Haut de page.

Crypt
Crypt


Fiche descriptive

Jeux familial

Oz Editions

Andrew Nerger, Jeff Chin

Jeff Chin

Paille Edition

1 à 4 joueurs

14 ans et+

25 mn

2018


18€50
Chronique

Dans Crypt, vous incarnez l’un des enfants du Roi. Ce dernier vient de mourir et était censé vous léguer ses richesses. Pour finir, il a décidé de se faire enterrer dans la crypte royale avec tous ses biens les plus précieux.

Vous décidez d’entrer par effraction dans la crypte avec vos serviteurs afin de récupérer votre héritage.
Malheureusement pour vous, ses autres enfants ont eu la même idée.
Votre but : récupérer plus de trésors et de richesses que vos frères et sœurs !
un excellent jeu!


Game of (royal) grave
Le Roi est mort après avoir promis l’héritage à chacun de ses enfants… Mais le facétieux monarque s’est fait enterrer dans la crypte royale avec tout son royal magot… Vous êtes l’un de ces héritiers déshérités et vous décidez d’envoyer vos serviles serviteurs explorer la crypte pour prendre ce qui vous revient de droit… L’ennui c’est que vos frères et sœurs ont eu la même idée que vous…

Règles et matériel

Crypt, des héritiers indignes © Oz Editions / Chin / NergerC’est peu dire qu’on apprécie beaucoup le travail réalisé sur le boitage et le matériel du jeu… Il y a d’abord le gisant du roi en relief qui offre un visuel pour le moins sympathique. Une fois le caveau ouvert (pardon, la boîte), on tombe sur le livret de règles dont la couverture représente le monarque en armure entouré de tous ces trésors… Et, au fond de la boîte, on trouve le même roi dépouillé de ces derniers par ses enfants indignes…

Signées Jeffrey Chin, les illustrations cartonnesques des cartes héritiers (réversibles permettant d’incarner à sa convenance un prince ou une princesse) s’avèrent aussi sympathiques que celles des cartes Collectionneurs ou des Trésors… L’iconographie est plutôt bien pensée, permettant de comprendre la nature des récompenses offertes par chacun des Collectionneurs…

Le livret de règles (20 pages dans un format plutôt atypique, dont 4 pour la variante Enfant Unique permettant de jouer en solo) s’avère pour le moins clair et permettent de se lancer sans attendre dans le pillage en règle du royal caveau…
Crypt, petit aperçu du matériel © Oz Editions / Chin / Nerger
Contenu de la boîte : 48 cartes trésor, 2 cartes Torche (une allumée et une éteinte), 6 cartes Collectionneurs réversibles et, pour chacun des joueurs : 1 carte joueur et 3 dés Serviteur


Déroulement d’une partie

Crypt, le dos des cartes © Oz Editions / Chin / NergerMise en place
La mise en place s’avère particulièrement rapide : chacun prend sa carte Personnage et ses 3 dés. Les cartes trésor sont mélangées sauvagement pour constituer une pioche et les cartes Collectionneur placées en ligne face A ou B. Le premier joueur prend la carte Torche allumée, le dernier la Torche éteinte…

Le pillage peut commencer…

Déroulement
Le jeu se joue en plusieurs manches jusqu’à épuisement de la pioche Trésor.

Au début de chaque manche, on pioche un nombre de Trésor dépendant du nombre de joueur. La plupart seront placés face visible (révélant leur valeur en espèce sonnante et trébuchante), les autres faces cachées.

A son tour de jeu, le joueur peut choisir l’une des deux options suivantes :

Crypt, ldes collectionneurs avides © Oz Editions / Chin / Nerger1Revendiquer des cartes trésor: placer ses dés en choisissant leur valeur sur les cartes Trésor disponible (dévoilées ou non)… Ce sera la Valeur d’Effort du serviteur. S’il met plusieurs dés sur une carte, ils devront afficher la même valeur… Pour jouer sur une carte occupée par les serviteurs (les dés quoi !) d’un autre joueur, il devra jouer un ou plusieurs dés dont la somme dépassera celle des dés déjà posés… En ce cas, le joueur récupère ces serviteurs… Si par malheur tous les serviteurs posés lors du tour sont éjectés, il peut, en compensation, récupérer ses serviteurs épuisés.

2Récupérer ses Serviteurs épuisés: récupérer les Serviteurs en train de se reposer dans le couvercle de la boîte.

Le possesseur de la Torche éteinte ne pourra placer ses dés que sur une seule carte.

Crypt, le livret de règles © Oz Editions / Chin / NergerA l’issue du tour de jeu, on procède à la collecte : les joueurs vont pouvoir s’emparer des trésors récupérés par leurs serviteurs… Mais avant, certains d’entre eux pourront avoir besoin de se reposer… Pour chaque carte trésor récupérée, le joueur devra lancer les dés s’y trouvant… Tous les dés indiquant un nombre strictement inférieur à la valeur choisie pour cette carte rejoint la boîte : le serviteur a besoin de se reposer, trop épuisé par sa dernière expédition…

Les torches passent au voisin de gauche et une nouvelle manche peut commencer…

S’il remplit les conditions d‘un des Collectionneurs, un joueur peut activer sa capacité en retournant l’un ou l’autre des trésors collectés…

Fin de partie
Lorsque la pioche Trésor est épuisée, la partie s’achève… On procède alors à un décompte…

Chaque héritier marque des points en additionnant les pièces figurant sur les cartes Trésor récupérées, les bonus éventuels accordés par les Collectionneurs et le nombre de serviteurs non épuisés… Le gagnant totalisant le plus de points remporte la partie…

En cas d’égalité, le joueur totalisant le plus de points en lançant et en additionnant ses dés Serviteurs non épuisés est désigné comme étant le gagnant…

l’Avis de la Rédaction

Crypt, pillage de tombeau en cours... © Oz Editions / Chin / NergerLa thématique du jeu est indéniablement un brin malsaine : piller le tombeau de son royal père, quand bien même aurait-il manqué à sa parole, ce n’est guère très moral… Passé outre cet aspect, Crypt s’avère être un jeu d’enchère, de prise de risque et de collection particulièrement nerveux et tendu

Quid de la part du hasard ? La présence de dés pourrait laisser présager un jeu où il occuperait une place primordiale… Il n’en est rien ! Dans un premier temps au moins… En effet, le hasard n’aura pas son mot à dire puisque les joueurs choisissent la valeur d’Effort des serviteurs… Le hasard intervient dans un second temps, au moment de la collecte lors du lancer de dés… Mais plus le joueur aura choisi une valeur haute, plus il aura de chance de voir son serviteur s’épuiser… et inversement ! C’est donc bien de prise de risque qu’il s’agit et non d’aléas… Le hasard se trouve donc être, dans une certaine mesure, maîtrisable… Il n’y a guère que la façon dont sont départagés les exæquos en fin de partie qui s’avère plus critiquable… on aurait préféré que les deux joueurs remportent la partie plutôt que de voir le gagnant désigné par un lancer de dés !

Crypt, ldes collectionneurs avides © Oz Editions / Chin / NergerLa subtile notion de timing s’avère elle aussi sympathique : mieux vaut prendre le risque de perdre ses serviteurs lorsque ses adversaires n’en ont presque plus… Ils n’auront alors pas trop de possibilité de piller le trésor à la manche suivante alors que vous ne pourrez faire autre chose que de récupérer ces fainéants de serviteurs !

Les Collectionneurs apportent une dimension tactique on ne peut plus savoureuse… Chacune de leurs deux faces offrent des capacités très différentes dont chacune s’avère particulièrement intéressante… Récupérer un Serviteur épuisé ou relancer un dé s’avère sans nul doute intéressant mais les bonus substantiels offerts par d’autres récompenses s’avèrent tout aussi attrayants ! Et empêcher tel ou tel frangin ou sœurette de collecter trop de trésors d’un type donné s’avère primordial !

Crypt, l'intérieur de la boîte © Oz Editions / Chin / NergerLes multiples combinaisons offertes par les collectionneurs offrent un bon renouvellement du jeu, changeant subtilement la configuration de chaque partie… Plusieurs variantes sont par ailleurs proposées sur le site de l’éditeur pour pimenter le jeu en jouant en coopératif, par équipe (avec deux boîtes) ou en subissant de terrifiantes malédictions liées aux trésors de plus grandes valeurs…

Malgré une thématique un brin glauque, Crypt s’avère être un jeu sympathique aux parties âprement disputées…

Andrew Nerger et Jeff Chin ont réussi un savant cocktail d’enchère, de collection et de prise de risque avec un usage judicieux des dés et une sympathique notion de fatigue des serviteurs, le tout joliment mis en image par le talentueux Jeff Chin dont le trait cartoonesque et dynamique s’avère bougrement efficace…

Ajoutons à cela un boîtage parfaitement raccord avec la thématique et vous obtenez un très bon jeu, idéal pour commencer ou finir une soirée ludique…



On aime...

le subtil dosage d’enchère, de prise de risque et de collection
le matériel et le boitage collant parfaitement à la thématique
la simplicité des mécanismes
la notion d’épuisement des Serviteurs
le boîtage très raccord avec la thématique


On n'aime pas...

départager les exæquos pour la victoire à coups de dés
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.