mara, le dessinateur s’est inspiré de la troublante et sensuelle Emma Peel, héroïne de Chapeau Melon et Bottes de cuir, série des années 60 mêlant allégrement espionnage, action et SF dans un esprit délicieusement pulp. Et le fait est que cela fonctionne particulièrement bien! Au fil de l’album, il s’amuse à la vêtir de mille et un costumes tous plus sexy les uns que les autres… Mais que diable! Les costumes moulants de l’agent Pells (les fameux et inoubliables « emmapeelers ») n’ont-ils pas durablement influencé la mode des années 60?

Fabien Vehlmann, Lewis Trondheim et Olivier Balez nous livrent une nouvelle trame temporelle délicieusement pulp & vintage…

Les scénaristes prennent un malin plaisir à prendre le lecteur à contre-pied en mettant en scène une nouvelle héroïne (toujours aussi sexy!) qui se moque éperdument de la mission que lui a confié le capitaine de l’Infinity 8 et poursuit une quête mystique visant à rétablir un ersatz de paix dans le monde, se moquant éperdument des dégâts collatéraux…

Mais en s’associant à des trafiquants sans foi ni loi, sa mission mystique va tourner au carnage et de fracassantes révélations vont fortement ébranler ses convictions!

Fort heureusement, elle parviendra à enrayer la machine infernale qu’elle a elle-même mis en branle, permettant à Lewis Trondheim et Kris d’œuvrer au prochain reboot… Et qui dit nouveau reboot dit nouvel agent : ce sera Patty Stardust (fille spirituelle de Ziggy Stardust de Patti Smith?), dans un look très seventees concocté par le talentueux Martin Trystram… Rendez-vous courant mai!

Infinity 8, cases du tome 3 © Rue de Sèvres / Balez / Trondheim / Vehlmann
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

Star Wars : aux confins del'Empire se déroule pendant la Rébellion, après la bataille de Yavin et avant celle de Hoth. L’Empire vient d’essuyer son premier revers signi catif, mais menace toujours la galaxie, à travers laquelle il traque sans relâche l’Alliance rebelle. C’est dans ce décor de guerre civile, que malfaiteurs et canailles vaquent à leurs affaires en tentant d’abuser les Rebelles comme les Impériaux pour sortir leur épingle du jeu, voire mieux.