Haut de page.

Les Cités de Splendor
Splendor


Fiche descriptive

Jeux familial

Splendor

Space Cowboys

Marc André

Pascal Quidault

2 à 4 joueurs

30 mn

10 ans et +

Septembre 2017


26€90
Chroniques
Splendor
Splendide Splendor
Les Cités de Splendor
Splendides Cités

Découvrez de nouvelles façons de jouer à Splendor!

Les cités de Splendor rayonnent à travers le monde tandis que la richesse de l'Orient offrent à tous des opportunités nouvelles.

Les Cités de Splendor contient 4 extensions indépendantes pour Splendor, le premier jeu des Space Cowboys :
un excellent jeu!


Splendides Cités
Signé Marc André et superbement édité par les Space Cowboy, alors tout jeune éditeur (mais doté d’une solide expérience!) Splendor était une petite perle ludique aux règles épurées qui au fil des années n’a pas pris une ride, s’imposant d’emblée comme un classique du jeu de société… L’annonce de ces extensions pouvait soulever une vaguelette d’inquiétude: on a vu bon nombre de bon jeux sobres et fluides devenir boursouflés par l’ajout d‘extensions venant le dénaturer … Qu’en sera-t-il pour Splendor… Le suspens est à son comble…

Règles et matériel

Les Cités de Splendor, aperçu du matériel © Space Cowboys / Quidault / AndréComme auront pu le remarquer les lecteurs les plus attentifs, il y a marqué Space Cowboys sur la jolie boîte éditée au même format que celle du jeu de base… Est-il dès lors utile de parler de la qualité du matériel? Est-il vraiment nécessaire de dire que le jeu est superbement illustré par le grand Pascal Quidault, que les jetons, figurines, tuiles et autres bastions sont beaux en plus d’être de qualité, que le thermoformage est tout juste parfait? Inutile donc de perdre du temps, le matériel des Cités de Splendor est à la fois beau et ergonomique…

La règle de chacune des quatre extensions tient sur une page recto verso… mais pas juste sur du papier glacé hein… non, un papier cartonné ET glacé… La classe…
Comme toujours très bien écrite et illustrée d’exemples biens sentis, les règles se lisent, se digèrent et s’expliquent vite… Chaque feuillet pointe par ailleurs fort intelligemment la façon dont l’extension va venir chambouler les habitudes des joueurs…


Contenu de la boîte :
Les Bastions: 12 Bastions (3 par couleurs)
L’Orient : 30 cartes (10 de chaque niveau)
Les Comptoirs:1 plateau « Route vers l’Orient » et 20 Blasons (5 par couleurs)
Les Cités:7 tuiles Cité double face


l’Avis de la Rédaction

Splendor fait partie de ces jeux aux règles simples et fluides qui plait tant aux joueurs occasionnels qu’aux joueurs invétérés… Car on peut y jouer de façon légère ou au contraire très cérébrales en mesurant le pour et le contre de chaque coup…

Ces quatre extensions vont venir enrichir le jeu sans jamais le dénaturer (là on brise le suspense insoutenable introduit dans l’accroche), obligeant les joueurs à abandonner leurs automatismes et à revoir leurs stratégies, légèrement ou plus en profondeur…

Les Cités
Les Cités de Splendor, d'exotiques Cités © Space Cowboys / Quidault / AndréLes Cités est sans doute la plus « neutre » des extensions puisqu’elle ne change pas les mécanismes du jeu mais son objectif… Dans cette extension, les tuiles nobles sont remplacées par 3 tuiles Cités. Sur chacune de ces tuiles figurent de nouvelles conditions de victoire, combinant un nombre de points à atteindre auquel s’ajoute un certain nombre de nous qu’il faut posséder pour mettre fin à la partie… Si un joueur peut s’emparer d’une tuile, la partie s’achève à l’issue du tour en cours…

Au fil de la partie, chaque joueur va donc orienter sensiblement son jeu pour réaliser les objectifs d’une des cartes Cité disponibles… Et les autres joueurs feront tout pour lui mettre des bâtons dans les roues, car c’est directement la victoire qui se joue ici!

Simple certes, mais bougrement efficace!

Les Comptoirs
Les Cités de Splendor, d'intéressants Comptoirs lontains... © Space Cowboys / Quidault / AndréLes Comptoirs est sans doute l’extension qui demande le plus d’investissement tant elle renouvelle la façon de jouer en proposant des pouvoirs qui, une fois acquis, pourront s’utiliser tout au long de la partie… Pour acquérir un pouvoir, il faut posséder à un moment donné certains bonus décrits sur le plateau Route vers l’Orient…

Mais quels sont ces pouvoirs orientaux? Ils donnent la capacité de prendre un jeton après avoir acheté une carte, de prendre un troisième jeton après en avoir pris deux identiques, de donner une valeur de 2 à chaque jeton Or, de bénéficier de 5 points supplémentaires ou de gagner 1 point de Prestige par blason posé sur le plateau…

Au départ on se dit qu’il eut été plus intéressant d’avoir des conditions variées pour changer la physionomie de chaque partie… Mais en fait non… D’une part, cela aurait compliqué inutilement la lecture du jeu. D’autre part ce sont les nobles mis en jeux qui infléchiront subtilement la stratégie des joueurs… Mais l’idée de ces pouvoirs offrant de réels avantages modifient de façon prégnante la physionomie des parties…

L’Orient
Les Cités de Splendor, les charmes de l'Orient © Space Cowboys / Quidault / AndréAvec l’Orient, les joueurs vont avoir accès à de nouvelles richesses figurées sous forme de cartes… Deux cartes de chaque niveau sont révélées et pourront être achetées par les joueurs comme des cartes ordinaires…

Chaque carte est dotée d’une capacité… Certaines offrent 2 Ors (en dépensant la carte), d’autres s’associent à une autre carte et augmente de 1 le bonus, d’autres permettent d’acquérir immédiatement et gratuitement une carte de niveau inférieur, de réserver une tuile Noble, offrent 2 bonus ou s’achètent en défaussant 2 cartes…

Cette extension rend les nobles plus convoités encore que dans la version traditionnelle du jeu… Bien utilisée, chaque carte peut s’avérer redoutable pour lancer un raid sur un tel ou tel Noble… Mais attention! La possibilité de réserver un Noble peut ruiner de bien folles espérances!

Et le moins que l’on puisse dire c’est que cet Orient renouvelle de façon conséquente la façon de jouer, l’objectif des 15 points à obtenir restant quant à lui inchangé…

Les Bastions
Les Cités de Splendor, les Bastions © Space Cowboys / Quidault / AndréDès qu’il achète une carte, le joueur a la possibilité de poser ou de déplacer l’un de ses bastions sur une carte libre du jeu… Personne d’autre que lui ne pourra la réserver ou l’acheter… Il peut, en lieu et place enlever l’un des bastions d’un joueur. Mieux : s’il parvient à réunir ses 3 Bastions sur une même carte, il peut, après son action normale, acheter cette carte…

Les Bastions accroissent l’interaction entre les joueurs en leur offrant des possibilités de blocages savoureuses… En outre, cette extension augmente de façon conséquente l’intérêt des cartes de niveau 1 qui avait tendance à s’étioler alors que la partie avançait… Précédemment, pour empêcher un joueur de prendre une carte, il fallait accepter de sacrifier une action pour réserver la carte convoitée, ce qui nous faisait souvent prendre un temps de retard sur nos concurrents. Grâce à cette extension, on peut acheter une carte ET nuire à un concurrent trop entreprenant en y plaçant un Bastion… Elle est pas belle la vie?

On pourra s’étonner que les modules ne puissent pas être utilisés de façon simultanée… Mais si vous souhaitez snober le conseil de l’auteur affirmant que les extensions doivent être jouées séparément, vous obtiendrez un jeu pesant, inutilement boursoufflé à mille lieux de l’esprit épuré de Splendor… Après, si vous aimez les expériences incongrues…

Les Cités de Splendor, jeton premier joueur  © Space Cowboys / Quidault / AndréSplendor fait désormais partie des classiques des jeux de sociétés, ses règles épurées le rendant très accessible même si elle cache un jeu calculatoire particulièrement subtil…

Les joueurs désireux d’assaisonner leurs parties de saveurs nouvelles et exotiques se réjouiront sans nul doute en découvrant ces quatre extensions qui modifient toutes subtilement le jeu sans pour autant le dénaturer…

Marc André signe avec ces Cités de Splendor une petite perle ludique dont vous ne pourrez plus vous passer une fois que vous aurez goûté à ses charmes dépaysant…



On aime...

renouvelle et enrichit le jeu sans le dénaturer
la saveur particulière de chaque extension
la qualité du matériel
l’obligation de revoir ses stratégies

On n'aime pas...

à quand le portage des extensions sur tablette et Itrucs? smiley
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.