Haut de page.

À coucher dehors [2/2]
À coucher dehors


Fiche descriptive

Roman Graphique

À coucher dehors

Tome 2

Aurélien Ducoudray

Anlor

Anlor

Bamboo

Grand Angle

30 Août 2017


13€90

9782818942796

Chroniques
À coucher dehors [1/2]
drôle, mordant et bouleversant
À coucher dehors [2/2]
Un récit doux-amer

Un SDF hérite d’une maison, d’une famille et de tous les soucis qui vont avec...

Nicolas a disparu ! Amédée essaie tant bien que mal de le trouver au milieu des visiteurs du Parc de l’Espace.

À la maison, Prie-Dieu a accroché sur le toit de la baraque les signes des trois religions monothéistes, provoquant un afflux des adeptes de tout poil. Ce qui n’est pas du goût d’Amédée, surtout que la priorité serait plutôt de retrouver l’apprenti cosmonaute!

Car huissiers et gendarmes attendent, montre au poignet. Si Nicolas n’est pas là rapidement, Amédée ne sera plus son tuteur et ce sera l’expulsion pour les trois clochards !
un excellent album!


Un récit doux-amer
À coucher dehors, planche du tome 2 © Bamboo / Anlor / DucoudrayAurélien Ducoudray et Anlor poursuivent leur diptyque tendre, drôle et mordant sur fond d’amitié et de secrets de famille(s)…

Amédée a miraculeusement hérité d’une maison… Et pour un SDF, avoir un toit sur la tête, ce n’est pas rien! En acceptant l’héritage, il accepte aussi de devenir le tuteur de Nicolas, un jeune trisomique plein de vie rêvant de devenir cosmonaute…

Hélas, Nicolas a disparu et Amédée va s’efforcer de le retrouver… Il arpente les attractions de l’Astro Parc, espérant y retrouver le jeune fugueur… En vain…

En rentrant à la maison, il trouve un attroupement de badauds et journalistes s’interrogeant sculpture multiconfessionnelle mise en place par Prie-Dieu… Pire! Au milieu de la foule interlope se trouvent huissier et policiers : si Nicolas n’est pas rapidement retrouvé, il perdra la tutelle… et la maison!


Traiter de sujets graves avec humour et légerté…
À coucher dehors, planche du tome 2 © Bamboo / Anlor / DucoudrayC’est avec un réel plaisir que l’on retrouve ces personnages hauts en couleur imaginés par l’incroyable Aurélien Ducoudray et mis en image par la talentueuse Anlor. Pleine d’humanité, l’histoire est riche et fertile en rebondissements impromptus, entraînant le lecteur dans une histoire burlesque à la fois caustique et tendrement irrésistible. Le scénariste s’empare avec audace de thématiques pesante, tel que les SDF ou handicap, pour tiser un récit drôle et touchant qui fait souffler sur notre époque un salutaire et rafraîchissant vent de fraîcheur…

Les dialogues sont truculents à souhait et se lisent avec un plaisir jubilatoire d’autant que les personnages iconoclastes qui les portent s’avèrent tous doté d’un caractère bien trempé… Si l’auteur de Championzé, Amère Russie ou de Mort aux vaches! fait ressortir l’humanité des marginaux et des laissés pour compte, il s’amuse à tourner les cons en ridicules avec un sens du burlesque irrésistible… Son scénario sort avec malice et inventivité des sentiers battus alors que le twist savoureux et inattendu opéré dans cet album lui confère une force saisissante…
À coucher dehors, planche du tome 2 © Bamboo / Anlor / Ducoudray
Difficile de rester insensible au formidable travail d’Anlor, jeune dessinatrice dont on a découvert le travail avec les bouleversants Innocents coupables de Laurent Galandon ou avec l’incroyable Amère Russie déjà scénarisé par Aurélien Ducoudray. Ses couleurs magnifiques mettent joliment en valeur son trait semi-réaliste. Son découpage soigné sert au mieux le récit et ses personnages incroyablement expressif sont croqués avec une infinie tendresse et un sens du cadrage épatant…

Tendre et touchant, à coucher dehors met en scène des marginaux que la société laisse trop souvent de côté pour ne pas avoir à s’en occuper faisant ressortir l’humanité de ses personnages et s’amusant aux dépends des imbéciles et autre empêcheur de vivre en rond…

Traitant avec humour et légèreté de sujets graves, Aurélien Ducoudray et Anlor nous livre un récit doux-amer rythmé et parfaitement maîtrisé, une comédie sociale drôle et grinçante, pleine de colères et de bons sentiments…


C’est juste que je ne supporte plus la connerie sous toute ses formes… Qu’elle soit savante ou autodidacte… Dirigée ou bien fortuite… Mondialisée ou régionale… De gauche comme de droite… La connerie ça me hérisse. Amédée

Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.