Haut de page.

le policier
Fouché


Fiche descriptive

Histoire

Fouché

Tome 2

Nicolas Juncker

Patrick Mallet

Laurence Croix

Les Arènes

06 Septembre 2017


15€

9782352046530

Chroniques

Après la chute de Robespierre, Joseph Fouché est écarté du pouvoir. Il devient successivement trafiquant, espion, puis ambassadeur. Sous le Directoire, il obtient enfin la fonction de ministre de la Police qu’il convoitait tant.

Il met alors en place un appareil policier terrifiant et invente avant l’heure les renseignements généraux. Les résultats sont stupéfiants.
Il résout toutes les enquêtes et déjoue tous les complots.

Devenu l’homme le plus adulé et le plus craint de tout Paris, Fouché s’attire la méfiance de Bonaparte qui voit en cet homme d’État hors du commun une menace grandissante…
un excellent album!


Les dossiers de Fouché
Fouché, planche du tome 2 © les Arènes / Mallet / Juncker / CroixJoseph Fouché fut dans l’ombre de tous les régimes, de la Révolution jusqu’à la Restauration. Pourtant, ce personnage complexe et nimbé d’une légende noire n’avait pas jusqu’alors fait l’objet d’une bande dessinée, malgré le rôle qu’il joua lors de certains éléments clefs de l’histoire de France…

Après avoir voté la mort du roi et participé à la chute de Robespierre, Joseph Fouché est un temps écarté du pouvoir, devenant tour à tour trafiquant, espion puis ambassadeur. Barras en fera son ministre de la police, un ministère sans grands moyens et sans réels pouvoirs… Fouché va le moderniser, le dotant d’un solide réseau d’informateurs qui lui permettra de constituer des dossiers sur de nombreuses figures politiques.

Le 18 brumaire qui instaura le Consulat, Fouché joue la carte de la prudence en s’abstenant de prendre parti avant de connaître l’issue du coup d’Etat… Ne pouvant l’évincer et préférant l’avoir avec lui que contre lui, Napoléon Bonaparte le confirmera dans sa fonction…


La naissance de la police moderne… et de la police politique!
Fouché, planche du tome 2 © les Arènes / Mallet / Juncker / CroixA l’instar du premier, ce second tome s’avère absolument captivant. Nicolas Juncker parvient à saisir la complexité de ce personnage qui a été dans l’ombre des grands bouleversements politiques de cette période troublée.

Le scénariste nous montre avec finesse comment, après un nécessaire exil, Fouché va revenir aux affaires et monter en puissance, devenant l’un des personnages incontournables de cette période post-révolutionnaire, jetant les bases de la police moderne... et de la police politique!
Sa relation ambigüe avec Bonaparte s’avère remarquablement bien décrite, soulignant l’intelligence politique du personnage, son remarquable sang-froid et son sens aiguisé de la répartie qui lui évitent de tomber dans les chausse-trapes tendues par Lucien Bonaparte et son homme de main qui cherche à l’évincer des affaires. On découvre aussi Talleyrand, autre figure d’opportuniste, qui formera avec Fouché ce couple que Chateaubriand baptisera le Vice et le Crime…

Fouché, planche du tome 2 © les Arènes / Mallet / Juncker / CroixPatrick Mallet entraîne le lecteur à la suite de Fouché dans cette période trouble de l’histoire de France dont il fait revivre avec force détails certaines scènes clefs: du coup d’état du 18 brumaire an passant par l’attentat de la rue Saint-Nicaise ou les coulisses politiques de la bataille de Marengo… Portée son trait caractéristique et un découpage soigné, sa narration s’avère particulièrement fluide, rendant cette biographie plus captivante encore…

S’il fut un traître et un opportuniste dévoré par l’ambition dont on peut légitimement se demander s’il eut un jour des convictions, Joseph Fouché n’en fut pas moins un fin politique et un grand homme d’état…

Avec son récit solidement documenté, Nicolas Juncker nous brosse le portrait d’un homme complexe et nous décrit l’ascension de cet homme ambitieux prêt à toute les compromissions pour asseoir son pouvoir et qui va jeter les bases de la police moderne…

Joliment mise en image par Patrick Mallet, Fouché s’annonce être une trilogie passionnante, remarquablement bien écrite et solidement documentée qui ne pourra que ravir les amateurs d’Histoire…


Un ministre de la police n’est pas là pour faire ou défaire les gouvernements. C’est un fonctionnaire qui se borne à assurer la sécurité de la société et à prévenir son… « employeur », comme vous dites, de certaines situations. Si celui-ci ne souhaite pas en faire bon usage de ces renseignements… Cela ne regarde que lui…Joseph Fouché

Fouché, planche du tome 2 © les Arènes / Mallet / Juncker / Croix
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.