Haut de page.

Alain
Les années rouge et noir


Fiche descriptive

Histoire

Les années rouge et noir

Tome 2

Pierre Boisserie, Didier Convard

Stéphane Douay

Marie Galopin

Les Arènes

12 Avril 2017


17€

9782352046127

Chroniques

L'ancienne résistante Agnès Laborde intègre le gouvernement aux côtés de Marcel, son ex-amant. Alain Veyron se fait embaucher chez Renault, dans l'espoir d'en apprendre plus sur la mort de son frère Jean.

Simone devient journaliste pour le magazine «Elle», alors que depuis sa prison Aimé Bacchelli continue de tirer les ficelles.
un excellent album!


Les stigmates de la guerre
Les années rouge et noire, planche du tome 2 © Les Arènes / Douay / Boisserie / Convard / GalopinPierre Boisserie, Didier Convard et Stéphane Douay poursuivent leur adaptation du roman éponyme de Gérard Delteil qui, à travers un récit fictionnel, esquissait le portrait contrasté de la France des Trente Glorieuses…

Hiver 1946. La guerre est terminée et la France peut enfin se reconstruire… Mais les fiches de renseignements établies par Vichy et subtilisée à la libération de Paris font planer sur l’avenir de certains de sombres menaces…

Agnès Laborde et de ceux-là: alors que la chute de l’Allemagne était actée, Agnès Laborde, gaulliste résistante, a été contrainte par Aimé Bacchelli, alors haut fonctionnaire de Vichy, de lui transmettre des informations sur les résistants communistes. Bacchelli qui prétend détenir ces fameuses fiches fait pression sur elle pour qu’elle use de ses relations politiques pour le faire sortir de prison…
Mais l’ancien collaborateur n’est pas le seul à la faire chanter : Simone Baroux, journaliste au magazine Elle, sait quel rôle trouble elle a joué dans la mort d’Alain Véron. L’un de ses articles va inciter Jean Véron à la contacter pour faire la lumière sur la mort de son frère résistant fusillé lors de libération de Paris en août 1944...


Le portrait subtilement nuancé de la France d’après-guerre.
Les années rouge et noire, planche du tome 2 © Les Arènes / Douay / Boisserie / Convard / GalopinEn 1946, et pour de longues années encore, la France porte toujours les stigmates de la guerre et de l’occupation. A travers une histoire chorale parfaitement maîtrisée, les auteurs esquissent un portrait saisissant de la France d’après-guerre.

Venus d’horizon sociaux et politiques très différents, Agnès Laborde, Aimé Bacchelli et Jean Véron n’étaient sans doute pas emmenés à se côtoyer… Et pourtant… Loin d’être archétypaux, chacun des personnages, dont certains semblent s’inspirer de figures historiques, incarne l’une des nombreuses facettes de la France occupée, brossant un tableau subtilement nuancé de ce que furent la Résistance et de la Collaboration… Chacun d’entre eux s’avère particulièrement crédible, avec leur secrets et leur part d’ombre et cette humanité permet aux scénaristes de ménager des moments d’émotions qui sont autant de respiration dans ce thriller politique nerveux et tendu.

Les années rouge et noire, planche du tome 2 © Les Arènes / Douay / Boisserie / Convard / GalopinMais le point fort de la série est indéniablement de montrer les tiraillements de la France d’après-guerre, tant sur le plan social que sur le plan politique. Les syndicats se déchirent sur fond de revendications salariales, les groupuscules d’extrême-droite comptent bien faire payer aux gaullistes leur alliance avec les communistes alors que les réseaux gaullistes préparant le retour aux affaires du Général n’hésitent pas faire appel à d’anciens collaborateurs pour assurer leur service d’ordre…

Stéphane Douay (Commandant Achab…) livre une nouvelle fois une partition graphique de haute tenue. Elégant et stylisé, son trait fait revivre avec force détails les premières années des Trente Glorieuses. Décors et costumes ont été finement reconstitués alors que les ambiances, soulignée par le travail subtil de Marie Galopin, sont soigneusement retranscrites: des alcôves du pouvoir à la prison de Fresnes, du Tyrol italien aux réunions syndicales, du club de jazz enfiévré du Caveau de la Huchette au calme paisible de la Boisserie… Particulièrement fluide, son découpage rend la lecture de l’album particulièrement fluide malgré la densité du récit et des dialogues copieux mais parfaitement maîtrisée.

Mêlant avec finesse personnages fictionnels et historiques, cette adaptation du roman éponyme de Gérard Delteil est une franche réussite…

Ecrit à quatre mains par Pierre Boisserie et Didier Convard et mis en image par le trait élégant de Stéphane Douay, le scénario s’avère à la fois dense et captivant, brossant un tableau très nuancé de la complexe France du début des Trentes Glorieuses, abordant tant les questions sociétales que les complexes questions politiques.

Les années rouge et noire est une série aussi édifiante que prenante à ranger aux côté d’Il était une fois en France et d’Amours Fragiles

Les années rouge et noire, planche du tome 2 © Les Arènes / Douay / Boisserie / Convard / Galopin
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.