Haut de page.

Slots
Slots


Fiche descriptive

Policier

Dan Panosian

Dan Panosian

Dan Panosian

Delcourt

Contrebande

29 Mai 2019


15€95

9782413015475

Chronique

Que dire de la vie de Stanley Dance, en dehors du fait qu'il l'a toujours menée à sa guise ? Malheureusement, il semble qu'il n'ait jamais pris en compte le fait qu'il vieillissait.

Maintenant, cet ancien boxeur sur le retour est à la recherche de la rédemption et il est prêt à tout balancer. Une plongée dans un Las Vegas à couper le souffle, où tout ce qui est vieux peut devenir jeune... Ou pas.
un excellent album!


Un loser sur le retour
Slots, planche de l'album © Delcourt / PanosianAprès s’être fait un nom en tant que dessinateur virtuose, Dan Panosian signe pour la première fois un album en tant qu’auteur complet… Un polar envoûtant aux accents de roman noir, joliment écrit et mis en scène avec une redoutable efficacité…

Stanley Dance a toujours vécu comme il l’entendait, menant sa barque à sa guise en parfait connard, sans se soucier des autres… Pourtant, c’est bien pour aider Betsy, une amie dans la panade, qu’il revient à Las Vegas après des années d’exil… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cet arnaqueur à la petite semaine sur le retour n’y est pas le bienvenu…

Patronne du Piggy Bank, Betsy voit son avenir s’obscurcir lorsque Mercy, sa fille et danseuse vedette de son établissement, semble décidée à accepter l’alléchante offre d’un concurrent qui lui fait un pont d’or pour venir travailler dans sa boîte… Ce patron, c’est Les... Il fut le meilleur pote de Stanley dans une autre vie, jusqu’à ce qu’une sombre histoire de coucherie ne mette fin à leur belle amitié… Et l’homme est du genre rancunier… Mais Stanley a un plan et croit en sa chance… il est bien le seul…


L’histoire d’un ancien boxer en quête de rédemption…
Slots, planche de l'album © Delcourt / PanosianRévélé au grand public avec John Tiffany scénarisé par Stephen Desberg, Dan Panosian est un sacré dessinateur qui parvient avec une apparente désinvolture à poser une atmosphère savoureuse… Son dessin stylisé est une petite merveille d’efficacité lorsqu’il s’agit de composer les décors de l’histoire ou de donner vie à la formidable galerie de personnages qu’il met en scène dans ce récit choral aux accents de roman noir parfaitement orchestré …

Le casting est tout juste parfait et chacun de ses acteurs de papier endosse le rôle qui lui est attribué de façon particulièrement convaincante. Avec son trait acéré, l’auteur mets en scène des protagonistes masculins particulièrement expressifs, qu’ils soient de parfaits salopards ou des losers cabossés au visage buriné mais toujours magnifiques. Ses crayons savent néanmoins se faire sensuels lorsqu’il s’agit de dessiner des femmes nécessairement fatales, dans la plus pure tradition du polar noir. Slots, planche de l'album © Delcourt / PanosianSon découpage ciselé rehaussé par une colorisation aussi subtile que discrète lorgne clairement du côté du septième art…

On connaissait Dan Panosian dessinateur virtuose et l’on découvre avec cet album qu’en plus d’être un dialoguiste bougrement efficace, il s’avère être un scénariste de haut vol…

Car, au même titre que l’excellent Criminal des impressionnants Ed Brubaker et Sean Phil-lips, Slots s’avère être un album incontournable pour tout amateur de polar. Avec ses am-biances et sa mise en scène soignée, Dan Panosian fait montre d’une grande maîtrise narrative avec ce récit choral parfaitement orchestré dont le héros est un loser sur le retour, un égoïste patenté qui, après des années à ne s’intéresser qu’à sa pomme, décide de changer et de jouer au bon samaritain… De plans bancals en plans foireux, il croit toujours à sa bonne étoile, au risque de la prendre dans le coin de la gueule.
Après ce récit irrésistible et délicieusement cynique, on ne peut qu’espérer que Dan Panosian ne tarde pas trop pour nous proposer un nouveau polar de cette trempe…


- D’abord il va me falloir des combats.
- Tu rigoles, hein ?
- Non.
- Il n’y a pas e championnats vétéran dans la boxe, Stan. Je ne suis même pas sûr que la fédé de boxe délivre des licences à ta vieille couenne. Tu auras beau te maquiller, tu ne pourras pas cacher toute la rouille de la carrosserie.dialogue entre Stanley et Sticky
Le Korrigan




Vous aimerez si vous avez aimé...


Inspiration jeux de rôle

Cette fiche est référencée comme inspi pour 1 jeux de rôle.

COPS se propose de vous entraîner dans un proche futur, celui de la Californie des années 2030. Jeune recrue fraîchement émoulue de l'Académie de Police, fils à papa pistonné, ex-fédéral ou vétéran issu de la police ou de l'armée, c'est à vous désormais de combattre le crime sous toutes ses formes au coeur de la Cité des Anges, en intégrant les rangs de l'unité COPS - Central Organisation for Public Security, élite et vitrine d'un LAPD à bout de souffle. ...