Haut de page.

L'étoile solitaire
Nevada


Fiche descriptive

Western

Nevada

Tome 1

Jean-Pierre Pécau, Fred Duval

Colin Wilson

Jean-Paul Fernandez

Delcourt

Neopolis

29 Mai 2019


14€95

9782413010593

Chroniques

La ruée vers l'Ouest n'est pas qu'un souvenir que l'on peut maintenant voir sur grand écran par l'industrie naissante d'Hollywood. Nevada Marquez oscille entre les deux mondes, chargé par Hollywood des missions les plus improbables à la frontière américano-mexicaine.

L'enquêteur est chargé de retrouver un acteur disparu lors d'une virée à Tijuana... Une surprise l'attend au bout de la piste.
un excellent album!


Once upon a time around Hollywood
Nevada, planche du tome 1 © Delcourt / Wilson / Pécau / Duval / FernandezAprès avoir signé le savoureux Wonderball avec leur complice Fred Blanchard, Jean-Pierre Pécau et Fred Duval retrouve le talentueux Colin Wilson pour signer Nevada, un western tardif particulièrement enthousiasmant.

La ruée vers l’ouest n’est déjà plus qu’un lointain souvenir entretenu et mystifié par l’industrie naissante d’Hollywood…

Nevada Marquez travaille est une sorte de chasseur de prime engagé par les studios pour aider les acteurs à être en temps et en heure sur les plateaux… Après avoir ramené à bon port Miss Melody partie prendre du bon temps dans un saloon en compagnie de son amant du moment, Nevada est engagé par la productrice Louise Hathaway pour retrouver Max Naab, acteur incarnant à l’écran la célèbre Etoile Solitaire, qui s’est fait la malle à Tijuana en compagnie du cascadeur Bob « Dynamite » Lacy en quête d’aventure et d’adrénaline.

Le ramener ne sera pas une mince affaire d’autant que le bonhomme s’est attiré les foudres de Don Villa, une des plus grosses fortunes de Basse Californie, en séduisant sa fille…


« This is the West, sir. When the legend becomes fact, print the legend. » (*)
Nevada, planche du tome 1 © Delcourt / Wilson / Pécau / Duval / FernandezC’est avec un réel plaisir que l’on retrouve Colin Wilson sur les pistes poussiéreuses de l’ouest américain… Car s’il est un domaine où le dessinateur américain excelle, c’est bien le western ! Ce n’est pas pour rien que Jean-Michel Charlier et Jean Giraud lui ont confié le destin d’un certain Mike S. Blueberry ! Pour cet album, il compose des planches magnifiques faisant la part belle aux paysages arides et sauvages. Son saisissant sens du cadrage fait une fois de plus merveille et le dessinateur joue avec virtuosité de différents plans et angles de vue pour servir au mieux l’action. Son travail sur les ombres et les lumières est d’autant plus saisissant qu’il est joliment mis en valeur par le remarquable travail de colorisation de Jean-Paul Fernandez…

S’ils signent leur premier western en commun, Jean-Pierre Pécau et Fred Duval n’en sont pas à leur coup d’essai… Le premier est le scénariste du somptueux Senora (avec Benoît Dellac) et l’autre du jubilatoire 500 Fusils (avec Thierry Cailleteau et Fabrice Lamy) ou de l’excellent Gibier de Potence (avec François Capuron et Fabrice Jarzaguet). Et le fait est qu’ils connaissent leurs classiques et maîtrisent parfaitement les codes du genre qu’ils transposent quelques années après la conquête de l’ouest, conférant à leur histoire cette savoureuse touche de fraîcheur et d’originalité.
Composé à quatre mains et construit autour d’un héros charismatique et désabusé, leur western moderne s’avère on ne peut plus entraînant. Dialogues ciselés et percutant et rythme impulsé par une narration parfaitement maîtrisée happent le lecteur dès le prologue pour le ne lâcher qu’à la toute dernière page, sur un savoureux clin d’œil au fameux chef-d’œuvre de John Ford, adapté d’un petit bijou de Dorothy M. Johnson. Nevada, planche du tome 1 © Delcourt / Wilson / Pécau / Duval / Fernandez

Ce premier tome de Nevada pose les bases d’une série western rythmée et dynamique.

Ecartelé entre l’ouest sauvage et un Hollywood en plein essor, le scénario écrit à quatre mains par le tandem Jean-Pierre Pécau et Fred Duval s’avère d’autant plus rythmé et entraînant qu’il est mis en image par l’impressionnant Colin Wilson qui fut adoubé par Michel Charlier et Jean Giraud pour mettre en image la Jeunesse de Blueberry… Le pur-sang ont beau avoir été remplacé par une moto, les colts par des pistolets automatiques et les diligence par des engins motorisés, Nevada n’en reste pas moins un western, certes tardif, mais un putain de bon western…

Si l’Etoile Solitaire propose un récit complet, les scénaristes posent les bases d’une série captivante qui va entraîner le charismatique héros dans une sombre histoire de vengeance personnelle dont on ne sait pour l’heure encore rien..


Je m’appelle Marquez, Nevada Marquez. Parfois on me demande ce que je fais dans la vie. C’est toujours compliqué pour moi de répondre… Je retrouve des gens, je livre des trucs, je remets des acteurs dans le droit chemin, sur la Yellow Brick Road vers le magnifique pays d’Oz. Autrement dit, Hollywood.Nevada Marquez


(*) extrait de l’homme qui tua Liberty Valance
Le Korrigan




Inspiration jeux de rôle

Cette fiche n' est référencée comme inspi pour aucun jeux de rôle.