Haut de page.

La valise
La valise


Fiche descriptive

Fantastique

Diane Ranville, Morgane Schmitt Giordano

Morgane Schmitt Giordano , Gabriel Amalric

Gabriel Amalric

Akileos

31 Janvier 2018


17€

9782355743269

Chronique

Les frontières de la Cité sont fermées. Les Ombres au service du Dux écrasent à loisir ceux qui s'opposent au régime, et les habitants doivent plier ou mourir. Cléophée profite de la situation et utilise sa Valise extraordinaire pour aider les opposants à quitter la ville... contre rétribution.

Pour chaque âme passant la frontière, Cléophée recevra autant de fois sept années de vie du fugitif qu'elle aura choisi. Dans son manoir surplombant la vallée, Cléophée joue double-jeu auprès du régime du Dictateur tout en nourrissant sa magie de la vie prélevée aux fugitifs.

Mais un soir, l'une d'entre eux vient à sa rencontre avec une proposition inusuelle : aider des rebelles à franchir la frontière dans l'autre sens, pour pénétrer dans la Cité...
un excellent album!


Un récit fantastique et rétrofuturiste
La Valise, planche de l'album © Akileos / Amalric / Schmitt Giordano / RanvilleIl est des albums dont vous ne savez rien et qui vous attire mystérieusement dès que vos yeux se pose sur la couverture… La Valise est de ceux-là… Difficile de résister à cette illustration intrigante et somptueuse, au titre superbement designé rehaussé d’un discret mais élégant vernis sélectif et à la maquette impeccable qui met tout cela en valeur… Et sitôt ouvert, on est littéralement happé par cet univers dystopique, rétrofuturiste et fantastique concocté par de jeunes auteurs aussi inventifs que talentueux…

La Cité est régie d’une poigne de fer par le Dux, un dictateur qui a instauré un régime totalitaire pour défendre le peuple contre le Grand Fléau… Toute contestation est sévèrement réprimée…

Pour échapper à leurs bourreaux, certains sont prêts à tout pour franchir le mur et font appel à Cléophée, la Passeuse, une intime du Dux qui possède une valise dotée d’un surprenant pouvoir… Mais le prix à payer est élevé : pour chaque âme qu’elle aide à franchir le mur qui entoure la Cité, elle volera sept année de sa vie à l’un des fugitif…

Mais un jour la résistance la contacte pour lui présenter une demande inattendue : aider un groupe de rebelles à pénétrer dans la cité afin de délivrer les opposants au régime promis à une mort certaine…

La Valise, planche de l'album © Akileos / Amalric / Schmitt Giordano / Ranville
Un récit dystopique sombre, fantastique et envoûtant porté par une narration très graphique…
Difficile de croire que ce trio d’auteur signe avec cette Valise son tout premier album tant l’ensemble s’avère parfaitement maîtrisé. Il faut dire qu’ils se connaissent depuis des lustres et ont travaillé de concert sur plusieurs projets dit « amateurs » dans le domaine du fanzinat ou de l’animation…

C’est d’abord le formidable travail graphique de Morgane Schmitt Giordano et Gabriel Amalric qui attire l’œil. Découpée avec virtuosité, chacune de leur planche immerge le lecteur dans une ambiance rétrofuturiste délicieusement oppressante et indéniablement fantastique. Les visuels inspirés des régimes totalitaires qui ont marqué de leurs sinistres empreintes le XXe siècle posent avec maestria et virtuosité le décor de l’album et ce de façon d’autant plus efficace que la colorisation est de haute tenue. Elle s’avère très wagnérienne dans son approche des personnages en cela que groupe possède sa déclinaison chromatique, comme le compositeur allemand aimait à parer chacun de ses personnages d’un thème musical propre… Le lecteur assiste ainsi à la lutte de la lumière contre les ténèbres, avec le vert de la sorcière qui pourrait être porteur d’espoir… Mais les choses seront, on sans doute, bien moins manichéennes qu’il n’y parait au prime abord…
Finement orchestré, l’apparition de Cléophée, la Passeuse, figure centrale et ambivalente de l’histoire, est d’une redoutable efficacité, esquissant d’emblée le portrait d’un personnage délicieusement énigmatique qui n’a pas fini de nous surprendre et de nous intriguer…
Il y a indéniablement une dimension cinématographique dans le découpage même de l’album et les cadrages souvent vertigineux qui accentuent la sensation de malaise et la composante fantastique du récit…
La Valise, planche de l'album © Akileos / Amalric / Schmitt Giordano / Ranville
Mais si l’album s’avère graphiquement très esthétique, force est de reconnaître que l’intrigue écrite à quatre mains par Diane Ranville et Morgane Schmitt Giordano n’est pas en reste… A l’instar des résistants qui font appel à Cléophée, on est littéralement happé par la magie de cette valise et son ambivalente maîtresse… Si la première partie du récit s’avère en elle-même envoûtante, le dernier tiers prend un tournant aussi savoureux qu’inattendu, délaissant le manichéisme pour pousser le lecteur à s’interroger sur le totalitarisme et sur la frontière parfois ténue existant entre le bien et le mal… Difficile de ne pas penser au dérangeant et captivant Locke & Key de Joe Hill et Gabriel Rodriguez dont on découvrait par les secrets par bribe…

Le dossier venant conclure l’ouvrage s’avère tout à la fois passionnant et superbe, tant et si bien qu’on regrette qu’il ne fasse pas plus de page! Pour prolonger le plaisir, je ne saurais que vous recommander d’aller faire un tour sur le superbe site dédié à l’album ([lien])…
La Valise, planche de l'album © Akileos / Amalric / Schmitt Giordano / Ranville
C’est peu dire que nous avons été enthousiasmés par ce premier album signé par une brochette de jeunes auteurs jusq’alors inconnus du grand public… Mais après un tel album, il se sont d’ores et déjà taillé un nom!

Et si la Valise, par ailleurs superbement édité, séduit d’abord par son esthétisme, son trait élégant et une colorisation somptueuse, force est de reconnaitre que le récit, solidement charpenté et mené avec virtuosité est à la hauteur du dessin… Il décrit un univers dystopique et rétrofuturiste bien moins manichéens qu’il n’y paraît au prime abord avec un récit gravitant autour d’un personnage énigmatique et ambivalent particulièrement envoûtant… Tous les ingrédients sont réunis pour que cette valise fasse un carton (désolé)…

Diane Ranville, Morgane Schmitt Giordano et Amalric font indéniablement partie des auteurs dont nous regarderons les prochaines créations avec une attention toute particulière…


Le Dux a ordonné la traque des briseurs de murs, les Ombres sont partout et la vigie quadrille la cité. La Passeuse et sa valise sont notre seule issue.quatrième de couverture

La Valise, planche de l'album © Akileos / Amalric / Schmitt Giordano / Ranville
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.