Haut de page.

Nos Dragons Ephémères
Yin et le dragon


Fiche descriptive

Contes et Légendes

Yin et le dragon

Tome 3

Richard Marazano

Xu Yao

Xu Yao

Rue de Sèvres

13 Février 2019


14€

9782369811800

Chroniques
Yin et le dragon
Un conte envoûtant
Nos Dragons Ephémères
Le seul combat qui vaille

Xi Qong, le dragon noir rongé par sa colère et la volonté de se venger est bien décidé a reprendre sa souveraineté sur l'Empire du milieu et le reste du monde.

Yin veut l'affronter, elle s'enfuit de chez son grand-père et prend la mer sur sa barque. Les enfants du village et le capitaine Utamaro partent à sa recherche en longeant la côte, tandis que Guang Xinshi, le dragon d'or, sait que c'est à lui de le combattre.

Après être venu à bout des anguilles géantes - excroissances de Xi Qong, il mènera Yin dans les profondeurs de son ancien royaume, là où se cache Xi Qong.

Á la faveur des créatures des océans, le dragon d'or se lancera dans son ultime combat, parviendra-t-il à terrasser le dragon noir de la fin des temps ? Yin y survivra-t-elle ?
un excellent album!


Le seul combat qui vaille
Yin et le Dragon, planche de l'album © Rue de Sèvres / Yao / MarazanoRichard Marazano et Xu Yao referment leur superbes trilogie, conte ancré dans l’histoire de la Chine et dans ses traditions ancestrales…

Profitant du chaos occasionné par la guerre sino-japonaise, Xi Qong, le dragon noir est décider à régner à nouveau sur l’Empire du Milieu… Après avoir entrevu en rêve la désolation et la destruction qu’apportera la créature maléfique, la jeune et intrépide Yin est est prête à tout pour s’opposer à ses noirs desseins…

La fillette trompe la vigilance de son grand-père et s’enfuit dans la nuit et sous une pluie battante… Lancé à sa poursuite, le capitaine Utamaro ne peut l’empêcher de s’embarquer seule à bord d’un frêle esquif pour aller affronter Xi Qong… Après avoir un temps tenté de la dissuader, Guang Xinshi va accepter qu’elle l’accompagne pour combattre son ancien maître…

Yin et le Dragon, planche de l'album © Rue de Sèvres / Yao / MarazanoAprès un combat dantesque les opposant aux anguilles géantes, excroissance du dragon noir, le dragon d’or mènera Yin au cœur de son ancien royaume subaquatique… L’ultime combat l’opposant à XO Qong est en passe de commencer… De son issue dépendra le destin de Yin et du monde…


Un conte symbolique écartelé entre mythe et Histoire…
Le formidable dessin de Xu Yao capte d’emblée l’attention du lecteur… Evoquant l’œuvre de Hayao Miyazaki, faisant exploser la frontière séparant la réalité du fantastique avec une facilité désarmante, son trait tout en rondeur, sublimé ses couleur somptueuses et lumineuses, est de toute beauté. Son approche impressionniste des décors rend l’action plus prenante encore, alors qu’il met en scène une galerie de personnages, tous plus attachants les uns que les autres… Sa mise en scène impeccable fait monter la tension jusqu’à l’affrontement final, point d’orgue de l’album…

Mais la force du travail de Xu Yao est surtout de mettre son talent au service de l’histoire imaginée par l’éclectique Richard Marazano… Le scénariste a tissé un conte symbolique particulièrement entraînant qui enthousiasmera les enfants par sa dimension aventureuse et saura séduire les parents par le propos qui aborde l’héritage que les anciens laissent aux jeunes générations, la guerre qui voit des hommes s’entredéchirer pour les puissants qui se partagent le monde… Alors que la seule lutte qui vaille la peine est celle que l’on mène contre les chaîne qui nous asservissent, qu’elles soit religieuses ou politiques… Yin et le Dragon, planche de l'album © Rue de Sèvres / Yao / Marazano Et que le seul combat qui mérite qu’on perde la vie est celui pour les droits fondamentaux des hommes et des femmes… Le combat titanesque que se livrent Xi Qong et Guang Xinshi en est la parfaite incarnation, ce qui lui donne plus de force encore…

Mêlant Histoire et mythes ancestraux, Richard Marazano signe avec Yin et le dragon un album envoûtant où l‘on retrouve le symbolisme et la poésie qui baigne l’œuvre de Hayao Miyazaki…

L’analogie à l’œuvre du maître de l’animation est renforcée par le dessin impressionniste et envoûtant de Xu Yao, illustrateur de l’Empire du Milieu dont on devrait entendre à nouveau parler tant est saisissante la justesse de ses cadrages et sa capacité à faire naître l’émotion dans un regard, un geste ou une posture…

Cette trilogie forme un conte initiatique sublime et envoûtant à même de plaire à un large public…


- Yin, reviens ! Je crois que je sais ce que tu veux faire Mais ce n’est pas possible ! Yin, réponds-moi !
- Il le faut ! Il n’y a pas d’autre choix !
- Yin, les choses ne sont pas telles qu’on les veut… ou qu’on les espère !
- Ça, on ne peut pas le savoir avant d’avoir essayé !
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.