Haut de page.

Tulum
Tulum


Fiche descriptive

Jeux pour Enfant

Djeco

Cecilia Botta

Hartmut Kommerell

Djeco

2 à 4 joueurs

5 ans et +

15 mn

Février 2018


22€90
Chronique

Pour être le premier à terminer sa pyramide il faudra faire preuve d'audace… mais pas trop car à vouloir construire trop vite on risque de tout perdre!
un bon jeu !


Tulum, Tulum, Tulum (*)
Tulum invite les joueurs à bâtir des pyramides mayas, sur le site de la forteresse de Tulum… Les joueurs devront faire preuve d’audace mais aussi de mesure pour être le premier à achever leur construction…

Règles et matériel

Tulum, une pyramide en construction © DjecoLes graphismes naïfs de Hartmut Kommerell apportent une note de fraîcheur à l’illustration de la boîte. Le matériel qui s’y trouve s’avère très sympathique : des dés de couleurs et des tuiles en bois réversibles mais surtout de jolis plateaux bien pensés pour éviter à la pyramide de s’écrouler au moindre tremblement de table… Il faut toutefois jouer avec une lumière blanche assez vive sous peine de confondre le turquoise et le bleu… Mais si les teintes auraient gagné à être plus tranchées, elles s’avèrent parfaitement lisibles par les daltoniens ce qui est indéniablement un bon point!

Les règles tiennent sur deux pages et explicitent clairement les mécanismes épurés du jeu… La qualité Djeco quoi!


Contenu de la boîte : 84 blocs de bois réversibles de 6 couleurs différentes, 6 dés de couleur et, pour chacun des 4 joueurs : une planche qui servira de base à la pyramide.


Déroulement d’une partie

Tulum, les dés © DjecoMise en place
Pour ce qui est de la mise en place, difficile de faire plus simple: chacun prend sa planche et… la construction peut commencer!

Deroulement
Le tour d’un joueur se déroule en 3 phases :

1Lancer de dé: Le joueur lance le ou les dés encore disponibles.

2Pose de Bloc(s): Le joueur peut obtenir des Blocs de la couleur indiquée par les dés… à condition qu’il puisse les poser dans sa pyramide! Un bloc doit être soutenu par deux autres blocs ou par la base de la construction…

Les blocs sont posés côté rond blanc visible. Si les dés ne lui permettent pas de récupérer au moins un Bloc, il doit se défausser de toutes les tuiles présentant un rond blanc récoltées au cours de ce tour…

3Rejouer ou finir son tour: s’il choisit de finir son tour, le joueur retourne les tuiles récoltées pour cacher le rond blanc. Elles sont désormais sécurisées… S’il décide de rejouer, il écarte les dés précédemment utilisés et relance les dés restants…


Fin de partie
Le premier joueur à achever sa pyramide remporte la partie…

l’Avis de la Rédaction

Tulum, une pyramide achevée © DjecoSi le site archéologique de Tulum n’est pas nécessairement connu du grand public, ce petit jeu de dé pourrait bien devenir un classique du « stop ou encore » pour joueurs en culottes courtes… et leur parents!

Simple et assimilable, le jeu s’avère très abordable et l’âge de 5 ans figurant sur la boîte n’est pas usurpé. Dés obligent, le facteur chance est bien évidemment important mais c’est surtout la prise de risque qui est au centre du jeu avec en filigrane la cornélienne question : dois-je me contenter de ce que j’ai ou risquer de tout perdre en relançant les dés…

A lire les règles, on aurait tôt fait de croire qu’il n’y a pas d’interaction entre les joueurs… Certes, les joueurs n’ont aucune prise sur la pyramide adverse (si ce n’est les pousser verbalement à prendre des risques inconsidérés)… Pourtant l’avancée de la construction des adversaires dicte de façon subtile quel genre de risque on doit prendre… Si on est clairement en tête, mieux vaudra prendre des risques mesurés… mais si on est distancé, on peut tenter le tout pour le tout!

Si les enfants ont au départ du mal à décider de passer plutôt que de relancer les dés, ils perçoivent peu à peu les subtilités du jeu et parviennent à doser leur prise de risque de façon surprenante!

Tulum, pour une poignée de Blocs © DjecoDotées de règles épurées et d’un matériel attractif et bien pensé, nonobstant des couleurs un brin trop proches, Tulum est un jeu simple et savoureux où adultes et enfants s’affronteront avec le même plaisir…


On aime...

les règles simplissimes
le matériel sympathique et bien pensé
le parfait dosage chance / prise de risque
adultes et enfants s’y amusent de concert
un jeu daltonien friendly

On n'aime pas...

des couleurs pas assez tranchées

(*) sur l’air de Padam Padam d’Edith Piaf
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.