Haut de page.

Commando Vampires
Commando Vampires


Fiche descriptive

Album pour Enfant

Filipe Melo

Juan Cavia

Juan Cavia

Editions du Long Bec

06 Juin 2018


22€

9791092499766

Chronique

Au Sénégal, durant la guerre coloniale, un groupe de soldats part en mission secrète. Rapidement, la fatigue et la paranoïa s'emparent des hommes, faisant surgir les démons de la guerre et ceux que les soldats ont amenés avec eux.
un excellent album!


No chão do medo tombam os vencidos (*)
Commando Vampires, planche de l'album © Editions du Long Bec / Cavia / MeloCommando Vampires est un album envoûtant qui révèle le talent de deux auteurs dont on entendra sûrement parler dans les mois et années à venir…

Sénégal, 1972. Durant la guerre coloniale, un groupe de soldats portugais composés de vétérans et de jeunes recrues part en mission secrète à la lisière de la Guinée. Tous ont une raison personnelle d’être venus dans ce bourbier ou s’enlise l’armée portugaise…

Rapidement, la fatigue et la paranoïa s’empare des hommes alors qu’une horde de monstres surgit de la jungle pour les harceler… Ce sont les propres démons des soldats vont devoir affronter…


Au cœur des ténèbres de l’âme humaine…
Commençant comme un récit de guerre classique, Commando Vampires glisse peu à peu vers le récit fantastique alors que les soldats qui le compose vont un à un se faire descendre, parfois dans d’étranges circonstances… Car une sombre et indicible menace semble se cacher dans les ténèbres…
Commando Vampires, planche de l'album © Editions du Long Bec / Cavia / Melo
A l’instar d’un Apocalypse Now de Francis Ford Coppola ou d’un Platoon d’Oliver Stone, la force de ce récit réside tant dans sa capacité à mettre en lumière les zones sombres de l’âme humaine que dans son ambiance oppressante… Savamment distillée tant par le récit nerveux et angoissant de Filipe Melo que par le formidable dessin de Juan Cavia, elle entraîne les protagonistes et le lecteur au cœur des ténèbres… Avec un savoir-faire saisissant, le scénariste portugais parvient à faire s’incarner chacun des protagonistes avant de les trucider, rendant leur disparition plus tragique encore…

Evoquant celui du génial Humberto Ramos dans son Révélations (écrit par Paul Jenkins) ou du talentueux Rob Guillory (Tony Chu - Détective cannibale-, scénarisé par John Layman), le trait nerveux et expressif de Juan Cavia s’avère être d’une redoutable efficacité. Son découpage parfaitement maîtrisé contribue grandement à poser cette atmosphère si particulière qui baigne l’ensemble du récit. Les scènes se déroulant dans l’obscurité sont tout juste bluffantes, faisant ressentir de façon saisissante la nervosité des soldats et l’angoisse indicible qui les étreint.
Commando Vampires, planche de l'album © Editions du Long Bec / Cavia / Melo
Filipe Melo revisite les guerres coloniales portugaise pour tisser un scénario mêlant habilement récit de guerre et d’horreur…

Un commando envoyé en repérage de l’autre côté de la frontière va se voir décimer par de monstrueuses créatures et la folie de l’homme…

Porté par le dessin expressif et nerveux et les cadrages cinématographiques du talentueux Juan Cavia, ce récit oppressant et éminemment symbolique s’avère être particulièrement captivant, nous entraînant au cœur des ténèbres de l’âme humaine…


Cette putain de guerre, c’est juste du bisness.Tondela


(*) « Sur la terre de la peur tombent les vaincus », extrait de la chanson Os vampiros de José Afonso
Commando Vampires, planche de l'album © Editions du Long Bec / Cavia / Melo
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.