Haut de page.

Once Upon a Casttle
Once Upon a Casttle


Fiche descriptive

Adaptation Android

Blue Orange

Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc

Sylvain Aublin

Blue Orange

2 à 4 joueurs

6 ans et +

30 mn

12 oct. 2018


22€50
Chronique

Dans ce jeu de "Roll and Draw", chaque joueur va construire son château idéal en le dessinant : des tours majestueuses, des murs solides, un donjon confortable pour les invités de passage, le tout joliment décoré pour susciter l’admiration de la population...

Celui qui saura le mieux exploiter les ressources de la région construira le plus beau château du royaume.
Lancez les dés, collectez les ressources sur votre plateau, dépensez-les pour dessiner des parties de votre château ou faites venir des invités qui vous donneront des points en fin de partie.

Avec le mode de jeu avancé, ces invités ont des pouvoirs spéciaux qu’il conviendra d’user au bon moment !
un excellent jeu!


S'il vous plait … Dessine-moi un château
Once Upon a Castle est un jeu de Roll & Draw bien plus malin qu’il n’y parait à même de séduire un large public par sa thématique accrocheuse et sa mécanique originale…

Règles et matériel

Once Upon a Casttle, cartes Invités © Blue OrangeLa boîte aux dessins joliment naïfs intrigue d’emblée le chaland et il est difficile de passer à côté sans savoir de quoi il en retourne… Les plateaux individuels sont un brin austères mais parfaitement lisibles. Les dés sont originaux et agréables à manipuler, leur grande taille permettant une excellente lisibilité… Le bloc de feuille Château esquisse les contours d’une forteresse que chacun pourra dessiner et personnaliser à sa guise…
Joliment illustrées par le trait délicieusement enfantin de Sylvain Aublin, les cartes s’avèrent très vivantes, apportant une note de fantaisie très appréciable à l’ensemble… L’iconographie bien pensée permet de comprendre les effets de chacun des personnages sans presque avoir besoin de se référer au livret…

Once Upon a Casttle, feuille de construction © Blue OrangeCertains esprits chagrins auraient sans doute préféré des plateaux effaçables plutôt qu’un bloc de feuille mais l’ensemble fonctionne fort bien et permet à chacun de choisir les outils les plus appropriés pour bâtir leur château-fort !

Les règles (4 pages à peine) sont déclinées en deux niveaux de difficulté, pour mieux s’adapter au public… Mais même les plus jeunes pourront rapidement se lancer dans la version « Grand Architecte » après quelques parties ! La lecture des règles s’avère quant à elle particulièrement fluide et agréable…

Contenu de la boîte : 1 bloc de feuilles « château » (recto/verso), 2 dés, 36 cartes Invités (16 cartes « Petits Bâtisseurs », 20 cartes « Grands Architectes ») et, pour chacun des 4 joueurs : 1 set de 10 jetons colorés et 1 plateau individuel réversible.


Déroulement d’une partie

Once Upon a Casttle, l'envers des cartes © Blue OrangeMise en place
La mise en place du jeu s’avère particulièrement rapide, parfaitement raccord avec la dimension familiale du jeu… En gros, chacun prend son plateau et ses pions. Le paquet de cartes Invité est joyeusement mélangé et trois d’entre elles sont révélées. La construction peut commencer !

Déroulement
Le joueur dont c’est le tour lance les deux dés qui indiquent les ressources qu’il récolte (Pierre, Bois, Nourriture, Or) ou les Personnage qu’il peut dessiner dans la cour de son château… N’allez pas croire que les autres joueurs restent inactifs ! Ils peuvent sélectionner un seul des deux dés et marquer la ressource récoltée à l’aide d’un jeton sur leur plateau individuel…

Once Upon a Casttle, cartes Invités © Blue OrangeA l’issue du tour, les joueurs ayant complété une ligne ou une colonne peuvent dépenser les ressources pour construire (et donc dessiner !) l’élément du château associé (mur, tour, étage de donjon, blason…)… en dépensant les dites ressources !

En cours de partie, les joueurs auront l’opportunité d’inviter l’une des trois cartes dévoilées, bénéficiant de son effet (immédiat ou permanent) et des points figurant sur la carte en fin de partie…

Fin de partie
La partie prend fin à l’issue du tour où un joueur achève son château (4 murs, 4 tours et le donjon)… On procède alors à un décompte où interviennent la valeur des tours, des blasons, des éventuels bonus Soleil et Nuage, valeur des cartes Invités et les points dépendant du nombre d’habitant dans le château…

Le joueur, totalisant le plus de points, a construit le plus beau des châteaux et remporte la partie!

l’Avis de la Rédaction

Once Upon a Casttle, Casttle In Progress © Blue OrangeLes règles simplissimes de Once upon a Castle sont de celles qui s’expliquent en une poignée de minutes, permettant de rentrer très vite dans le vif du sujet… Mais si dans le genre Roll & Draw, le jeu tient clairement le haut du panier, c’est qu’il a de nombreux atours à même de séduire un large public...

Il y a tout d’abord l’aspect joyeusement régressif qui consiste à dessiner son château… Si les plus timides se contenteront de suivre les contours en pointillés se trouvant sur leur feuille, les joueurs les plus inventifs s’amuseront à étoffer leur dessin pour dessiner, pour de vrai, un somptueux château, avec pierres lierre, encadrement de fenêtres, meurtrières et créneaux… Il faudra souvent rappeler les plus jeunes à l’ordre, trop occupé qu’ils sont à peaufiner leur œuvre pour suivre le déroulé du jeu ! Et pas que les plus jeunes d’ailleurs ! (suivez mon regard smiley )

Once Upon a Casttle, cartes Invités © Blue OrangeEnsuite, on ne se contente pas de lancer les dés et d’en appliquer leurs résultats… Les joueurs devront choisir soigneusement laquelle des ressources désignées par le ou les dés ils souhaiteront marquer en fonction de leur projet de construction… Car il va falloir planifier un tant soit peu sa bâtisse : course au bonus des tours ? Privilégier les tours de prestige ou opter pour les tours bon marché ? Travailler à l’édification du Donjon pour inviter un personnage prestigieux ? Bâtir les murs pour pouvoir les embellir à l’aide de magnifiques blasons ? Bref, tout sera affaire de choix et d’optimisation pour tirer au mieux parti des dés… Le croisement des lignes et des colonnes offre mine de rien de multiples possibilités tactiques permettant de ne pas trop subir les aléas des dés…

Autre aspect éminemment sympathique : que ce soit ou non son tour, chaque joueur a la possibilité de marquer une ressource ou d’accroître la population de son château… un artifice bien malin pour rendre les parties plus immersives encore !

Once Upon a Casttle, cartes Invités © Blue OrangeOnce Upon a Casttle est un délicieux jeu de Roll & Draw qui initiera petits et grands aux joies du jeu de gestion (light)…

Car dans cette folle course pour bâtir le plus beau des châteaux, il va falloir utiliser au mieux le résultat des dés pour optimiser son développement et l’édification des différentes parties de son château… Les choix seront cruciaux et les mécanismes simplissimes et fluides du jeu masquent un jeu bien plus malin qu’il n’y parait…

Ne vous fiez pas aux illustrations délicieusement enfantines ou à la mention « 6 ans et + » figurant sur la boîte : Once Upon a Casttle est un jeu à même de réunir plusieurs générations autour d’une table avec un plaisir partagé !

Une grande réussite ludique, assurément !



On aime...

laisser libre court à son imagination et pouvoir dessiner son (beau) château
pas de temps mort
le choix de la ressource à sélectionner en fonction de ses objectifs
une mécanique simple et fluide
Les illustrations délicieusement enfantines
un jeu intergénérationnel


On n'aime pas...

on aurait préféré des plateaux effaçables plutôt que le bloc de feuille… (mais ça reste un détail !)
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.