Haut de page.

Diplomatie
Katanga


Fiche descriptive

Histoire

Katanga

Tome 2

Fabien Nury

Sylvain Vallée

Jean Bastide, Luc Pedriset

Dargaud

21 Novembre 2017


16€95

9782205076875

Chroniques

En 1960, après 80 ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession. Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre, pour la domination des territoires miniers.

De nombreux massacres et exodes de civils s'ensuivent. L'ONU impose alors sa médiation et l'envoi de Casques Bleus sur place... Dans le même temps, une horde d'affreux mercenaires sont recrutés et envoyés au Katanga, pour libérer les exploitations minières occupées...

Et un domestique noir, Charlie, tord le cou du destin en mettant la main sur un trésor inestimable, 30 millions de dollars de diamants... ce qui fait de lui le noir le plus recherché du Katanga.
un excellent album!


Pour quelques salopards de plus
Katanga, planche du tome 1 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / PedrisetLa reformation du duo qui a signé le formidable Il était une fois en France était de ces nouvelles à aiguiser l’appétit des amateurs d’histoires et d’Histoire… Avec Katanga, ils nous entraînent dans l’Afrique post-colonialiste des années 60 pour un récit violent et rythmé…

Après quatre-vingt années sous domination belge, le Congo proclame son indépendance… Deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession, faisant sombrer le pays dans une guerre civile particulièrement meurtrière… L’ONU impose une médiation et envoie des Casques Bleus sur place pour enrayer les massacres et l’exode des populations civiles.

Charlie, un domestique profite de la fuite de ses maîtres pour s’emparer d’un butin de près de 30 millions de dollars en diamants… De quoi aiguiser l’appétits des vautours prêts à dépecer un pays meurtri… Politiques corrompus, barbouzes et hommes d’affaire sont prêt à tout pour mettre la main sur cette véritable fortune…

Mais en Afrique comme ailleurs, les choses ne se déroulent jamais comme escompté…


Quand il est question de diamants, l’homme est une hyène pour l’homme…
Katanga, planche du tome 1 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / PedrisetAprès un premier tome tout juste époustouflant qui immergeait le lecteur dans la Belgique-Afrique, ce second tome faisait parti des titres les plus attendus de cette fin d’année. Porté par une narration subtile et un récit alterné parfaitement maîtrisée, Fabien Nury poursuit son histoire sur le rythme endiablé des tambours africains, mettant en scène une belle brochette de salopards lancés à la poursuite d’une poigné de diamants.

Composée à l’instar celle du tome 1 comme une affiche de film, la couverture s’avère particulièrement efficace et donne un aperçu du formidable talent de Sylvain Vallée. Elle montre un Félix Cantor qui semble baisser les bras au milieu de la tourmente, comme si sa fuite en avant ne lui permettait plus de conjurer ses vieux démons…

Porté par un découpage pour le moins incisif qui impulse un rythme de lecture saisissant et immerge le lecteur au cœur de l’action, les planches de l’album s’avère être d’une redoutable efficacité. Ses cadrages subtils et précis lorgnent clairement du côté du septième art alors que son trait subtil, à la fois semi-réaliste et bougrement expressif, donne vie à une formidable galerie d’ordures… Assisté de Luc Pedriset,
Jean Bastide signe comme de coutume des couleurs formidables qui soulignent de façon saisissante les ambiances de chaque scène comme l’aurait fait la bande-originale d’un film…
Katanga, planche du tome 1 © Dargaud / Vallée / Nury / Bastide / Pedriset
Avec un titre où se concentre l’ironie mordante et l’humour noir de l’album, Fabien Nury et Sylvain Vallée poursuivent leur récit âpre et violent mettant en scène une poignée de salopards sans foi ni loi prêts à tout pour mettre la main sur une poignée de diamants…

Porté par des dialogues cyniques et percutants et un dessin formidablement expressif, ce récit choral endiablé s’appuie sur un contexte historique trouble pour brosser le portrait sans concession de l’Europe colonialiste qui, malgré les déclarations d’indépendance, continue d’exploiter sans vergogne les ressources de leurs anciennes colonies, avec l’aval ou le soutient des politiciens corrompus en place…

La dernière scène de l’album s’avère jubilatoire, laissant augurer un final pour le moins explosif…


Je me pose une question Charlie. Disons qu’Alicia et Forthys voient les diamants mais que tu n’es plus là… Tu penses vraiment qu’ils renonceraient à les acheter?Félix Cantor
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.