Haut de page.

Le pays perdu
une famille en guerre


Fiche descriptive

Histoire

une famille en guerre

Tome 1

Stéphane Piatzszek

Espé

Aretha Battistuta

Glénat

22 Mai 2019


14€50

9782344030639

Chronique

L'identité peut être une fierté... ou un crime.

Mulhouse, de nos jours. Un jeune cadre dynamique accro aux substances pour tenir le rythme, décide de passer une semaine de « vacances », en cure au sanatorium XXX. Un soir, il fait la rencontre de son voisin de chambrée, M. Engel, fils d'un important vigneron de la région de Colmar.

Après lui avoir fait goûter un délicieux Riesling, celui-ci lui raconte l'histoire de sa famille, dans l'Alsace de 1940... La région intégrait alors le IIIe Reich après la victoire éclair des Nazis, et après avoir été successivement allemande puis française.

Entre les arrestations, les interdictions, l'assimilation aux coutumes nazies et le début de la chasse aux Juifs par la gestapo, les tensions identitaires refaisaient surface dans une région déjà constamment tiraillée entre les deux cultures. L'histoire des Engel était celle, tragique, d'une famille comme les autres. D'une famille en guerre. Contre l'histoire,
un excellent album!


l'Alsace écartelée
une famille en guerre, planche du tome 1 © Glénat / Espé / Piatzszek / Battistuta1870. 1918. 1939. 1945… Autant de dates qui font partie de l’histoire de France mais qui revêtent pour les alsaciens une résonance toute particulière… Pour raconter cette histoire méconnue des « français de l’intérieur », Stéphane Piatzszek retrouve Espé, avec qui il avait signé l’édifiant L'île des justes, pour nous raconter le destin d’une famille déchirée par la seconde guerre mondiale…

De nos jours. Jeff, un jeune cadre dynamique devenu accroc aux drogues pour tenir son rythme de vie effréné passe quelques jours à la Clinique Saint Moran de Mulhouse… Un soir, il rencontre le vieil occupant de la chambre voisine… Après lui avoir fait goûter un délicieux riesling, ce dernier lui raconte l’histoire de sa famille dans l’Alsace des années noires…

1940. Après la victoire de l’Allemagne nazie, l’Alsace intégrait le IIIe Reich après avoir été allemande entre 1871 et 1919 puis française dans l’entre-deux-guerres. M. Engel, grand vigneron de la région de Colmar ayant combattu dans l’armée prussienne lors de la première guerre mondiale, mure sa cave pour garder ses précieux crus à l’abri des troupes allemandes. Au Lycée Bartholdi, son plus jeune fils subit l’endoctrinement d’un professeur d’histoire pronazi. Antoine, son frère aîné fait prisonnier dans la poche de Dunkerque et se sentant plus alsacien que français ou allemand, est libéré et revient au domaine familial. Professeur idéaliste, leur sœur apporte aide et assistance aux prisonniers français et hésite à signer la profession de foi en faveur du Reich, sans laquelle elle ne peut continuer à enseigner…

Une famille. Quatre destins tragiques dans une Europe en guerre…


Une famille écartelée entre deux cultures dans une Europe en guerre…
une famille en guerre, planche du tome 1 © Glénat / Espé / Piatzszek / BattistutaPour exposer l’histoire de ces hommes et femmes ballotés entre deux pays au grès des conflits, le talentueux Stéphane Piatzszek se propose de nous conter le destin d’une famille qui se retrouve au cœur de la tourmente. Entre un père qui a combattu dans les tranchées allemandes en 1914 et qui porte sur les évènements un regard distancié, un fils soldat fraîchement libéré ne se sentant ni français ni allemand, un autre qui se laisse séduire par l’idéologie nazie et une fille qui se sent profondément française, les repas de famille s’annoncent particulièrement houleux…

Avec finesse, le scénariste décrit toute la complexité d’une époque. Il revient notamment sur le traitement peu reluisant infligé par la France aux alsaciens à l’issue de la première guerre mondiale, expliquant le ressentiment de certains à l’égard de cette France qui les a malmenés.

Le trait réaliste d’Espé est comme de coutume d’une redoutable efficacité. Mulhousiens et colmariens apprécieront le soin apporté au décor, trahissant le méticuleux travail de recherches historiques iconographiques réalisé en amont par les deux auteurs. Mais c’est surtout le soin apporté aux personnages qui rendent leur récit plus prenant encore, de leurs ressemblances physiques soulignant leur appartenance à une même famille à leurs visages reflétant leurs états d’âmes et les passions qui les animent…

une famille en guerre, planche du tome 1 © Glénat / Espé / Piatzszek / BattistutaAprès avoir leur remarquable et édifiante Île des Justes qui nous entraînait dans la Corse sous l’occupation, le tandem Stéphane Piatzszek / Espé se reforme pour aborder une page d’histoire méconnue du grand public : le sort des alsaciens ballotés d’un pays à l’autre au grès des conflits qui ont déchiré l’Europe.

Pour mieux retranscrire la complexité du sentiment identitaire chez les alsaciens, le scénariste a imaginé une famille déchirée par la guerre, chacun réagissant à l’annexion de fait de l’Alsace par l’Allemagne nazi en fonction de son vécu et de son éducation, s’orientant vers la résistance, la collaboration, l’autonomisme ou se laissant porter par des valeurs humanismes.

Ce premier tome d’une famille en guerre amorce un récit d’autant plus prenant qu’il est porté par un dessin précis et réaliste et qu’une intrigue secondaire prenant racine dans les années noires et se prolongeant jusqu’à nos jours s’esquisse dans les dernières pages du récit.


Je m’en fous Fina. C’est pas la France, c’est pas l’Allemagne qui vous a nourris, c’est ce domaine, c’est notre vin !Antoine Engel
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.